Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

La Folle Journée de Nantes 2018 : Vers un monde nouveau, du 31 janvier au 4 février

Exil choisi, exil subi, nombreux sont, dans l'histoire de la musique, les compositeurs qui ont à un moment donné quitté leur pays. Accordant une large place aux œuvres du XXè siècle et à celle de Frédéric Chopin, La Folle Journée 2018, Vers un monde nouveau ; du 31 janvier au 4 février,  mettra également en lumière un certain nombre de ces compositeurs de l'époque baroque qui ont parfois tout quitté pour suivre un souverain.

La Folle Journée de Nantes 2018 Vers un monde nouveau 31 janvier au 4 février musique

La Folle Journée de Nantes 2018

La Folle Journée : un concept original et audacieux

Évènement culturel unique en son genre, La Folle Journée se propose de désacraliser la musique classique afin d’en permettre l’accès à un public élargi, avec toujours comme première exigence l’excellence artistique.

Créé à Nantes en 1995 par René Martin, directeur artistique du CRÉA - Centre de Réalisation et d’Études Artistiques -, le festival rassemble pendant cinq jours à la Cité des Congrès de Nantes environ 300 concerts d’une durée de 45 minutes, et accueille les plus grands artistes du monde (environ 2000 à chaque édition).

Chaque année, la manifestation a pour thème un compositeur, un courant majeur de l’histoire de la musique ou, depuis sa 20ème édition, une thématique unique.

Depuis 2003, la Folle Journée s’est étendue à 11 villes de la région des Pays de la Loire et connaît un succès retentissant qui la place parmi les plus grands festivals internationaux.

Elle a su s’imposer à l’international à Lisbonne de 2000 à 2006, à Bilbao depuis 2002, à Rio de Janeiro en 2007, à Varsovie depuis 2010 et dans cinq villes du Japon (Tokyo, Niigata, Kanazawa, Biwako, Tosu) où se pressent chaque année depuis 2005 plus d’un million de mélomanes.

Ekaterinbourg, en Russie, est venue compléter la partition en 2015, et pour sa troisième édition en septembre 2017, a réuni sur l’ensemble de ses 100 concerts plus de 50 000 spectateurs autour du thème de la Danse.

La Folle Journée de Nantes 2018 : Vers un monde nouveau

Nombreux sont, dans l’histoire de la musique, les compositeurs qui ont à un moment donné quitté leur pays, et souvent leur continent d’origine, pour s’établir dans une autre contrée ou y séjourner momentanément.

Ce sont en premier lieu des raisons politiques qui ont contraint, au XXe siècle essentiellement, de nombreux compositeurs à quitter leur patrie sous la pression de régimes totalitaires : fuyant la censure ou les persécutions, Rachmaninov, Prokofiev, Stravinsky, Bartók, Schönberg, Granados, Albéniz et bien d’autres ont ainsi trouvé refuge dans des pays devenus d’importantes terres d’accueil pour les artistes exilés : les États-Unis avant tout, mais aussi la France et la Suisse.

Au XIXe siècle déjà, l’insurrection polonaise avait contraint Chopin à l’exil et son œuvre est empreinte de la nostalgie du pays natal.

L’histoire montre cependant qu’il est aussi des exils choisis” plutôt que subis, par des compositeurs naturellement désireux de découvrir d’autres cultures, de s’approprier d’autres langages ; cette nécessaire ouverture au monde, condition de l’épanouissement du génie créateur, a ainsi conduit, à toutes les époques, de nombreux musiciens à s’aventurer sur des terres étrangères, comme par exemple à l’époque baroque, Lulli, Haendel ou Scarlatti, ou à la fin du XIXe siècle, Antonin Dvorák qui à la fin de sa vie, séjournera trois ans à New York en s’imprégnant de la culture populaire américaine.

Accordant ainsi une large place aux œuvres du XXe siècle et à celles de Frédéric Chopin, La Folle Journée 2018 mettra en lumière également un certain nombre de ces compositeurs de l’époque baroque qui ont parfois tout quitté pour suivre un souverain ou tenter leur chance à l’étranger ; et elle présentera, plus largement, beaucoup de programmes originaux en relation avec le thème de l’exil - des chants du blues venus d’Afrique aux musiques klezmer et tziganes d’Europe de l’Est, des chants d’exil du Moyen-Âge aux musiques épurées d’Arvo Pärt ou Giya Kancheli.

René Martin

Directeur Artistique

Les Folles Journées à l’étranger en 2018

La Folle Journée au Japon du 28 avril au 12 mai 2018

La Folle Journée à Ekaterinbourg du 7 au 9 septembre 2018

La Folle Journée à Varsovie du 28 au 30 septembre 2018

Edito de Madame Johanna Rolland, Maire de Nantes, Présidente de Nantes Métropole

La Musique ne connaît pas de frontières. Elle s’enrichit des différentes cultures de celles et ceux qui la composent et l’interprètent.

Elle circule, elle se joue des barrières et des interdictions, reprise, souvent transformée, d’un pays à l’autre, d’un continent à l’autre.

Naturellement, les compositeurs, eux aussi, voyagent, par choix, par nécessité aussi parfois. Ils découvrent alors de nouveaux horizons musicaux, qui stimulent leur créativité.

