Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Tourisme en Haute-Garonne : Bilan plutôt positif

Bilan Touristique de l’été 2017 en Haute Garonne

Un bilan touristique plutôt satisfaisant

"La saison touristique est en train de changer, explique Didier Cujives Président du Comité Départemental du Tourisme (CDT 31). On remarque un report des touristes de juillet sur les mois d'août et septembre. En cause, une météo de plus en plus capricieuse en juillet et des vacances scolaires d'été repoussées qui bousculent les comportements : les gens partent de plus en plus tard et n'hésitent pas à réserver en septembre. Le mode de consommation évolue lui aussi ; les touristes recherchent les meilleures offres et réservent de plus en plus à la dernière minute. L'influence des nouvelles technologies est donc à prendre en compte : site mobile via smartphone, réseaux sociaux, vente en ligne... Le tourisme se joue sur la toile ! Les professionnels n'ont pas d'autre choix que de s'adapter pour se démarquer de la multitude d'offres proposées en ligne. Autre fait notoire, la progression des touristes belges et espagnols sur le département ; les actions menées par le CDT sur ces marchés portent leurs fruits et nous les poursuivrons en 2018.

 Enfin, je suis heureux de pouvoir vous annoncer les résultats que nous avons atteints sur Facebook. A ce jour, Haute-Garonne Tourisme se situe dans le peloton de tête. Avec plus de 37 000 fans, nous sommes passés en un an de la 13ème à la 5ème place en Occitanie (en nombre d'abonnés). 

Record absolu pour le post de Nougaro du 9 septembre 2016 avec plus d'un million de personnes atteintes !"

St Bertrand de Comminges
Copyright CDT 31

Zoom sur la centrale de réservation Haute-Garonne Tourisme 

Un mois d'août en hausse pour les locations de vacances

Le taux d'occupation des gîtes ruraux en centrale de réservation a augmenté de 4 points en août (76% en 2017 et 72% en 2016). Mention spéciale pour les City Break à Toulouse qui enregistrent une hausse de +26 points et les locations sur les côteaux (secteur Aurignac et Cazères) avec + 9 points.

Malgré une baisse du nombre de dossiers, le volume d'affaire augmente de 1,6% avec un prix moyen par contrat à 672 Euros (+4% par rapport à août 2016).

Un été stable par rapport à 2016

Alors que le mois de Juillet 2017 avait démarré péniblement (2016 avait bénéficié d'une météo plus favorable, de vacances scolaires qui avaient commencé plus tôt et de l'impact Euro de Football), le bon mois d'août vient rattraper ce retard avec un taux d'occupation cumulé en juillet et août de +1 point.

 ... et une vente en ligne toujours croissante

Comme en 2016 la part des réservations sur les 2 mois d'été faite par internet est plus importante que pour le reste de l'année. On constate tout de même une hausse des réservations internet de 68%, contre 62% en juillet et août 2016.

Pour mémoire, la part de réservation en ligne ne représentait que 43% sur l'année 201

 

Dans les sites du Comité Départemental du Tourisme

Au château de Laréole, une augmentation significative

Un beau résultat pour ce site avec plus de 10 000 personnes qui se sont rendues au château de Laréole au mois d'août, pour découvrir notemment l'exposition de Daniel Coulet, soit une progression de 21% par rapport à août 2016 ! A noter des pointes de plus de 1 000 spectateurs durant les spectacles du festival 31 Notes d'été programmés les 2 premiers dimanche d'août et un public étranger en constante progression depuis 2016.

 Un  été en demi-teinte à Saint-Bertrand-de-Comminges 

Au centre touristique "Les Olivétains" et sur l'ensemble des monuments du site, la fréquentation accuse une baisse de 7% environ, malgré le succès du meeting aérien du 13 août avec la patrouille de France qui a survolé le village et des spectacles du festival 31 Notes d'été.

L’exposition de photo-reportage d’Olivier Jobard sur le thème des migrants a, quant à elle, interpellé nombre de visiteurs.

En revanche, le mois de septembre se présente plutôt bien avec de nombreuses réservations de groupes déjà enregistrées.

La Maison de la Haute-Garonne subit les aléas de la météo

Sur l'aire de Port Lauragais (A61), les 45 000 visiteurs accueillis cette année en juillet et août à la Maison de la Haute-Garonne n'auront pas permis de rattraper les chiffres atteints l'été dernier avec un mois d'août qui avait été exceptionnel. Le chiffre d'affaires est resté stable en juillet mais celui du mois d'août a baissé de 12%.
A noter le succès des nouvelles animations proposées par la Maison de la Haute-Garonne et l'espace "Evocation du Canal du Midi" autour de l'artisanat et de la gastronomie (pendant les 8 week-end de l'été).

