Bernieshoot

Blog Webzine Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Ce que la vie m'a appris

« Ce que la vie m'a appris » est un roman écrit par Perla Servan-Schreiber et publié aux éditions Flammarion. « La grande affaire de ma vie est d'aimer. Apprentie à vie je suis. »

 Ce que la vie m'a appris  roman écrit Perla Servan-Schreiber  publié éditions Flammarion.

 

Ce que la vie m'a appris

La Dame blanche nous parle de la richesse de sa vie

Au fil des pages Perla parle avec humilité de sa vie

Voici une lecture qui a été des plus agréables. Au fil des pages, sans arrogance ou fausse modestie, mais tout simplement avec simplicité, Perla nous raconte sa vie qu’elle aborde au travers de différents thèmes :

• Les vacances, un parfum d'enfance
• L'ego, le temps des selfies
• L'acceptation, ce OUI qui change tout
• Le blues du dimanche soir
• Faire son deuil, en prenant le temps
• Le premier texto, avancer sans crainte
• L'argent, pour ne plus y penser
• Le couple, s'aimer longtemps c'est possible
• L'énergie du silence
• Cuisiner, un exercice spirituel
• La joie, apprentissage ou contagion ?
• L'essentiel est mystère
• Mon chat, mon maître
• Vieillir, enfin libre !
• Se ressourcer, le dialogue corps et âme
• Le couple , s'aimer longtemps, c'est possible
• Insatisfaite ? Très utile pour trouver de nouvelles voies

Elle nous parle avec bonheur de toutes ces petites choses qui, si nous les regardons bien, illuminent la vie. Les chapitres sont une suite de courtes promenades dont l’ensemble construit une belle philosophie de la vie.

Cet ouvrage est peut-être une suite, une réponse ou la poursuite d’une transmission des vidéos intimistes « La minute Perla », que Perla avait publiées sur Facebook en 2015 (avec l’équipe de My Little Paris).

Ecrit à 73 ans, avec sincérité et tranquillité, celle de l'âge qui libère et autorise partage et transmission.

Un livre, volontairement petit, sur un vaste sujet qui nous occupe tous : vivre.

 

A butiner, peut-être à méditer, et qui sait, approcher l'unique condition des mortels que nous sommes " l'acceptation joyeuse de la réalité".

 

Je sais peu de choses.

À 73 ans, j’ai juste acquis ce qu’il faut de sérénité pour conclure tardivement :  la vie est plus simple qu’on ne le croit.

Ce petit livre est né de conversations avec de jeunes amies dont je pourrais être la grand-mère.

Leurs questions étaient nombreuses, pratiques, émouvantes, neuves et éternelles à la fois ; leur curiosité de « la vie d’avant », sans limites.

Ici, je partage avec elles et vous ce que la vie m’a appris. Sur une quarantaine de sujets, je transmets quelques points d’or, mes essentiels esquissés dans le désordre, comme des instantanés stockés dans une boîte à chaussures, que l’on découvre un jour où l’on cherchait autre chose.

Surgissent quelques réponses, des découvertes, tant de sensations et des mystères surtout.

Aujourd’hui, je poursuis ma route, celle qui me rapproche de mon ambition intime : l’acceptation joyeuse de la réalité.

Qui suis-je ?

Une dame blanche.

Un jour le blanc m’a choisie et n’est plus reparti.

J’ai soixante-treize ans, vieillir me plaît.

À la retraite mais je travaille tout le temps.

Pas d'enfants, mais huit fois grand-mère.

Mariée depuis trente ans, avec Jean-Louis,  l’homme de ma vie.

De belles rencontres m’ont permis de grandir, un peu.

« … »

Je n’aime pas la violence, la suffisance, la campagne humide, prendre les trains en marche et le poisson cru.

J’aime les gens, les coquelicots, l’élégance, la mer, la tour Eiffel, la cuisine, rire, le peu et l’ordinaire  et tant d’autres choses que vous butinerez dans ce livre.

 

Quatrième de couverture

La grande affaire de ma vie est d'aimer. Apprentie à vie je suis.
Je sais peu de choses. J'en ai à peine compris. J'ai pourtant essayé, et si j'ai retiré quelque bénéfice de dix ans de psychanalyse, ces petits essentiels qui font les rencontres heureuses, le quotidien plus léger, seule la vie me les a appris. Je les ai ressentis plus que compris.
J'ai pris le risque, au fil de ces chapitres de traiter aussi bien du premier texto d'amour, de mon chat ou de la mort...

Parce que la vie est ainsi faite, de clins d'œil, de croche-pieds, etc.
L'école de la vie, en somme. Celle qui n'est enseignée nulle part. Avec la réserve consciente que toute expérience est unique ; mais l'observation réelle, que plus on dit son chemin, plus d'autres s'y reconnaissent ou s'en inspirent. Énigme de la transmission.

 

Perla Servan-Schreiber

Perla Servan-Schreiber est née au Maroc. 73 ans. Mariée, sans enfants. Grand-mère de 8 petits-enfants.

20 ans dans la presse féminine (marketing et publicité) Elle et Marie-Claire.

10 ans auteur de 3 essais, avant de publier des livres de cuisine, sa passion.

Enfin 20 ans, éditrice de magazines avec son mari JLSS, Psychologies puis CLES.

Aujourd'hui, elle a créé studioperla : création de contenus- coaching philosophique de managers - ateliers cuisine – conférences. Elle a publié 6 ouvrages dont « La féminité, de la liberté au bonheur » Stock 1994

« Le Bonheur de cuisiner » La Martinière, 2010 et des vidéos innovantes sur Facebook, « La minute Perla » sur le thème de la transmission, avec l'équipe de my little paris, 2015.

maison editions flammarion

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mimi 15/09/2017 10:47

Un livre qui se lit comme on boit "une petite gorgée de bière" ensomme.

trublion 15/09/2017 08:40

et bien, voilà une femme qui ne sait pas rester inactive !
et qui sait son expérience peut servir à d' autres
Bonne journée
Amitié