Agenda Semaine de la Coopération Agricole

La Coopérative du Haricot Tarbais ouvre ses portes du 2 au 11 juin 2017

L’exemple d’une filière qui poursuit son développement

 

  • La Coopérative du Haricot Tarbais propose pour la 3ème année consécutive de visiter ses locaux et de découvrir son process de labellisation du 2 au 11 juin 2017, dans le cadre de la 3ème semaine nationale de la coopération agricole.
  • Depuis 1988, les adhérents ont su tenir leurs engagements en matière de développement constant et responsable, en dépit des aléas. Un exemple de sérieux et de réussite reconnu par les partenaires financiers et institutionnels qui fait de la Coopérative du Haricot Tarbais un modèle de coopération qui poursuit 3 principaux objectifs, à savoir être :
    1. une coopérative indépendante qui améliore son autofinancement ;
    2. une coopérative sécurisée qui baisse son seuil de rentabilité ;
    3. une coopérative qui garde son âme et qui reste à taille humaine.

semaine de la coopérative agricole liberté égalité coopérer

La Coopérative du Haricot Tarbais ouvre ses portes du 2 au 11 juin 2017

La coopération plus que jamais un modèle d’avenir

Montrer leur savoir-faire au quotidien, l’exigence maîtrisée des cahiers des charges Label Rouge et IGP, telle est la volondes 60 producteurs de Haricot Tarbais à l’occasion de cette nouvelle édition de la semaine de la coopération.

« Dès le renouveau de la filière à la fin des années 1980, nous nous sommes engagés dans les démarches de qualité et le Haricot Tarbais est le premier haricot à être distingué il y a 20 ans par un Label Rouge en 1997. Autre gage de son excellence, l’Indication Géographique Protégée (IGP) obtenue en 2000 qui délimite la zone de production.

Cette stratégie sest avérée payante sur le long terme et le Haricot Tarbais bénéficie aujourdhui d’une belle notoriété, reconnue par les plus grands chefs pour son fondant inégalé et ses qualités organoleptiques hors-pair. »

Jean-Marc Bedouret, président de la Coopérative du Haricot Tarbais

Du 2 au 11 juin prochains, les visiteurs pourront ainsi voir comment est cultivé le Haricot Tarbais, récolté, trié, séché et emballé, utilisant des outils à la pointe de la technologie tout en respectant les traditions.

coopérative agricole du haricot tarbais

La campagne 2016 à la hauteur des efforts engagés

Plusieurs objectifs étaient visés afin de poursuivre la croissance de la filière, à savoir :

 

  • accroître la production pour sécuriser les besoins commerciaux et consolider le stock de report,
  • recruter entre 5% et 10 % de nouveaux producteurs par an : à ce jour 20 % des adhérents ont moins de 35 ans,
  • retrouver le potentiel de ventes des années 2011- 2013 : les résultats 2016 sont meilleurs que le prévisionnel sans pour autant atteindre les 160 tonnes affichées avant le sinistre de 2013,
  • asseoir le nouveau mode de gouvernance, où chacun a pu s’approprier ses nouvelles
  • missions.

« La montée en puissance de la production s’est accentuée avec un volume de 191 tonnes labellisées. Au niveau de la commercialisation, nous avons enregistré des ventes à hauteur de 152 tonnes pour un chiffre daffaires sélevant à 1 938 K. Pour l’exercice à venir, notre objectif est de commercialiser 156 tonnes, et franchir le cap des 2 M€ de chiffre d’affaires. »

Jean-Marc Bedouret, président de la Coopérative du Haricot Tarbais

 

En 2016, 151 ha (soit 8 ha de plus qu’en 2015) ont été cultivés par 60 adhérents, dont 6 nouveaux producteurs, pour un prévisionnel de récolte de 210 tonnes.

La société commerciale Pyren’Alliance a clôturé sa deuxième année d’existence avec un chiffre d’affaires de plus de 2 M, résolument tournée vers une démarche de progression avec un accent mis sur le réseau traditionnel des épiceries fines, bouchers, charcutiers et traiteurs.

 

« Notre métier d’agriculteur traverse une période très critique et nous espérons tous qu’elle sera la plus courte possible. Pour passer ce cap nous devons être performants et professionnels à tous les niveaux, de la production jusquà la commercialisation. Pour cela, il nous faut nous adapter en permanence, garder l’esprit collectif pour aller plus loin et du mieux possible ensemble. Nous pouvons être fiers de ce que l’on a accompli.

Au-delà de ses qualités gustatives, il faut aussi rappeler que notre produit est socialement bon ! Nous ne proposons pas moins de 50 000 heures de travail à nos saisonniers. Nous représentons une entreprise de 35 salariés en équivalent temps plein, porteuse d’image et de valeur ajoutée pour notre département, non délocalisable. »

Jean-Marc Bedouret, président de la Coopérative du Haricot Tarbais

La 3ème Semaine de la Coopération Agricole

Après le succès des 2 précédentes éditions, les coopératives agricoles réinvitent le grand public à participer à plus de 130 évènements (portes ouvertes, démonstrations techniques, dégustations de produits, salons, tables rondes, etc.) dans toute la France, du 2 au 11 juin 2017. Cette opération permet de mettre en lumière les coopératives agricoles françaises, et de rassembler les producteurs, les consommateurs, les institutions locales et nationales et les professionnels.

La coopération agricole en quelques chiffres : 2 600 entreprises coopératives employant plus de 165 000 salariés pour 85,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires (soit 40 % du chiffre d’affaires de l’agroalimentaire français). 1 marque alimentaire sur 3 est coopérative, 74 % des sièges sociaux se situent en zones rurales, et 90 % des entreprises coopératives sont des PME ou TPE.

la coopération agricole

www.lacooperationagricole.coop

À propos de la Coopérative du Haricot Tarbais

La Coopérative du Haricot Tarbais est née en 1988 de la volonté d’une douzaine d’agriculteurs qui souhaitaient sauvegarder cette culture dans le but d’assurer la promotion et la commercialisation de la récolte de ses adhérents. Regroupant aujourd’hui quelques 60 hariculteurs répartis sur toute la zone IGP (environ 150 hectares), on estime le volume de production moyen chaque année à 150 tonnes. Ses 8 salariés apportent tous les conseils et services nécessaires à cette culture dans le respect du cahier des charges du Label Rouge et de lIGP. Quant à la cueillette exclusivement manuelle, elle nécessite l’embauche de 300 saisonniers pour 50 000 heures de travail.

haricot tarbais tradition

www.haricot-tarbais.com

Tag(s) : #Occitanie

Partager cet article

Repost 0