Canal des 2 Mers et Accueil Vélo

Accueil Vélo, un label qui porte ses fruits

L'activité vélo le long du Canal du Midi-Canal des 2 Mers continue sa progression !
Les 36 sites labellisés Accueil Vélo par le CDT31 s'accordent à dire que les cyclotouristes ont été en augmentation cet été.

Chez les loueurs de vélo, les locations ont explosé, avec une tendance plus importante pour les VAE (vélos à assistance électrique). Chez Recycles Giant Nord et Sud ont constate une augmentation de 20% sur l'ensemble de l'activité (location, vente et réparation). 70% des clients sont étrangers en recherche d'itinérance (Europe du Nord, espagnols et américains), les 30% restants sont des locaux pour des balades à la journée.

Au Musée & Jardins du Canal du Midi comme à la Maison de la Haute-Garonne à Port-Lauragais, cette clientèle a été indentique à celle accueillie en 2016 ; au camping en Salvan à Saint-Ferréol elle est en progression tandis qu'à La Bastide de Negra et au Souleilla (maisons d'hôtes) on enregistre une nette augmentation.

Certains établissements n'ont pas hésité à travailler avec des agences de voyages spécialisées et les résultats sont là. C'est le cas de la Maison Naude à Toulouse dont la clientèle vélo représente désormais 30% du chiffre d'affaires ou encore à la Maison du Vélo (+10%) et à l'hôtel Riquet, avec un même constat et une progression significative des résultats.

Via Garona 

Un bon départ pour le nouveau GR861

 « Développer l’itinérance douce, tel est l’un des objectifs du Conseil départemental de la Haute-Garonne, rappelle Maryse Vezat-Baronia, vice-présidente du Conseil départemental en charge du Tourisme. Ouvert depuis le 1er juillet, Via Garona, initié et porté par le département a déjà séduit les randonneurs et quelques pèlerins".

Pour preuve, les nombreuses demandes comptabilisées aux comptoir des Offices de tourisme. A Rieux-Volvestre et Carbonne, plus de 50 contacts ont été enregistrés cet été ; la majorité des randonneurs choisit de découvrir une ou deux étapes, plutôt que d'effectuer l'intégralité du GR. L'arrière saison se présente plutôt bien comme l'attestent les demandes d'hébergement reçues à Cazères pour septembre.

 Les ventes du topo-guide sont bonnes. 2 000 exemplaires ont été écoulés en quelques semaines par le CDRP (Comité Départemental de Randonnée Pédestre), le CDT, les Offices de Tourisme.... Cela représente 40% du stock (tirage 5 000  exemplaires).

Visites et loisirs 

Tendance à la hausse dans les parcs de loisirs et sites de visite
Au Village Gaulois, les résultats sont meilleurs qu'en 2016 malgré un début d'été très moyen dû à la météo.
Dans les parcs acrobranche Tépacap et Pyrénées Hô, même constat avec une progression de +5% environ sur le nombre d'entrées cumulées sur les 2 mois d'été.
La base nautique de Cazères a très bien fonctionné et le moulin à six ailes de Nailloux a affiché complet tout l'été.
A Toulouse, les professionnels du tourisme ont le sourire. La Cité de l'Espace explose les compteurs !
Ludovic Lumbroso, gérant de la compagnie des Bateaux Toulousains, parle même d'une saison exceptionnelle : "Nous n'avons pas été impacté par la météo variable de l'été, bien au contraire puisque nous avons réalisé une progression de + 15% sur nos croisières au mois de juillet, et août reste stable par rapport à 2016."
Les entrées du musée Aeroscopia et des sites Airbus sont en hausse, comme dans la plupart des autres sites de la ville rose (Basilique Saint-Sernin, Jacobins, Muséum...).

Du côté des hébergements

L'hôtellerie de plein air subit les aléas de la météo

Malgré un début de saison difficile, les campings sont plutôt satisfaits avec de nombreuses réservations de dernière minute. Les séjours raccourcissent et les clients préfèrent prolonger une fois sur place si le soleil est au rendez-vous !

Dans les hôtels, la situation est plutôt variable d'un établissement à l'autre. Les clients recherchent le meilleur tarif. L'hôtel du Lac à Boussens confirme que le travail de restauration devient compliqué. "Nous devons nous adapter aux demandes très irrégulières et de dernière minute, avec des produits frais ce n'est pas toujours évident".

