Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Les abysses du mal

« Mon boulot : filmer le supplice des victimes avant de faire disparaître leur corps. Mon but : être le tueur le plus inventif ». Avec « Les abysses du mal » Marc Charuel ausculte avec une précision glaçante la part la plus obscure de l'homme. Un livre publié aux éditions Albin Michel.

thriller abysses mal charuel

Les abysses du mal

La perversion humaine a des forces insoupçonnées

Avec cet exceptionnel thriller, nous sommes loin de « Gauguin Amoureux » ma précédente lecture de Marc Charuel. Nous en sommes même très loin, et cela montre le talent de cet auteur.

C’est un livre noir et il est sans doute difficile de faire plus noir, quand la mort est un spectacle, et que tout est possible dans le dark web, le spectacle pour les amateurs de grands frissons devient possible à prix d’or.

Avec un style efficace, nous sommes plongés, happés comme les proies, dans l’univers d’un tueur qui a pour seul objectif d’être le plus inventif possible, et d’offrir, contre une somme conséquence, au spectateur de devenir un tortionnaire par procuration.

Au fil des pages, nous explorons les forces insoupçonnées de la perversion humaine, surtout lorsque celle-ci s’exerce avec la protection de l’écran de son ordinateur. Un regard glaçant sur le pouvoir des réseaux sociaux lorsque la mort en direct fait le buzz.

Ce thriller est un vrai petit bijou, âmes sensibles s’abstenir.

 

Le livre

« On ne lui précise jamais le scénario des mises à mort, ses employeurs savent que les profondeurs de son imagination et ses capacités à faire souffrir sont abyssales. »

Des cadavres de jeunes femmes mutilés. Un flic hanté par une vieille affaire jamais résolue. Un vétéran passionné par le tir longue distance, dont la fille est la prochaine victime du tueur. Un voyage hallucinant jusqu'au cœur de l'enfer.

La face cachée d'internet où tout ce qui est illégal s'échange et se vend sans contrôle. Où la mort est le plus excitant des spectacles.

Marc Charuel

Marc Charuel Ancien reporter de guerre est journaliste et a couvert pendant plus de trente ans les grands événements internationaux. Il est l'auteur de plusieurs livres, documents politiques, essais, carnets de route photographiques, et romans noirs dont le très remarqué Le Jour où tu dois mourir chez Albin Michel.

Marc Charuel - Portrait © Richard Dumas

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anonyme 19/02/2018 05:17

Je l’écoute A l’instant même sur C8, cela me fait de suite penser au film Hostel

Bernieshoot 19/02/2018 17:41

merci anonyme

missfujii. 31/01/2018 21:46

ça me fait penser à un livre que j'ai terminé il y a peu "train d'enfer pour ange rouge" de Franck Thilliez, je suis assez tentée de lire ce thriller !

Bernieshoot 02/02/2018 18:26

je pense que tu vas aimer

covix 31/01/2018 19:25

Bonsoir Bernies,
Non, pas pour moi, à la limite un polar pas trop dur.
Bonne soirée
@mitié

Bernieshoot 02/02/2018 18:27

Alors effectivement il faut éviter celui-ci.

ZALMA 31/01/2018 13:42

Manger léger avant de lire le livre... :D !!? Dans le genre bien noir, avec tortures de victimes, on a aussi Karine Giebel... J'avoue qu'au bout d'un moment, c'est un peu dur... et pour ma part, je suis retournée vers quelque chose d'un peu plus léger ;) !

Bernieshoot 31/01/2018 18:42

Oui c'est difficile de faire plus noir, le léger c'est bien aussi

la nonna 31/01/2018 11:03

un livre qui me plairait surement; bisous

Bernieshoot 31/01/2018 18:42

Il ne reste qu'à le lire

les Caphys 31/01/2018 10:29

rien que la couverture ça fout les jetons !

Bernieshoot 31/01/2018 18:43

Et la couverture, ce n'est rien par rapport à l'histoire.

trublion 31/01/2018 08:52

il me semble que ça ressemble fort à " hostel " !

Bernieshoot 31/01/2018 18:43

dans le sens roman noir, oui, sinon le contexte et l'intrigue sont différents

dom 31/01/2018 08:29

Le mal, en ce moment, semble remonter des abysses et venir sur terre ...
Bon mercredi ...
Bisoux, bernie

Bernieshoot 31/01/2018 18:44

il est aussi dans le virtuel