Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Les invisibles musiciens du festival du merveilleux vous attendent

Le Musée des Arts Forains vient d'ouvrir ses portes, transformé en une immense boîte à musique surréaliste pour son 8ème Festival du Merveilleux. Un spectacle unique pour le plaisir de tous qui se tiendra jusqu'au 7 janvier !

festival merveilleux invisbles musiciens affiche

 

Festival du Merveilleux

Une vingtaine d'instruments mécaniques 

D'invisibles musiciens, soit près d'une vingtaine d'instruments mécaniques provenant de grandes collections européennes, interpréteront un répertoire totalement réactualisé et se produiront avec des artistes du spectacles vivant et de « réels » musiciens dans tous les espaces du musée, invitant les visiteurs à écouter autrement la musique mécanique mais aussi à chanter, danser dans une ambiance de fête spectaculaire.

Karaoké au son d'un limonaire de 1900 jouant Santiano d'Hugues Aufray ou Alléluia chanté par un contre-ténor accompagné par un orgue Hooguys de la fin du XIXème, autant de confrontations improbables à vous faire frissonner d'émotion, sont quelques exemples des ambiances musicales uniques dans lesquelles sera immergé le public.

 Comment écoutait-on la musique avant le phonographe et la radio ?

Avec des boîtes à musique, des orgues à cartons et des pianos pneumatiques, autant d'objets qui ont été à l'origine de la vulgarisation de la musique, que l'homme a toujours cherché à reproduire.

C'est le thème de cette toute nouvelle création « Les invisibles musiciens » où tous les artistes invités (musiciens, mimes, derviches tourneurs, marionnettistes, numéro de féerie aérienne, danseurs, acrobates) puiseront dans l'univers sonore de ces instruments préprogrammés (orgues ; piano reproducteur ; harpe & banjo automatiques, saxophone mécanique, sculptures sonores…) pour nous faire vibrer en une création musicale inédite et féerique.

orgue mecanique temple merveilleux

 

Ouvert au public sans rendez-vous uniquement lors des fêtes de Noël, Le temple du Merveilleux, créé il y a plus de 20 ans dans les anciens chais à vin de Bercy par Jean-Paul Favand nous offre cette année, une programmation tout à fait exceptionnelle en mettant en scène un dialogue surréaliste entre objets anciens, techniques numériques et saltimbanques d'aujourd'hui.

La nouvelle création, de ce comédien dans l'âme et illusionniste, redonne ainsi la parole à ces « objets acteurs »  et remet aux goûts du jour la musique mécanique pour le plaisir des petits comme des grands.

Festival du merveilleux Musées des Arts Forains

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

trublion 30/12/2017 07:40

j' aurais bien aimé y assister, un bon rappel de notre passé !
D' ailleurs on en revient aux disques vynil

Fille Stule 29/12/2017 21:00

Salut Bernie !

Le cirque c'est sympa... quand les animaux sont invisibles eux aussi... Ils sont mieux dans leur environnement naturel.