Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Exposition André Hambourg à Deauville du 20 mai au 17 septembre

Pour la première fois depuis la réception des 536 œuvres qui composent la donation faite par Nicole Hambourg aux Franciscaines, 66 toiles d'André Hambourg sont exposées au Point de Vue.
Parmi toutes les destinations prisées par le peintre, quatre régions emblématiques de son travail et les personnes qu'il y a rencontrées jalonnent le parcours du visiteur : la région Parisienne, le Maghreb, la Provence et la Normandie.
Selon les périodes les toiles se parent d'ombre ou de lumière, mais toujours le pinceau du peintre les magnifie.

L’EXPOSITION «André Hambourg, Ombre & Lumière»

L’EXPOSITION «André Hambourg, Ombre & Lumière»

André Hambourg et la quête de la lumière

André Hambourg (1909-1999) a traversé le XXe siècle en posant sur ses contemporains un regard sans complaisance mais plein d’empathie. Sa peinture se fait l’écho de cet intérêt pour le monde qui l’a entouré. De sa jeunesse parisienne où les rues obscures semblent avoir absorbées la lumière, à la découverte du Maghreb qu’il sillonne après avoir remporté le prix Abd-el-Tif en 1933, l’exposition entraîne le visiteur à la découverte de l’univers de l’artiste. Si la période de la guerre nous fait retrouver les teintes sombres et denses de sa jeunesse, la rencontre en 1948 de celle qui deviendra sa femme transforme ses compositions. La lumière inonde des ciels immenses, de la Normandie à la Provence.

Pour la première fois depuis la réception d’une très importante donation d’œuvres d’André Hambourg par son épouse, la Ville de Deauville lui rend hommage avec une exposition au Point de Vue. Parmi toutes les destinations prisées par le peintre, quatre régions emblématiques de son travail et les personnes qu’il y a rencontrées jalonnent le parcours du visiteur : la région Parisienne, le Maghreb, la Provence et la Normandie.

Selon les périodes les toiles se parent d’ombre ou de lumière, mais toujours le pinceau du peintre les magnifie.

LA COLLECTION André Hambourg aux franciscaines

Un musée pour une donation exceptionnelle

Le musée André Hambourg sera l’un espaces permanent des Franciscaines. Il s’appuie sur une donation exceptionnelle faite à la Ville de Deauville : 536 huiles sur toiles peintes entre 1925 et 1999, des milliers d’œuvres sur papier, des sculptures, huiles et dessins d’artistes amis, des livres illustrés… Auteur d’une production considérable estimée à environ 12000 œuvres, le peintre de la marine, lithographe, dessinateur et correspondant de guerre a développé un art figuratif qui a trouvé de nombreuses sources d’inspiration le long de la Côte Fleurie. Deauville se trouve aujourd’hui dépositaire d’une œuvre remarquable dans sa dimension et sa diversité. Cette production de notoriété internationale enrichit l’offre culturelle développée sur le territoire depuis plus de dix ans, en y ajoutant l’intemporalité du témoignage pictural sur la région.

 

Annie Madet-Vache, conservatrice du Musée Hambourg travaille avec Nicole Hambourg pour la valorisation de cette collection.

« Le couple Hambourg a toujours eu l’esprit de collection et l’intention de transmettre. I l a beaucoup réfléchi, pensé, classé du vivant du peintre. La formation littéraire de Nicole Hambourg a beaucoup joué sur la méthode et dans l’esprit : elle a voulu éviter la dispersion ». Mais restait à proposer un lieu apte à recevoir ce don et à le mettre en valeur.

« Nicole Hambourg travaille avec nous depuis plusieurs années, avec une confiance qui nous touche beaucoup. C’est très précieux de pouvoir recueillir son témoignage, elle le partage sans restriction. Nous sommes, avec Gwenaëlle Lancelot qui travaille avec elle sur la transmission des livres du peintre, dans une démarche de recueil de mémoires. Tout cela est inestimable pour transmettre l’esprit et développer des médiations vers les publics notamment les scolaires. Connaître la vie, la pensée, la personnalité d’un artiste permet de mieux comprendre son œuvre.

« Aux Franciscaines, nous pourrons montrer toutes les facettes de Hambourg pour traduire le foisonnement de son travail, son engagement de combattant, sa passion de l ’Afrique autant que de la Normandie, sa grande curiosité en général. Et toutes ses « époques » car la chronologie est importante dans l’œuvre. » André Hambourg avait le goût de peindre en extérieur, i l aimait être au milieu de son sujet « sur le motif ».

Peintre de la Marine, grand voyageur, i l appréciait les grands espaces. L’ouverture vers la lumière prend une place de plus en plus importante dans ses toi les jusqu’aux grands ciels démesurés des plages normandes que nous connaissons le plus. Avec la maturité, elles deviennent lumineuses. Mais i l faut aussi découvrir ses œuvres de jeunesse plus sombres, avec beaucoup de matière. La donation Hambourg aux Franciscaines a ceci d’exceptionnel : elle permettra d’envisager l’homme et le peintre, dans un regard d’ensemble. »

L’exposition « TERRES d’inspiration »

Dans le prolongement de l’exposition, les visiteurs peuvent découvrir sur les Planches de Deauville 26 œuvres issues des collections des Franciscaines. Tout l’été, les portes des cabines de bain sont habillées pour proposer une promenade en Provence, région Parisienne, Normandie et au Maghreb. Ces lieux qui ont tant inspiré André Hambourg sont également source de création pour de nombreux artistes dont les œuvres sont conservées dans les collections des Franciscaines. Une diversité d’approches qui permet de découvrir différents points de vue artistiques d’un même lieu et d’avoir un nouvel aperçu de l’éventail des collections des Franciscaines, futur lieu de vie culturel dont l’ouverture est prévue à Deauville en 2019.

Informations Pratiques

L’exposition est ouverte du 20 mai au 18 septembre au Point de Vue – boulevard de la Mer / angle rue Tristan Bernard (près de la piscine olympique)

Tous les jours du mercredi au dimanche et le 15 août, de 10h30 à 13h00 et de 14h30 à 19h.

Entrée de l’exposition : 3 €

Gratuit : moins de 18 ans, étudiants et demandeurs d’emploi. Vernissage le 20 mai à 17h – accès libre.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

covix 30/04/2017 15:26

cela doit être bin agréable, enrichissant à faire.
@mitié

jill bill 30/04/2017 12:08

Ah Deauville, j'y ai mis les pieds une fois en septembre 2009, le festival juste terminé, j'ai aimé ce coin de votre France, qui aime les artistes... merci Bernie...