Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

PETER LINDBERGH : une exposition monumentale sur la plage de Deauville du 21 octobre au 26 novembre

Depuis le samedi 21 octobre et jusqu'au 26 novembre, Peter Lindbergh expose 22 photographies en format géant sur la plage de Deauville dans le cadre du festival Planche(s) Contact.

PLANCHE(S) CONTACT #8  FESTIVAL DE CRÉATIONS PHOTOGRAPHIQUES À DEAUVILLE

 

PETER LINDBERGH : une exposition monumentale sur la plage de Deauville

The Eye

"Une des premières fois où j'ai travaillé à Deauville, c'était il y a très longtemps avec Naomi [Campbell] lors de sa première séance pour un magazine. Je cherchais une fille qui ne soit pas connue mais qui danse très bien, pour une série sur Joséphine Baker.

Son énergie, sa beauté et sa volonté étaient impressionnantes. Ce fut mon premier shooting avec elle, à Deauville ; une merveilleuse expérience", se souvient Peter Lindbergh. Considéré comme l'un des photographes contemporains les plus influents, pionnier de la photographie,

"The Eye" a introduit une forme de nouveau réalisme en redéfinissant les normes de la beauté avec des images intemporelles. C'est en 1980 que Peter Lindbergh réalise son premier reportage de mode à Deauville pour Vogue Italie. Il n'a cessé depuis de revenir chaque année, séduit par l'espace de la plage et ses lumières changeantes.

En 1991, il immortalisera Catherine Deneuve sur cette plage : "Catherine était magique, et très facile à travailler. Et aussi chaleureuse. On oublie souvent une chose autour de cette notion de "célébrités" : les gens que je connais sont simples et répondent aux sollicitations. Ils sont d'ailleurs pour la plupart assez timides.

C'est ce qui est intéressant en photographie avec des gens comme ça : avec une relation chaleureuse, de confiance et presque amoureuse, on peut créer un lien très personnel qui permet de capturer ce que les autres ne voient pas. Loin du glamour et des tapis rouges…".

En 2017, Peter Lindbergh revient à Deauville pour Planche(s) Contact et sa première exposition en plein-air implantée sur les lieux même où ces photographies ont été réalisées : les plages de Deauville et du littoral du nord de la France.

Vingt photographies présentées dans une installation monumentale témoignent de cette rencontre forte entre un lieu et un artiste.

Et vous permettent aussi d'admirer les plus grandes icônes de la mode ou du cinéma telles que Naomi Campbell, Catherine Deneuve, Kristen McMenamy ou encore Linda Evangelista.

Vingt-deux photographies présentées dans une installation monumentale

 C’est en 1980 que Peter Lindbergh réalise son premier reportage de mode à Deauville pour Vogue Italie. Il n’a cessé depuis de revenir chaque année, séduit par l’espace de la plage et ses lumières changeantes.

Vingt-deux photographies présentées dans une installation monumentale témoigneront lors du Festival Planche(s) Contact de cette rencontre forte entre un lieu et un artiste. Première exposition de plein-air de Peter Lindbergh, l’installation Le Deauville de Peter Lindbergh sera implantée sur les lieux mêmes où ces photographies ont été réalisées.

Peter Lindbergh ©Stefan Rappo
Peter Lindbergh ©Stefan Rappo

Le Deauville de Peter Lindbergh,  1980 – 2015

Peter Lindbergh est l’un des photographes contemporains les plus marquants de notre époque. Visionnaire, il bouscule les codes de la photographie de mode post-moderne en intronisant dans ses compositions une nouvelle image de la femme, moderne et affranchie des codes de beauté anciens, où peu d’importance est portée au vêtement.

Peter Lindbergh réalise des images intemporelles, entre approche humaniste et idéalisation de la femme. Convaincu que l’intérêt d’un sujet réside ailleurs que dans son âge, il bouscule les normes de la photographie de mode à une époque où l’on a l’habitude d’exagérément retoucher les images. Il explique que « la responsabilité des photographes, aujourd’hui, doit être de libérer les femmes et, en somme, tout le monde, de la hantise de la jeunesse et de la perfection ».

Depuis la fin des années 1970, Lindbergh travaille pour de prestigieuses marques et magazines, notamment les éditions américaines, italiennes et allemandes du Vogue, l’édition américaine du Harper’s Bazaar ainsi que les magazines, Rolling Stone, Vanity Fair, Wall Street Journal Magazine, Visionaire, Interview et W.

PLANCHE(S) CONTACT #8

FESTIVAL DE CRÉATIONS PHOTOGRAPHIQUES À DEAUVILLE

21 OCTOBRE > 26 NOVEMBRE 2017

Dans une démarche qui a tenté nombre de photographes, Planche(s) Contact s’est donné pour thématique l’exploration et la restitution de tout ce qui constitue l’identité d’une ville. Les expositions créées abordent différentes écritures photographiques, dans des registres qui invitent le portrait, le reportage, le nu, le paysage, les fictions et les mises en scènes photographiques, la nature morte, la mode, l’architecture, les recompositions, le détournement, l’installation …

Année après année, le Festival suscite et associe les regards croisés de photographes reconnus, de photographes émergents et d'étudiants de grandes écoles européennes de photographie. Le volet étudiant évolue en 2017 pour devenir le Tremplin Jeunes Talents Planche(s) Contact, ouvert à tous les jeunes quel que soit leur parcours.

Pour compléter cette programmation, le festival s’accompagne d’un Off, parole donnée aux photographes amateurs et semi-professionnels amoureux de Deauville ; d’un concours photographique – le Concours de la 25e heure Mondaine, et d’un cycle d’actions de médiation et d’événements à destination des scolaires et du grand public.

LES INVITÉS 2017 :

AGNÈS B., PETER LINDBERGH, FRANÇOISE HUGUIER, CLAUDE NORI, VASANTHA YAGANATHAN, EMMA CHARRI, CÉLINE VILLEGAS, BETTY BOGAERT, NYIMA MARIN, YOANN OLAWINSKI, FELICIA SIMION.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

covix 25/10/2017 16:50

Une expo intéressante, je serai chez mes parents, j'y ferai un saut, mais voilà ce n'est pas le cas.
@mitié