Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Un cri silencieux, d’Amélie Lamiée

Un cri silencieux d’Amélie Lamiée, est un roman paru en juin 2016 aux Editions Fleur sauvage. Amélie Lamiée vit dans le Pas-de-Calais avec son mari et ses trois enfants.

cri silencieux amélie lamiée

 

Un cri silencieux,

Premier roman d’Amélie Lamiée

Il est des livres réellement habités, portés intimement par leurs auteurs et dont la retenue, l’extrême pudeur laissent deviner qu’ils sont pour ceux qui les écrivent une épreuve à franchir. Des livres en somme pétris par la chair de la vie. C’est justement le cas d’Un cri silencieux d’Amélie Lamiée, roman paru en juin 2016 aux Editions Fleur sauvage, que j’ai beaucoup aimé et dont j’ai dû attendre un certain temps pour en parler…

Car c’est un beau premier roman, dont l’écriture serrée, la phrase maîtrisée et le ton juste donnent à penser qu’il sera suivi d’autres, tout aussi denses et forts. C’est ce qu’on souhaite à son auteur dont on comprend qu’elle a nourri cette première œuvre de ses propres secrets. Mais c’est aussi ce qui différencie une œuvre littéraire d’un livre formaté.

Cela commence (un peu comme dans Rosemary’s baby) par l’installation d’un jeune couple et enfants dans une nouvelle maison. Une nuit, la salle de bains attire Mathilde d’où suintent, semble-t-il, les souffrances d’un passé douloureux.

Amélie Lamiée
© DR

Est-ce celui de Mathilde ou celui de Camille, une enfant ayant habité la maison avant elle et dont Mathilde a découvert, sous une latte de plancher, ses carnets de Journal ?

L’un renvoie-t-il à l’autre ou ces passés sont-ils liés par un même secret ?

Au fil des pages, alternant entre la lente prise de conscience de Mathilde et les aveux livrés dans le Journal de Camille, l’auteur instille un climat savamment oppressant, menant progressivement le lecteur vers des révélations dont on ne peut parler ici…

Le sujet abordé étant des plus sensibles, il exige donc une prose ramassée et une sincérité totale, qualités qui sont propres à l’auteur. On sort du livre un peu sonné, ayant partagé avec Amélie Lamiée un voyage envoûtant et poignant. Son cri est devenu roman.

Qu’après ce premier livre, elle oublie le silence !

yves carchon auteur

Une chronique signée Yves Carchon écrivain, auteur de "Riquet m'a tuer"

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

missfujii. 09/03/2018 20:08

Une chronique qui nous donne envie de découvrir ce premier roman d'Amelie Lamiée

Bernieshoot 10/03/2018 16:27

A lire absolument

ZALMA 03/03/2018 23:19

Un secret qui semble bien lourd... mais un livre qu'on a envie de découvrir !

Bernieshoot 04/03/2018 16:39

absolument

Mimi 03/03/2018 23:02

Un livre qui semble d’une grande sensibilité due à un profond traumatisme...

Bernieshoot 04/03/2018 16:39

une énorme sensibilité

dom 02/03/2018 08:23

Encore une belle découverte à faire !
Bonne fin de semaine ...
Le vent a remplacé la neige.
Bisoux, bernie

Bernieshoot 02/03/2018 17:52

merci

trublion 02/03/2018 08:07

voilà qui donne envie de connaître ce secret !

Bernieshoot 02/03/2018 17:52

à découvrir alors.