Saviez-vous que dans la nature, nous sommes les seul(e)s à rougir ? Devons-nous avoir peur de rougir ou est-ce simplement une convention pour désigner une faiblesse ? Une phobie sociale difficile à contrôler.

photo bernieshoot blogueur chroniqueur toulouse blog

 

Rougir, une faiblesse ?

Vivement que mes tomates rougissent

Voici de nouveau un de nos paradoxes à nous, les humains, qui sommes les seuls à rougir parmi les primates. En ce début d’été, nous attendons avec impatience que les tomates rougissent, ce qui est le signe extérieur pour indiquer qu’elles à maturité.

Curieusement, il n’en va pas de même lorsque nous rougissons et c’est même un signe qui est considéré comme à l’opposé de la maturité.

L’amour fait rougir

Il existe de nombreuses études sur la cause psychologique de la rougeur, nous avons tous des exemples en mémoire comme celui de l’adolescent ou de l’adolescente dont le rougissement amoureux  va trahir un bouleversement intérieur qui va externaliser et finalement trahir ses sentiments.

C’est le langage du corps qui affiche de manière très mignonne une immense émotion.

La crainte fait rougir

Vous souvenez vous de ces instants, où la maîtresse le maître, pardon la ou le professeur des écoles, vous prenait en défaut en vous interrogeant pile au moment où regardiez par la fenêtre. Nous piquions alors un fard qui faisait rire ou sourire toute la classe sauf l’enseignant et vous.

Cette crainte du jugement des autres est aussi la cause de vos rougissements lors de prise de parole en public dans un groupe ou dans une réunion.

Nous avons tous des tempéraments différents, certains sont extravertis d’autres introvertis. Vous remarquerez dans le monde du travail, vous avez des collègues qui prennent peu, voir pas du tout la parole en réunion, mais lorsqu’ils s’expriment, en rougissant, le contenu est d’une justesse et d’une pertinence impressionnante.

Alors, à ce moment -là, si vous êtes la personne qui rougit, ou une de celles qui l’écoutent, laisser les rires moqueurs aux autres, et transformer ce rougissement en un atout et non une faiblesse.

Tag(s) : #Chronique

Partager cet article

Repost 0