Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Pas d'orchidées pour Miss Armagnac

… au Moyen Âge, tout comme aujourd’hui, les belles filles ont tendance à disparaître et même si elles ne sont pas toujours des oies blanches, une chose est sûre, il n’y aura…  Pas d’orchidées pour Miss Armagnac, un polar signé G-D.Noguès, publié aux éditions Cairn dans la collection Du Noir au Sud

orchidees-miss-armagnac-polar-gers

 

Pas d'orchidées pour Miss Armagnac

Barba, Ashley : sexe, sang et armagnac

Adrijana, Alima, et Ashley trois femmes de l’Est qui n’ont pas froid aux yeux, cliché de la prostitution des femmes venues des Balkans ? Le penser serait une faute de lecture et, ce serait aussi sans compter sur la plume talentueuse de G-D. Noguès.

Quel est le lien entre la disparition de Barba, une fille facile, recluse, mystérieusement disparue au moyen-âge et la disparition de Ashley, fraîchement élue Miss Armagnac, mais surtout call girl ou pute, comme le pense certains ?

Au cœur de l’Armagnac, les filles faciles disparaissent aujourd’hui comme en 1432, ce n’était pas mieux avant.

Dès les premières lignes, l’auteur impulse un style, qui annonce une, pardon deux enquêtes qui vont être menées tambour battant. Le choix narratif d’utiliser la chronologie inversée, les premiers chapitres sont antéchronologiques, posent et imposent le parallèle de vie entre les filles faciles du moyen-âge et d’aujourd’hui.

Les personnages nourrissent pleinement l’histoire, ils sont divinement profilés, que ce soient les filles, l’étudiant, les flics ou l’assassin, ils sonnent tous justes. Les meurtres se succèdent, à la violence succède aussi la joie de vivre, l’amour, la musique. L’auteur a la bonne idée à la fin du livre de fournir au lecteur la liste des titres des chansons qui accompagne cette double intrique.

Un excellent moment de lecture qui sent bon le terroir et l’armagnac.

La finesse de l’auteur est aussi dans le titre qui me semble être un joli clin d’œil au premier roman très célèbre de James Hadley Chase (René Lodge Brabazon Raymond) : Pas d'orchidées pour Miss Blandish.

dédicae gd nogues bernieshoot

Quatrième de couverture

Il y a Adrijana, Alima, et Ashley, trois belles pas vraiment farouches. Il y a Jean, étudiant en histoire de l’Art, amoureux d’Ashley, la nouvelle Miss Armagnac, qui enquête sur une mystérieuse disparue du Moyen Âge.

Il y a Benoît, lieutenant de police et frère de Jean, qui enquête sur la disparition de la Miss. Il y a aussi Dragan, Nikola, Zlatan, Miloš, de troublants ressortissants originaires des Balkans. Il y a la Grosse Bibi, chat obèse. Il y a des meurtres.

Et des meurtres. Il y a enfin de l’armagnac, et du bon...

carchon cantel furlan nogues

 

G-D. Noguès

Après plus de trente années passées à publier les textes et les images des autres, G-D. Noguès, touche à tout inconditionnel – le cinéma, la bande dessinée, le dessin d’humour ou d’actualité, les costumes et les décors pour le théâtre – ajoute avec l’écriture, une nouvelle corde à son arc.

Son premier roman, Gaz in Marciac, est paru en 2013 dans la même collection. Sous le pseudonyme de Djebel, il est aussi reconnu comme artiste plasticien et expose régulièrement ses œuvres.

G.D. Noguès vit et travaille depuis peu à Marciac.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Evy 07/02/2018 22:21

J'aime merci pour ce partage bonne soirée

Bernieshoot 08/02/2018 17:51

avec plaisir

G.D. Noguès 07/02/2018 19:29

Merci BernieShoot pour cette chronique et merci à tous ceux qui ont apprécié mon texte.
Pour plus de précision, ce roman m'a été inspiré par un fait divers qui s'était déroulé en Roussillon en 2013 (si ma mémoire est toujours bonne).
Certains personnages ne sont pas que fiction, ils sont fortement inspirés par des gens que j'ai rencontrés et qui, avec leur autorisation) prennent une dimension nouvelle.
Pour les fans et futurs fan je signale mon premier polar : Gaz in Marciac paru en 2014 et disponible chez mon éditeur (Éditions Cairn) et dans les bonnes librairies du Sud-Oust. Et depuis décembre un polar que j'ai co-écrit avec Antoine Leger : Croix blanche sur fond blanc (un texte qui ravira les amateurs d'art.

Bernieshoot 08/02/2018 17:54

Merci pour ces précisions et pour les deux belles idées de lecture, des livres qui vont rapidement rejoindre ma PAL.

covix 07/02/2018 10:17

Bonjour,
En effet, le titre m'a fait rebondir sur ce classique Pas d'Orchidées pour Miss Blandish.
Une belle rencontre et un bon armagnac ne fait pas de mal, la modération s'impose aussi.
Bonne journée
@mitié

Bernieshoot 07/02/2018 17:33

le clin d’œil est super, je ne l'ai pas mentionné mais il y a aussi un clin d’œil à Bernard Minier

trublion 07/02/2018 08:26

les situations changent, mais pas les caractères!
Un roman à lire un verre à la main

Bernieshoot 07/02/2018 17:33

et un verre d'armagnac, naturellement

Amal Fetouni Ghaddar 07/02/2018 08:05

J'aime ce genre de livre, bonne journée...

Bernieshoot 07/02/2018 17:35

A lire avec plaisir.