Festival 31 Notes d'Eté

Vif succès pour son 20ème anniversaire avec 21 000 festivaliers

21 000 festivaliers avec plus de 17 700 spectateurs, 3 200 participants aux rendez-vous touristiques et 150 personnes autour des "Colporteurs des Chemins de la République".

Convivialité, gratuité, diversité sont les maîtres mots de cet événement devenu incontournable dans le paysage culturel départemental.
Pour cette édition, le festival a fusionné avec le festival Laréole, le château se donne en spectacle et a intégré deux nouveaux lieux emblématiques du patrimoine haut-garonnais : Saint-Bertrand-de-Comminges et le Musée-forum de l’Aurignacien.

Le public a répondu présent sur les nombreux rendez-vous touristiques proposés autour du patrimoine, des parcs de loisirs et des producteurs fermiers. Citons par exemple les visites guidées au château de Laréole, la visite de l’exposition de Daniel Coulet (avec plus de 1 500 visiteurs sur 6 week-end), la visite du château d’Aureville ouvert pour l’occasion avec ses 160 visiteurs.

A Cazères, les activités nautiques-pêche et la randonnée historique ont attiré plus de 220 participants.
Le public intergénérationnel composé de touristes (nationaux, internationaux et de proximité) de plus en plus fidèles et plus nombreux que les années précédentes, n’a pas hésité pas à se déplacer dans les cœurs de villages et halles des 26 communes du département pour découvrir ou redécouvrir les artistes qui ont marqué les différentes éditions du festival.

Au programme : de la musique, de la danse, des arts du cirque, du théâtre, des lectures musicales. Pour ne citer que quelques-unes des 45 représentations qui ont particulièrement retenu l’attention du public, on notera : Doolin’ pour l’ouverture du festival, le plateau danse avec Myriam Naisy et Sara Ducat, les spectacles de cirque proposés en partenariat avec La Grainerie, Didier Dulieux &co, l’Artichaut Klezmer trio, Acide Lyrique, la déambulation du collectif Culture en mouvements…

Sans oublier l'éblouissante soirée de clôture au château de Laréole avec Les Motivés qu’on ne présente plus. Pas moins de 1700 personnes se sont réunies pour célébrer l'incomparable esprit festif et convivial de 31 notes d'été !

Dans les Offices de Tourisme

Une saison plutôt satisfaisante

Malgré un début de saison plutôt calme, la fréquention s'est accélérée au mois d'août dans la plupart des offices de tourisme.
La Maison des Vins à Fronton a enregistré une hausse de + 8% de clients entre juin et août 2017 par rapport à 2016.
Sur le secteur Lèze Ariège, Cœur de Garonne et Terres du Lauragais, on note un retour de la clientèle belge et espagnole.
A Revel, la baisse de fréquentation est compensée par une forte progression au bureau d'information de Saint-Félix.
Dans le Volvestre, les visites accompagnées diminuent. Les touristes préfèrent visiter seuls, à leur rythme et les fiches de jeu pour les enfants sont très appréciées.
Dans les Pyrénées Haut Garonnaises, on enregistre un très bel été avec un mois de juillet correct suivi d'un mois d'août exceptionnel.
"L'événementiel reste le moyen d'attirer du monde, nous confie Patrice Gaut, Directeur de l'Office de Tourisme Intercommunal. : Festival du Marbre à Saint-Béat, Patrouille de France à Saint-Bertrand ou Fête des Fleurs à Luchon..., les touristes sont en quête de distractions et n'hésitent pas à se déplacer pour assister à des animations. Et les retombées économiques sont là avec comme exemple la Haute Route des Pyrénées (course cycliste emblématique) qui a fait étape 3 jours à Luchon au mois d'août ; 300 courreurs et 140 encadrants ont permis de générer 130 000 euros sur le secteur de l'hôtellerie-restauration.

A Toulouse, le nombre de visiteurs accueillis au Donjon en juillet est stable.
La nature des demandes dans les Offices de tourisme porte majoritairement sur la randonnée, la balade familiale, les lieux de baignade, les animations et autres festivals. 

NB : Les éléments présentés ne traduisent pas des résultats de fréquentation, mais des tendances et ressentis des professionnels interrogés

tourisme haute garonne

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marizou 07/09/2017 17:36

Les Bretons semblent aussi contents de leur saison estivale.