Bernieshoot

Blog Webzine Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Attention vous passez à l’orange

Les journées raccourcissent, l’été, même indien, laisse à la morosité et la grisaille ambiantes. Sans en avoir forcément conscience, votre état d’esprit passe du beau fixe à un temps couvert. Quels sont les indicateurs simples pour éviter la tempête.

fleur orange souci morosite deperession

Attention vous passez à l’orange

Les jours raccourcissent la procrastination augmente

Nous ne vivons pas au rythme des poules, qui à cette période de l’année se couchent plus tôt, puisqu’elles suivent le rythme du soleil et de sa luminosité.

Néanmoins, la diminution de la durée de la luminosité a une réelle influence sur notre capacité à agir, d’autant plus que le nombre de journées grises est très élevé pour les mois d’octobre et novembre.

Après un été actif, il est facile de glisser vers une inactivité dangereuse et la procrastination s’installe  de manière soutenue : « la météo est pourrie, je sortirai demain… »

Des indicateurs pour une prise de conscience rapide

Vous restez chez vous

Même si votre home est un petit paradis, le cocon où vous aimez vous ressourcer et vous poser, rester plusieurs jours sans mettre le nez dehors. Se couper de la réalité est un indicateur fort de ce passage à l’orange. Les échanges sur les réseaux sociaux ne remplacent pas les contacts humains, ne l’oubliez pas.

Votre courrier s’accumule

Le courrier, depuis l’arrivée des supports dématérialisés, rime de plus en plus avec facture et il n’est pas jamais agréable d’ouvrir ces lettres tout au long de l’année. Cependant, si vous constatez que vous ne prenez même pas la peine de les ouvrir, ni les autres lettres d’ailleurs, alors vous êtes, là aussi, dans une démarche de repli, ou vous considérez que tout peut attendre.

Certes, rien de dramatique à délayer l’ouverture d’un courrier, mais lorsque la pile augmente, alors réagissez.

Il est d’ailleurs intéressant de voir que cette morosité à recevoir des nouvelles et à répondre se traduit de la même manière dans le courrier électronique.

Rien de plus simple que de répondre à un e-mail, ça prend deux minutes. Pourtant, le nombre d’e-mails non lus s’accumulent de jour en jour. Vous pourrez certes vous rassurer en pensant ou disant « je n’ai pas eu le temps », mais encore une fois cette phrase signifie « je n’ai pas pris le temps ». Et si elle devient « je n’ai plus envie de prendre le temps » alors vous êtes dans un état orange avancé proche du rouge.

Il existe naturellement d’autres indicateurs et vous avez certainement les vôtres. Pour vous donner les moyens de rester au vert, encore devez-vous savoir que vous êtes passé à l’orange.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Caroline 02/10/2017 21:22

Je ne porte jamais d'orange car cela ne me va pas mais j'adore les couleurs de l'automne ! Contre la procrastination, je fais un tas de plannings, conseil de ma monitrice d'université :p

Mimi 02/10/2017 19:14

Je n'ai pas eu le temps de participer pour ce premier lundi d'octobre mais je compte bien me rapttraper par la suite. À bientôt Bernie.

Fabymary POPPINS 02/10/2017 14:29

Merci beaucoup pour cette jolie couleur vitaminée

Ava 02/10/2017 14:09

Ton article est pile dans ma problématique actuelle. Depuis ma maladie, j'ai repris la mauvaise habitude de rester à la maison. Il faut dire que je tousse encore et que je fatigue. J'ai aussi beaucoup donné sur mon dossier retraite. Heureusement, la semaine prochaine, j'ai repris des rendez-vous, car je crois que rester chez soi, ne donne pas non plus le moral !
bonne semaine

celine 02/10/2017 10:23

bienvenue à l'orange, on va encore découvrir de superbes choses. bises. celine

jazzy57 02/10/2017 10:11

Une bonne prise de conscience en effet que ce passage à l'orange pour nous inciter à sortir .
Bonne journée
Bises

Elena800 02/10/2017 08:42

J'aime beaucoup la fleur repliée !

trublion 02/10/2017 08:31

Comme quoi c' est bien d' avoir un jardin qui nous incite à sortir