Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Les partages ‘c’est pas automatique’

Avant de chercher l’outil qui idéalisera les partages de vos publications sur vos réseaux sociaux, il est essentiel de se poser les bonnes questions sur le pourquoi du partage sur un réseau social et d’en définir les bonnes pratiques.

lundi soleil jaune

Bonnes pratiques du partage sur les réseaux sociaux

Avant de penser Outil, demandez-vous pourquoi partager.

Tout d’abord, il est bon de se souvenir qu’un outil n’est pas une solution, mais seulement un moyen de mettre en œuvre une solution. Par exemple, si vous voulez planter un clou, un marteau sera l’outil parfait. Mais, si vous achetez un marteau, alors que vous avez besoin de visser, le marteau ne sera pas adapté. Attention, je ne suis pas en train de vous dire que les outils de partage sont inutiles, je dis simplement qu’ils ne sont pas une réponse, mais un moyen de mise en œuvre. La stratégie, c’est à vous de la définir.

En effet, définir le besoin est une priorité dans tous les domaines. C’est une étape de la réflexion qui est souvent bâclée, ou court-circuitée, alors qu’elle peut, et même doit, vous éviter de prendre ensuite des mauvaises décisions. Les partages sur les réseaux sociaux n’échappent pas à cette logique. Avant d’automatiser les partages, il est important d’en analyser les raisons.

Partant du principe que vous souhaitez augmenter la visibilité de vos publications, le partage sur un réseau social est une des réponses possibles. Ce n’est pas la seule, et certains préfèrent le faire en utilisant un réseau, ce qui est une possibilité, qui d’ailleurs n’est pas incompatible avec le partage, c’est même complémentaire.

Ensuite, vous ne devez pas oublier que ce sont les contenus de qualité qui retiendront l’attention des internautes. Il est donc important dans le temps que vous consacrez à votre blog, de consacrer plus de temps à la création de vos contenus qu’au temps que vous passerez pour les partager.

En conséquence, utiliser le partage automatique semble être la solution qui vous fera gagner du temps. C’est vrai, mais comme souvent, ce qui est vite fait, n’est pas forcément bien fait. Je ne jette pas la pierre aux utilisateurs des partages automatiques, car j’en ai fait partie, mais un mauvais partage sera non seulement inutile (il n’apportera rien), et pourra faire fuir des visiteurs potentiels.

marguerite jaune papillons

 

Les éléments indispensables lors d’un partage

Chaque réseau social a ses propres règles pour les publications, règles qui si elles ne sont pas obligatoires sont néanmoins recommandées. Ainsi, par exemple, un partage sans hashtag sur Twitter, Facebook sera moins performant si le hashtag est idoine. La visibilité du partage n’est pas proportionnelle au nombre de hashtags. Personnellement, je préfère en utiliser un, ou deux au maximum.

Le second élément important, et qui n’existe pas dans un partage automatique, est d’identifier les personnes, lieux qui sont les éléments clés du contenu que vous partagez. Naturellement, vous allez écrire une phrase dédiée au partage dans laquelle seront inclues les identifications. L’identification en liant la personne mentionnée (ou le lieu) a son compte sur le réseau social. L’intérêt est qu’ainsi la personne sera informée que vous la mentionnez dans une publication. C’est une forme de « call to action », une invitation à solliciter de sa part une réaction.

 

Partager n’est pas spammer

Combien de fois ai-je lu « je suis bloqué sur Facebook, je ne peux plus partager » ? Des centaines de fois, pour ne pas dire des milliers. Une des raisons, et c’est souvent la principale raison, est que la personne a enchaîné le même partage dans différents groupes ou profils. Facebook considère alors qu’il s’agit d’un spam, dans la mesure où il s’agit d’une forme d’envoi en masse d’un contenu non-sollicité.

Vous allez me demander, quel est le bon nombre de partages par jour ? C’est une question difficile, et qui, de plus varie suivant les réseaux sociaux. Ce qui est certain, c’est que diffuser toutes les heures le même contenu est totalement inutile.

Par contre la régularité est essentielle. Il est préférable de faire un excellent partage par jour, à une heure où vous savez que vos visiteurs sont réceptifs, plutôt que d’en faire une dizaine.

cosmos_jaune_soleil_petales_lumiere

 

Alors pour vous, les partages sont-ils automatiques ?

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lemenuisiart 07/05/2018 19:20

Moi je préfère le partager manuellement certains réseau son pro, alors il faut bien sélectionner

Bernie 08/05/2018 14:48

la qualité plus que la quantité

Josie 07/05/2018 18:24

Non, absolument pas ...
Pour partager il faut avant tout que j'aime beaucoup !
Ou que cela me touche particulièrement ...

Bernie 08/05/2018 14:48

le partage est encore plus fort alors

jazzy57 07/05/2018 13:21

J'avoue ne partager à peu près sur les réseaux sociaux que peu de billets , par contre pour lundi soleil je partage pratiquement toujours .
Bonne journée
Bisous

Bernie 08/05/2018 14:45

le partage n'est pas une obligation, j'apprécie que tu partages Lundi Soleil

Mimi 07/05/2018 12:55

Je viens de partager le sunny monday !

Bernie 08/05/2018 14:44

génial !

trublion 07/05/2018 08:04

il est clair que si on veut être suivi, il faut être présent, et intéresser !
Bonne journée Bernie

Bernie 08/05/2018 14:44

Tu as raison, la présence est nécessaire, mais elle ne suffit pas, il faut susciter l'intérêt

missfujii. 07/05/2018 08:03

C'est clair, partager sur les réseaux sociaux doit être fait avec parcimonie et à bon escient ! C'est comme dans la vrai vie, ou, j'aime le plus souvent ce qui déborde de la coupe...

Bernie 08/05/2018 14:43

Ce qui déborde est souvent très agréable...

Elena800 07/05/2018 06:40

Jolies marguerites jaunes avec un papillon blanc !

Bernie 08/05/2018 14:42

Oui j'ai aimé la blancheur fine au milieu de ce jaune