Ranger et classer ses livres dans sa bibliothèque sont deux actions naturelles qui permettent de retrouver le livre que vous cherchez et la physionomie de votre bibliothèque donne une idée sur votre profil de lecteur. Pour votre blog, les catégories sont une carte de visite, un guide pour vos lecteurs et les moteurs de recherche.

Donner de la visibilité à votre maillage

Les catégories de votre blog

Méthode de la structure en silo

Pour faire évoluer son blog, tout comme dans la vie d’ailleurs, il est essentiel d’effectuer une veille sur les tendances, ainsi que sur les fondamentaux. C’est avec cette optique que nous rendons lisons de nombreux articles traitant du référencement et nous avons découvert mi-mars un article sur le blog de No-Tuxedo portant sur le siloing, méthode de la structure en silo.

Le principe de la structure en silo est simple. Vous avez tous vu des silos agricoles qui permettent de stocker des graines : il suffit de considérer que chaque catégorie est un silo et le tour est joué.

Simple mais stratégique

En effet, la compréhension du principe est aisée, mais la mise en pratique est complexe et relève avant tout de choix stratégique que vous allez devoir faire.

Pour reprendre le parallèle avec une bibliothèque, vous pouvez la classer de différentes manières :

  • Par ordre alphabétique des noms des auteurs
  • Par thème littéraire (roman, nouvelle, essai, policier…)
  • Par maison d’édition
  • Par couleur de couverture pour privilégier l’esthétique de votre bibliothèque
  • Par pays

Pour chacun des choix, il existe des avantages et des inconvénients et vous devez faire un choix qui vous appartient pleinement si vous êtes le seul à utiliser la bibliothèque ou un choix partagé si vous êtes plusieurs à l’utiliser.

Dans le cas d’un blog, nous sommes et vous devez en avoir conscience d’une utilisation à plusieurs.

Votre maillage interne faire sens

Selon la thématique de votre blog et les outils disponibles sur la plateforme que vous utilisez vous allez devoir choisir vos catégories afin que vous, mais surtout vos lecteurs et les moteurs de recherche puissent s’y retrouver. Le nommage doit donc surtout être compris par vos visiteurs, notamment les visiteurs qualifiés, et par les moteurs de recherche.

Vous allez créer ainsi un maillage interne de votre blog qui va faire sens.

L’idéal est certainement de mener cette réflexion et de faire des choix avant de commencer son blog, mais comme il n’est jamais trop tard pour mieux faire, nous nous sommes attaqués à cette restructuration en profondeur avec comme principe :

  • Figer les noms des catégories
  • Un article est associé à une seule catégorie
  • Alimenter régulièrement le top ten des catégories

Figer les noms des catégories

Bernieshoot Blog Webzine étant volontairement éclectique, même si c’est normalement un handicap vis-à-vis des moteurs de recherche, il a fallu identifier des catégories assez larges pour que le visiteur ait accès facilement à un article de la même rubrique. Ainsi, la catégorie Lecture, regroupe tous les articles dont le sujet principal est la littérature. Il est apparu inutile de descendre à un niveau de détails plus bas.

C’est une évidence, mais cela va toujours mieux en l’exprimant, le nom d’une catégorie ne comprend qu’un seul mot.

Il s’agit aussi de ne plus utiliser des catégories qui par construction auraient une durée de vie limitée dans le temps comme, par exemple, le nom d’un film (qui lui pourra être utilisé comme hashtag lors d’un partage sur les réseaux sociaux).

Des noms qui parlent aux visiteurs qualifiés

L’exemple le plus criant est indéniablement la catégorie AvGeek, contraction de « Aviation Geek », qui s’adresse à tous les amateurs et passionnés d’aviation (au sens large). Un domaine qui est très suivi sur nos réseaux, notamment sur LinkedIn et sur Twitter.

Lorsqu’une compagnie ou un aéroport annonce des promotions ou une nouvelle destination, la catégorie « Voyage » est plus idoine.

