Dans une société 2.0, où l’image domine, les raisons de franchir la ligne rouge sont omniprésentes. Etre capable de les identifier, et de les analyser sont des éléments fondamentaux pour ne pas vous mettre dans le rouge.

rouge conseil coaching chronique avis

Ne vous mettez pas dans le rouge !

Surveiller n’est pas gérer

« Je suis dans le rouge », une expression qui vise à exprimer que vous êtes en difficulté financière et même que votre compte est passé en négatif, alors que pourtant vous affirmez suivre vos comptes au quotidien.

Certes, des solutions sont alors possibles, mais elles risquent de vous enfoncer encore plus.

Surveiller signifie en fait que vous subissez votre gestion financière et que, quelque part, vous refusez de voire votre réalité.

Calculez vos frais fixes

Tous les mois, nous avons tous des frais fixes. Il est essentiel pour vous éviter des difficultés de les calculer précisément, car ce sont des montants qui de toutes les façons seront débités de votre compte dans le mois.

Il s‘agit en identifiant vos frais fixes et en connaissant votre revenu de pouvoir connaître la somme d’argent dont vous disposez pour vivre.

Une bonne manière est de prendre comme référence le mois.

Voici une liste non-exhaustive que je vous conseille de personnaliser :

  • Impôts sur le revenu
  • Taxe d’habitation
  • Taxe foncière
  • Electricité, gaz
  • Eau
  • Charges locatives
  • Crédits (Immobilier, automobiles, à la consommation…)
  • Mutuelle
  • Assurances
  • Abonnement téléphone
  • Abonnement tv
  • Transport

Il s’agit d’identifier précisément le montant de ces frais fixes. Ne faites pas d’impasse, Il est préférable de surestimer vos frais fixes, vous aurez ainsi de bonnes surprises.

Une simple soustraction pour ne plus stresser

Vous connaissez vos revenus mensuels, aussi en déduisant vos frais fixes, vous connaîtrez la somme qu’il vous reste pour gérer l’ensemble des autres dépenses du mois.

Naturellement, vous avez ensuite à tenir compte des dépenses incontournables.

Evaluez vos dépenses incontournables.

En complément des frais fixes, vous avez également des dépenses incontournables dont la première est incontournable pour tous : l’alimentation. Il vous appartient de calculer votre budget mensuel pour l’alimentation. Une manière simple de le faire est de garder vos tickets de caisse pendant deux ou trois mois et de vous baser sur le mois où vous avez dépensé le plus pour votre calcul (ainsi, vous n’aurez que des bonnes surprises).

Dans le même temps vous pouvez aussi compter les produits que vous jetez parce que vous ne les avez pas consommés. En ayant pour objectif « 0 gâchis », votre budget aura le sourire.

Habillement, réparations, …

Même si ce n’est pas forcément une dépense mensuelle, l’habillement, les réparations, ou encore frais médicaux font partie de la vie. Le budget, sauf pour l’habillement, est parfois difficile à estimer, mais avec cette démarche vous arriverez rapidement à le maîtriser ou à l’anticiper.

L’imprévu, une vraie difficulté

La tuile qui vous arrive, et même les tuiles selon la loi de Murphy, sont des difficultés que vous aurez à gérer. La différence essentielle réside dans le fait qu’ayant géré, et non simplement suivi votre budget, vous serez plus serein pour les surmonter.

Tag(s) : #Chronique

Partager cet article

Repost 0