Les éditions French Pulp ont l’excellente idée de rééditer l’exceptionnel thriller « Drôle de Pistolet » écrit par Francis Ryck. Un jour, même les meilleurs se font avoir. Et ce jour-là, ils doivent choisir : se taire ou parler. Avec, en cas de résistance, la perspective de souffrances raffinées...

Drôle de pistolet

Drôle de Pistolet

Seul face à la machine impitoyable du KGB

Ce roman a été adapté au cinéma (le silencieux avec Lino Ventura) et a reçu le Grand Prix de la littérature policière en 1969.

1969 est donc l’année de la première publication de cette histoire d’espionnage, 1969 c’est l’année du premier vol de Concorde, la démission du général De Gaulle… La technologie n’est pas celle d’aujourd’hui et cette réédition nous fait replonger dans une période qui a marqué l’histoire de la France et celle du monde.

Trahir pour un espion, c’est sans doute ce qu’il y a de pire, mais entre mourir ou sauver sa peau, la trahison peut se comprendre.

C’est le choix de Yako, un pur espion du KGB. En trahissant, il sait que la machine infernale du KGB va se mettre en marche.

Francis Ryck décortique le système de menace et de peur mis en place par le KGB et nous comment l’entrainement d’espion qu’a reçu Yako se traduit dans sa fuite sans issue. Toutes les rencontres sont sujettes au doute.

La nouveauté pour Yako c’est de se sentir libre, de pouvoir choisir. Son analyse et sa méfiance font-elles tombées au moment où il découvre la vie ?

Les amateurs d'espionnage vont se régaler, mais aussi si vous avez envie de s’immerger dans cette ambiance si particulière de la fin des années 60, ce thriller est fait pour vous.

Résumé

Quel est le pire ennemi d'un espion en fuite ?

Les autres, ceux qui le coursent avec des mitraillettes et des chiens ? Ou bien sa propre paranoïa ? Dans ce grand classique de l'espionnage Francis Ryck répond, comme toujours, à sa manière : chaque page de son chef-d’œuvre est une détente qu'on s'empresse de presser.

Un jour, même les meilleurs se font avoir. Et ce jour-là, ils doivent choisir : se taire ou parler. Avec, en cas de résistance, la perspective de souffrances raffinées...

Alors Yako a parlé. Il a tout donné, trahi son camp, et en échange, on lui a rendu sa liberté.

Mais combien de temps avant que le KGB ne la lui reprenne, définitivement cette fois-ci ?

Francis Ryck

Les histoires de Francis Ryck (1920-2007), de son vrai nom Yves Delville, sont remplies de personnages fantastiques et extravagants.

Ses romans marquent une rupture dans les mondes du polar et de l'espionnage et en font un des auteurs français les plus adapté au cinéma : dans sa filmographie, sous la direction de Costa Gavras ou encore Gérard Pirès, on retrouve pêle-mêle Lino Ventura, Jacques Villeret, Fabrice Luchini et même Johnny Halliday !

Francis Ryck

Francis Ryck Crédit photo DR

Tag(s) : #Lecture

Partager cet article

Repost 0