JON LEWENSTEIN / Agence NOOR

Projets documentaires au long-cours, sur la pauvreté, la discrimination raciale et la violence

Jon Lowenstein travaille sur des projets documentaires au long-cours, sur la pauvreté, la discrimination raciale et la violence. Jon travaille depuis de nombreuses années sur South-Side, un quartier pauvre de Chicago, interrogeant sur les notions de communauté, de pauvreté et de ségrégation. Son corpus « Shadows Lives » explore les migrations depuis l’Amérique Centrale en passant par le Mexique et les Etats-Unis, dans le but de documenter la plus grande migration de populations de l’histoire de l’humanité.

 

Jon a reçu le prix Dorothea Lange / Paul Taylor Prize, est récipiendaire du John Simon Memorial Foundation Guggenheim Fellow et depuis 2014, membre de la communaute TED Global Fellow. Il est également depuis 2012, Hasselblad Master et Joseph P. Albright Fellow. Il a gagné en 2007, le Getty Images Grants for Editorial Photography ainsi que le World Press Photo. Jon vit a Chicago dans le quartier de South Side.

South Side par Jon Lowenstein_NOOR

Crédit photo ©South Side par Jon Lowenstein_NOOR

L’exposition« South Side »

Avec son projet documentaire « South Side », Jon Lowenstein explore l’actuelle déconstruction systématique des communautés vivant dans le quartier de South Side à Chicago aux États-Unis. Le photographe explore la lutte qui en résulte pour maintenir un semblant d’ordre tandis que ces quartiers s’écroulent sous nos yeux. Ce quartier de Chicago abrite l’une des plus grande et plus ancienne communauté afro-américaine des États-Unis.

C’est aussi l’une des zones les plus pauvres du pays. Au cours de la dernière décennie, les plus grands ensembles de logement aux États-Unis ont été démolis, disloquant l’habitat d’environ 100 000 résidents parmi les plus pauvres du pays. Barack Obama est devenu le 44ème et le premier président afro-américain des États-Unis mais la situation ne s’est pas améliorée.

La crise du logement, des subprimes et des saisies a dévasté les quartiers de South Side. La ville connaît le plus fort taux de criminalité des USA. Avec ce projet composé de photographies grand format et de récits personnels éphémères et poétiques, Jon Lowenstein examine l’héritage de la ségrégation raciale, les inégalités de richesse et la façon dont la désindustrialisation et la mondialisation ont un impact terrible sur cette communauté historique de Chicago.

festival de photo MAP Toulouse

Informations Pratiques

Musée Georges Labit l 17 rue du Japon, 31400 Toulouse

Du 1er au 30 juin 2017

Du mardi au dimanche, de 10h à 18h

musee georges labit toulouse

 

Tag(s) : #Toulouse

Partager cet article

Repost 0