C’est à une découverte de cette circulation, des confrontations nombreuses et fécondes qu’elle a permis, des chefs d’œuvre qu’elle a fait naître, que nous invite l’édition 2018 de La Folle Journée.

Naturellement, elle le fait à sa manière exigeante et accessible.

A nouveau, nous bénéficierons de ce qui fait l’originalité, la force et le succès jamais démenti de La Folle Journée, cette capacité à offrir le meilleur de manière abordable.

C’est bien sûr le cas grâce à une politique tarifaire volontariste. Mais cela se traduit aussi par une action au sein des hôpitaux ou des prisons, pour y porter la musique. Cela s’incarne également dans une présence hors les murs de la Cité des Congrès, avec par exemple, à nouveau, cette année, des concerts d’ouverture dans des communes de la Métropole.

Tout ceci nourrit cet esprit particulier, qui n’appartient qu’à La Folle Journée, et en fait cet événement singulier, temps majeur de la saison culturelle, attendu par les habitants de la Métropole et fréquenté par des spectateurs venus parfois de bien loin pour écouter ses concerts

remarquables.

Je remercie très chaleureusement celles et ceux qui font, année près année, de ce festival un succès à chaque fois renouvelé. Merci à René Martin, au CREA et à son Président, Jacques Dagault, aux équipes de la SAEM Folle Journée et de la Cité des Congrès, à tous les bénévoles du festival et bien sûr aux très nombreux partenaires de l’événement.

Johanna Rolland Maire de Nantes Présidente de Nantes Métropole © N.M-P.Garçon
© N.M-P.Garçon

Johanna Rolland

Maire de Nantes

Présidente de Nantes Métropole

Edito de Madame Joëlle Kerivin, Directrice Générale SAEM La Folle Journée

La Folle Journée de Nantes vous invite cette année « Vers un monde nouveau ». Ainsi, chacune et chacun pourra explorer, se projeter, s’interroger sur ce que porte l’exil, qu’il soit choisi ou subi : de nouveaux lieux, une terre inconnue que l’on apprend à apprivoiser ou pas, des rencontres et très souvent sa propre introspection. L’exil n’est-il pas, en effet, ce double mouvement vers un ailleurs mais également vers soi ?

La Folle Journée, concept unique conçu par René Martin, initié et porté par la Ville de Nantes, s’attachera, comme chaque année, à créer les conditions d’un égal accès pour toutes et tous et ainsi permettre une ouverture et un partage collectif autour de ce que nous évoque l’exil : partir, subir, choisir, découvrir, souffrir, s’enrichir de l’autre, grandir ensemble …

Chacune et chacun pourra ainsi partager les mots d’Anne Dufourmantelle « On ne revient jamais d’aucun voyage car celui qui revient n’est plus le même. Ce dépaysement que nous allons chercher sur d’autres territoires, d’autres lumières, d’autres parfums, est un subtil et nécessaire exil intérieur ».

Festival favorisant l’accueil et la rencontre de tous les publics, La Folle Journée proposera, dès cette édition, de nouveaux dispositifs renforçant son accessibilité universelle ainsi qu’une évolution de sa politique tarifaire à destination des jeunes et des familles.

Portée par son excellence artistique et son approche résolument singulière, La Folle Journée poursuivra son développement sur le territoire de la métropole dans le cadre de projets portant sur l’action culturelle : accompagnement à la sensibilisation et à la pratique instrumentale, Folle Journée solidaire et soutien à l’émergence artistique.

Cette année encore, notre réussite passera par la synergie développée par l’ensemble de nos partenaires culturels, économiques et institutionnels, et par le professionnalisme de celles et ceux qui participent à sa mise en œuvre.

Enfin, La Folle Journée de Nantes, c’est aussi et surtout notre public grâce auquel notre manifestation rayonne depuis tant d’années.

Merci à toutes et tous.

Joëlle Kerivin Directrice Générale SAEM La Folle Journée © Marc Roger
© Marc Roger

Joëlle Kerivin

Directrice Générale SAEM La Folle Journée

Informations pratiques :

La Folle Journée de Nantes

Vers un monde nouveau

Ouverture de la billetterie : Le samedi 16 décembre 2017 à 9h

Un guide pratique pour l’utilisation de la billetterie en ligne de La Folle Journée.

guide pratique pour l’utilisation de la billetterie en ligne de La Folle Journée nantes

Pour accompagner au mieux les festivaliers lors de leur réservation via la plateforme de billetterie en ligne, un guide pratique sera disponible le 20 novembre en téléchargement sur le site Internet du festival

De nouvelles fonctionnalités ont été développées afin de réduire au mieux la file d’attente virtuelle.

Pour autant, comme son nom l’indique vous serez toutes et tous concernés par cette file d’attente les premières heures d’ouverture de la billetterie.

Ce guide a vocation de donner des clés pour mieux appréhender el processus de réservation et connaître les modalités de réservation et de retrait des billets.

folle journnee nantes

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

covix 14/11/2017 12:33

Bonjour,
Un beau programme pour une sujet qui ne manque pas d'actualité et devrait apporter un peu de réflexion sur la planète esprit village.
Bonne journée
@mitié

Maria-Lina 13/11/2017 14:20

Quel beau programme, ça va être superbe ça! Bise, bon lundi tout doux!

Kévin 13/11/2017 08:06

Bonjour Bernie
Comme j'aimerais trop y aller cela a l'air incroyable a vivre.
@mitié