Ecouter de la Musique au fil du temps

Eternel concert

Aussi loin que nous remontions dans le temps, le ou les musiciens se sont produits devant un public de connaisseurs ou de néophytes. Ecouter une musique en vrai n’a pas son égal, assister à un concert dans une salle, ou tout simplement dans la rue ou les couloirs du métro, donne une dimension humaine et un rapport à l’artiste et à l’œuvre qu’aucune technologie ne peut égaler.

Vivre la musique, voir les musiciens se donner est un moment extraordinaire qui ne s’immortalise pleinement que dans la mémoire du spectateur où il mêle ses sensibilités.

Bigre ! et Célia Kameni au Limoux Brass Festival 2017

Bigre ! et Célia Kameni au Limoux Brass Festival 2017

Intemporel vinyle

Le disque vinyle, que les spécialistes nomment aussi disque microsillon (qui n’avait qu’un seul sillon) a permis de diffuser de la Musique (ou des enregistrements sonores) pendant une grande partie du XXème siècle.

45 tours ou 33 tours (les fameux LP), appelés ainsi en fonction du nombre de tour par minute, ont fait le bonheur de nombreuses générations. Quel plaisir de découvrir la pochette tout en écoutant le disque.

Rayer son vinyle, un vrai drame, impossible à réparer. L’utilisation des « mange-disque », qui permettait d’écouter, enfin, des disques sur la plage, ils rayaient aussi bon nombre de 45 tours.

Après une petite éclipse, loin d’être totale, le vinyle fait son retour en force avec des pochettes qui ont toujours autant de succès.

Magnétophones à bande et à cassette

Les magnétophones à bandes, qui comme souvent, étaient au départ de vrais monstres de part leur taille, avaient connu une démocratisation avec des modèles abordables tant d’un point de vue prix que d’un point de vue des dimensions.

Pouvoir enregistrer ses chansons préférées à la radio : une révolution.

K7 : la cassette audio

Le magnétophone à bande fut détrôné pour le grand public par le magnétophone à cassette ; Combien somme-nous à avoir encore en mémoire le temps où nous rembobinions les cassettes avec un crayon ?

Le plaisir des pochettes n’était pas le même, mais le côté pratique et transportable était incontestable. Un produit qui a eu une durée de vie limitée, mais qui semble peut-être ressusciter comme les vinyles.

CD, mp3, mp4, streaming…

La technologie, comme dans de nombreux domaines s’est accélérée, tout comme la vie d’ailleurs. Les CD ont connu leur heure de gloire et restent un support audio très utilisé.

Mais la recherche de la perfection du son, de la miniaturisation, de la possibilité d’avoir son lecteur en faisant du sport ont donné une belle place aux lecteurs mp3, mp4.

MPEG-4 Part 14, ou MP4, également appelé ISO/CEI 14496-14, est une partie de la norme MPEG-4 spécifiant un format conteneur pour encapsuler des données de type multimédia (audio ou vidéo essentiellement). L'extension de nom de fichier généralement associée à ce format est « .mp4 » (d'où le nom « MP4 »). (Source Wikipédia)

Il est difficile de parler d’une réelle concurrence entre ces supports, il est plus juste de parler de complémentarité puisque très souvent l’utilisateur possède un lecteur de CD, lecteur mp4, Smartphone ou tablette.

Le streaming, une vraie alternative

Internet nous offre la culture à portée de main, ou plutôt du clavier. La musique n’échappe pas à ce phénomène. Le streaming permet d’ écouter de la musique en se connectant à une plateforme sans avoir à télécharger un fichier. Certains sites sont gratuits, cependant les publicités y sont souvent intrusives, tout comme les virus. Il convient aussi de vérifier la légalité de l’offre.

 

Le monde change, la vie change, mais aller au concert reste et restera un incontournable pour écouter de la musique.

Tag(s) : #Musique

Partager cet article

Repost 0