Un article est associé à une seule catégorie

En gardant en mémoire, que nous essayons d’utiliser une structure en silo et qu’une graine ne sera que dans un silo, pour chaque article est affecté une et une seule catégorie. Le choix sera d’autant plus facile que vous aurez fait un choix qui correspond pleinement à la thématique de votre blog.

Vous allez me dire et vous aurez raison, qu’un article peut appartenir à plusieurs catégories. Si le sujet d’un article est une exposition de photographie à Toulouse, la catégorie pourrait être :

  • Exposition
  • Photographie
  • Culture
  • Toulouse
  • Sortir

Votre choix devra être guidé par ce qui est contenu dans la catégorie ainsi que le sujet précis de l’article :

  • Annoncez-vous un évènement ponctuel à Toulouse ?
  • Parlez-vous d’un photographe ?
  • Développez-vous une réflexion sur le message photographique

Il peut être utile de vous demander comment vous effectueriez la recherche, où iriez-vous chercher l’article. L’avis de votre entourage peut être très pertinent !

Alimenter régulièrement le top ten des catégories

Bernieshoot Blog Webzine aura huit ans en juillet et l’évolution de sa ligne éditoriale a conduit à la création de nouvelles catégories qui s’annoncent comme être des éléments clés du maillage :

  • Tourisme
  • Innovation
  • LifeStyle
  • Musique
  • Sports

Pour ne citer que les plus importantes. Afin qu’elles prennent de l’épaisseur, il va être nécessaire de leur donner de l’épaisseur afin qu’elles se trouvent en tête de la liste des catégories qui se trouvent sur la droit du blog.

L’alimentation doit faire sens et ne pas être artificielle afin de ne pas décevoir les visiteurs qualifiés.

Les écueils à la mise en place

Un travail chronophage

Pendant cette mise en place de la structure en silo, le blog doit continuer à vivre, une gestion du temps consacré à cette évolution est indispensable pour un blog qui compte plus de 3500 articles.

C’est un véritable travail de fourmi, car chaque reprise d’article est l’opportunité de :

  • Corriger les coquilles
  • Vérifier le nommage et la taille des photos
  • Vérifier les liens

Le temps passé sur un article va être de quelques minutes (laisser une seule catégorie) à une trentaine de minutes.

Dans la rubrique lecture, vous pouviez trouver « policier », « BD », « nouvelle » en seconde catégorie. Le travail qui consiste à supprimer la seconde catégorie est alors assez mécanique et

Réfléchir avant d’agir

Face à un travail d’une telle ampleur, il est facile de renoncer faute d’une réelle méthode et une planification des actions. Vous devez par ailleurs déterminer vos priorités et estimer le temps nécessaire à chaque action.

Dans la rubrique lecture, vous pouviez trouver « policier », « BD », « nouvelle » en seconde catégorie. Le travail qui consiste à supprimer la seconde catégorie est alors assez mécanique et peut être facilement calibré en termes de temps.

Une fois ce « project plan » établi, il restera à le suivre, mais vous aurez tracé votre chemin. Comme toujours, il sera utile de lever la tête et de faire des points d’étape pour réajuster ce plan

Des résultats sur du long terme

Comme souvent la patience est votre meilleure alliée. L’impact ne se mesurera que dans six mois, une fois la structuration terminée et surtout pérennisée.

Il s’agit en quelque sorte d’un mal pour un bien. Certaines catégories comme flowerpower, policier, lundisoleil sont amenées à disparaître pour laisser place à des catégories plus idoines et pérennes.

En avant la Musique

Pour conclure et illustrer par un cas pratique ce sujet, les articles du mois de juin publiés dans le cadre de notre rendez-vous photographique Lundi Soleil seront dans la catégorie Musique, puisque c’est le thème du mois de juin.

lundi soleil juin musique sunny monday june music

 

Tag(s) : #Blogging

Partager cet article

Repost 0