Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

From Casablanca with love, découvrez Amine Dhobb

Amine Dhobb fait ce que l'on pourrait appeler de la Pop Rêveuse et Electronique. Son inspiration, il la puise aussi bien dans le shoegaze de Slowdive que dans la musique électronique d'un Jon Hopkins. Découvrez son nouveau clip « You Were At Your Best

Amine Dhobb

 

Amine Dhobb

Clip You Were At Your Best

Après avoir passé deux années en tant que leader du groupe The Way of Grace à Paris et quelques concerts remarqués, Amine Dhobb revient s'installer à Casablanca, sa ville d'origine, en 2017. Auteur, compositeur et interprète, il prend alors le temps de peaufiner son premier projet en solo. Il sort alors quelques démos en ligne  qui lui permettent de se faire repérer.

Un projet original qu’il présente pour la première fois en concert lors de l’édition 2017 du festival Jazzablanca, et qui retient l’attention du public. Il travaille actuellement sur la production de son prochain EP et continue de se produire en live, en France et au Maroc.

Un clip onirique et vaporeux

Le clip du premier single de Amine Dhobb «You Were At Your Best» se veut onirique et vaporeux.

On y suit la quête de soi du chanteur, accompagné d'un mystérieux personnage, reflétant cette volonté d’aller se chercher, d’apprendre à s’aimer et aimer ce qu’on crée mais surtout à être en paix avec nos décisions passés et serein avec nos volontés futures.

Cette errance entre Casablanca et Tanger, mise en scène à la manière d'un Terrence Malick par le vidéaste lyonnais Hamza Benkirane, se mêle idéalement avec le caractère rêveur et mystique de la chanson.

C’est ainsi que cette mélodie aux accents pop et synthwave rythme le voyage initiatique de nos deux protagonistes dans un Maroc à la fois urbain, solaire et nocturne.

Amine Dhobb - You Were At Your Best

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

covix 22/10/2017 21:02

J'aime bien ce morceau.
@mitié