Bernieshoot

Blog Webzine Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Nouveaux modes de consommation : Pangée industrialise la servicisation

Un nouveau terme économique émerge à l’heure actuelle : la servicisation. Elle se traduit par la montée en puissance des services et témoigne de la transformation du marché et de la manière dont les particuliers l’abordent, mais surtout de la façon dont ils consomment. Cette nouvelle tendance répond à un besoin réel de pouvoir accéder à des biens avec des services clé en main. Développer une offre de leasing sur mesure – voici la réponse apportée aux consommateurs par Pangée, start-up toulousaine créée en 2014 qui met la servicisation au cœur de son activité.

Nouveaux modes de consommation : Pangée industrialise la servicisation

Pourquoi acheter s'il est désormais possible de louer ?

Aujourd’hui le marché de l’économie collaborative est en pleine expansion, ce que reflète le succès des services comme Blablacar ou AirBnB, dans le contexte où les Français cherchent à faire des économies.

Cette offre correspond à l’émergence d’une nouvelle forme de demande des consommateurs compte tenu des attentes de la société contemporaine qui souhaite privilégier l’usage à la propriété.

Ainsi, on observe que le marché est désormais en demande de solutions sur mesure qui permettent de louer les objets de son choix avec des services intégrés dans l’offre de location.

La servicisation : donner un sens aux objets connectés

De cette nouvelle demande est née la servicisation : elle vient améliorer la connaissance des usages des consommateurs et permet en même temps d’offrir une expérience spécifique en prolongation de l’usage souhaité.

Cette innovation stratégique de rupture vise à substituer l’usage d’un service à la vente d’un bien.

Ce nouveau mode de consommation débouche sur de nombreux bénéfices notamment environnementaux, sociaux et économiques.

Pangée : s'offrir les dernières technologies avec des services associés sans limites

La société toulousaine Pangée s’inscrit dans cette nouvelle tendance de la servicisation en apportant une offre très large de produits et de services associés, en particulier dans les domaines de la e-santé, des objets connectés et des loisirs.

Grâce à cette start-up créée en 2014 par Julien Guiraud et Stéphane Jakubyszin, tous les commerçants peuvent « serviciser » chaque offre, peu importe leur domaine d’activité.

La solution est un levier pour développer les ventes des commerçants et adresse ses services à tous ceux qui souhaitent avoir accès à des produits haut de gamme de façon simple et rapide. Grâce à l’accompagnement sur mesure, la start-up peut proposer des offres qui correspondent mieux aux attentes et besoins de ses clients. La plateforme développe le concept du leasing d’objets connectés et de multiples services qui y sont associés (assistance, assurance, e-santé…)

A propos de Pangée

Créée en 2014 par Julien Guiraud et Stéphane Jakubyszin, cette start-up toulousaine développe une plateforme de financement permettant l’agrégation de biens et de services. Pangée souhaite promouvoir l’usage et la praticité plutôt que l’acquisition des biens en offrant aux consommateurs l’accès à des abonnements sur mesure avec une souscription simplifié. En plus d’étudier et de développer des offres sur mesures, Pangée propose aujourd’hui une gamme d’offres packagées autour de plusieurs univers : LizBike (cycle et écomobilité), ConnectLiz (objets connectés), HandiLiz (matériel pour personnes à mobilité réduite).

Chiffres clés :

Effectifs : 8 personnes

Réseaux : 250 points de vente (2017)

10 millions d’euros d’objets et services financés

pangee conseil

Site internet : www.pangee-conseil.fr

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

covix 12/04/2017 21:50

Pourquoi un mot barbare pour simplement ne pas dire société de services.
Oui, les constructeurs de machines à laver, s'y retrouveraient bien s'ils louaient leurs modèles, un sav efficace car les machines plus résistantes...par exemple.
@mitié