Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Mandrake ne peut pas mourir

« Mandrake ne peut pas mourir » un polar signé Daniel Contel et publié aux éditions Cairn dans la collection du Noir au Sud. On ne s’oppose pas impunément aux intérêts du Pacte, surtout lorsque l’on détient la clé de l’énergie du futur…

mandrake polar contel landes

Mandrake ne peut pas mourir

Un polar qui vous fera réfléchir

J’ai eu le plaisir de rencontrer Daniel Contel lors d’une conférence débat à la librairie Privat (Toulouse) début septembre. Nous avons découvert que nous avions des points communs, tous les deux jeunes retraités et une carrière qui nous a amené en Afrique, où nous nous sommes certainement croisés.

Tout ceci amène à réfléchir, comme ce fabuleux polar, qui au-delà d’une intrigue, nous fait réfléchir aux pouvoirs occultes qui empêchent les changements pour préserver les grands groupes.

Nikola Tesla, cet inventeur de génie, ce découvreur, a découvert l’énergie qui va changer le monde, et changer la vie sur Terre.

Avec comme base ce personnage historique, l’auteur nous fait vivre une intrigue qui se déroule des années 30 à nos jours, il prend le temps de profiler parfaitement, avec une belle imagination,  cet inventeur controversé pour que l’histoire face totalement sens.

Du château du duc de Westminster dans les landes, aux rues toulousaines et à sa banlieue environnante, ce polar nous fait réfléchir aux enjeux des découvertes qui peuvent révolutionner le monde. Il nous fait méditer sur le besoin de pouvoir et à la force des complots.

Avec des personnages principaux et secondaires, je pense au professeur René, extrêmement bien profilés, Daniel Contel nous offre un très bon moment de lecture.

yves carchon daniel  contel  stephane furlan

 

Le polar

Bernard Saramon, physicien plutôt iconoclaste, détient depuis des décennies un lourd secret, abandonné dans le sud de la France par Nikola Tesla. Un inventeur de génie à la réputation sulfureuse malgré ses découvertes fondamentales sur l’électricité, qui, dit‐on, servit même de modèle au créateur de Mandrake, la BD des années trente.

La vie tourmentée de Bernard bascule à nouveau lorsque son fils est arrêté à Toulouse. Le Pacte est revenu à la charge. Depuis plus d’un siècle, ses souscripteurs ont toujours surveillé les travaux de Tesla sur l’énergie. Surtout depuis son passage en 1931 au château de Woolsack, près de Mimizan dans les Landes...

Au pied du mur, Bernard va devoir se battre avec l’appui d’un flic métis, embarqué presque par hasard dans cette affaire. La rencontre de ce dernier avec l’exécutrice des basses oeuvres sera détonante à bien des égards. On ne s’oppose pas impunément aux intérêts du Pacte, surtout lorsque l’on détient la clé de l’énergie du futur…

 

Daniel Contel

Toulousain d’origine, retraité d’une Institution internationale, Daniel Contel a passé l’essentiel de sa carrière d’ingénieur sur le continent africain. Revenu au pays, il a choisi de mettre son écriture au service de la fiction, de l’imagination, et du polar. Qui chez lui se déguste dans le Sud, souvent à la frontière entre ombre et lumière. Donner à lire et aussi à méditer… Mandrake ne peut pas mourir est son quatrième polar.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mimi 30/01/2018 22:55

Des jeunes retraités très actifs ! Et un polar qui fleurte avec le fantastique.

Bernieshoot 31/01/2018 18:46

il faut continuer à faire fonctionner son cerveau, plus science-fiction que fantastique

covix 30/01/2018 14:24

Bonjour,
j'ai pensé aux amateurs de polar hier soir, dans l'émission de Michèle Jacquier sur radio Pluriel, nous avions deux auteurs lyonnais de polar.
Bonne journée
@mitié

Bernieshoot 30/01/2018 18:18

Qui étaient les deux auteurs lyonnais de polar ?

trublion 30/01/2018 08:15

une chose est sure, l' idée est originale

Bernieshoot 30/01/2018 18:20

Et elle est finement menée