Bernieshoot

Blog Webzine Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Mortelle destinée

Val redoutait ce mauvais rêve, car il était le présage annonciateur d’un horrible événement, elle le savait maintenant… La nouvelle vie de la jeune policière à Rabbit Hole lui confirmera alors que toute cette aventure n’est qu’une mortelle destinée…un roman policier écrit par Luce Fontaine et publié aux éditions ROD.

première couverture mortelle destinée luce fontaine éditions rod

 

Mortelle destinée

Suspense à Rabbit Hole

Jusqu’à aujourd’hui Martin Michaud était le seul auteur canadien de littérature policière dont j’avais lu et chroniqué les romans. Désormais, Luce Fontaine s’ajoute à cette liste avec la lecture de son dernier roman policier « Mortelle Destinée ».

L’éditeur français nous précise qu’afin de préserver l’authenticité des personnages et des dialogues, ainsi que le contexte géographique dans lequel l’histoire se déroule, qu’il a sciemment conservé les expressions québécoises, signalées en italique dans le texte. C’est un choix plus que justifié, car l’immensité du paysage et la force des personnages, notamment celui de val sont les ressorts qui font très bien fonctionner cet époustouflant suspense.

Que peut-il bien se passer dans un trou à rats, pardon un trou de lapin comme Rabbit Hole ?

A priori, rien, une vie paisible, un lieu idéal pour se reconstruire… C’est le choix que fait Valérie Morin, mais la paisible et pittoresque campagne va se révéler la réalité va se révéler tout autre.

Plongée dans les fantômes de sa vie, la mort de son père, un ex qui ressurgit et des meurtres qui s’accumulent Val ne peut mettre de côté plus longtemps sa carrière policière, pourtant si dramatique.

Plus que les meurtres ou l’intrigue, qui est parfaitement maîtrisée par l’auteur, ce sont la force de caractère de Val, la psychologie des habitants et l’ambiance de Rabbit Hole qui donnent une belle facture à cet excellent roman.

Au fil des pages, nous découvrons également que l’auteure connaît parfaitement cette région et qu’elle en est certainement très amoureuse.

Quatrième de couverture

Pour fuir une carrière destructrice, la jeune policière Valérie Morin décide d’opérer un changement dans sa vie et part s’installer dans un pittoresque petit village de campagne.
Mais Rabbit Hole a ses secrets !

Des voisins au passé douteux et la rencontre inattendue de Paul, son amour de jeunesse à l’académie de police de Pikfield.
Voyageant au cœur des mensonges et de la trahison, la jeune femme devra user de ses talents de policière afin d’élucider des crimes crapuleux et des meurtres sordides perpétrés contre les résidents de son nouveau village d’adoption.
Au fil de ses découvertes, Valérie Morin se retrouvera impliquée au cœur d’un complot terroriste d’envergure internationale. Suivant son instinct, elle tentera de retrouver un certain équilibre en poursuivant son éternelle quête du bonheur, à la recherche de la justice et de la vérité.
La nouvelle vie de la jeune policière à Rabbit Hole lui confirmera alors que toute cette aventure n’est qu’une mortelle destinée…

Luce Fontaine

Luce Fontaine est une auteure québécoise, originaire des Cantons-de-l'Est. Bachelière en éducation de l’université de Sherbrooke. Elle a enseigné aux niveaux : préscolaire, primaire et collégial.
Dans son auberge de campagne, elle s’inspire de la nature, de sa famille et de la vie qui l’entourent. En 2009, victime d’un accident d’équitation, elle doit se réinventer, et c’est ainsi qu’elle redécouvre un plaisir d’enfance quasi oublié : la passion de l’écriture !

luce fontaine auteure quebec canada


L’auteure a déjà publié des romans d’aventures pour les enfants de 8 à 16 ans et pour tous ceux qui sont encore jeunes de cœur !
Peu importe le lectorat, ses personnages véhiculent des valeurs qui lui sont chères et qui sont propres à l'épanouissement de l'être humain, comme la ténacité, la persévérance, le dépassement de soi, la poursuite de ses rêves, l'amitié, l’amour et bien plus...

maison éditions rod

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mimi 13/10/2017 16:26

J’aime bien le parler québécois et ça ne gâche en rien l’intrigue du polar. Donc c’est une bonne chose d’avoir respecté la langue. Une nouvelle auteure à découvrir donc. Merci Bernie.

Carrie 13/10/2017 14:08

Je retiens le nom!
Et avec la couverture, parfait pour l'automne ;)

la nonna 13/10/2017 13:19

et voilà un livre qui vient s'ajouter à ma liste ..