Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

De l'eau potable pour tous

Aidons Jean-Paul Augereau à installer ses fontaines à eau potable au Cameroun, sans énergie fossile et sans maintenance ! Juste de l'huile de coude.

de l'eau potable pour tous

 

De l'eau potable pour tous

Jean-Paul Augereau change de vie, et créé une fontaine qui potabilise l'eau

Durant 15 ans, Jean-Paul Augereau a dirigé simultanément deux entreprises dans l’industrie textile et parcourait le monde. La recherche de la performance et la pression quotidienne l’ont détourné de son chemin de vie. Lors d’un voyage professionnel en Egypte, il a consommé une eau non potable et a contracté une septicémie. Il a dû subir une greffe humaine de sa valve aortique. Après cette intervention médicale, il a souhaité redonner quelque chose au monde et se consacrer enfin aux autres. Il a alors conçu un équipement simple, facile à mettre en œuvre, durable pour donner à boire au monde et diminuer la migration des populations vers les villes.

Il a créé en août 2016 l’association Agir Ensemble et le fonds de dotation Safe Water Cube. Leurs objets sont de promouvoir l’accès à l’eau potable, la santé et le lien social dans les régions du monde où l’accès à l’eau est devenu l’une des plus grandes problématiques sanitaires et sociales.

C'est quoi une Safe Water Cube ?

Les atouts de cette fontaine à eau potable

Elle se démarque par sa simplicité d’utilisation (pompe manuelle) et son adaptabilité à son environnement. C’est une innovation simple et efficace qui couvre les besoins journaliers d’un village de 1 000 personnes. La fontaine est fabriquée à Nantes. La structure en inox est sous-traitée par une entreprise nantaise et c’est Jean-Paul qui fait l’assemblage.

  • Aucune énergie nécessaire
  • Entièrement mobile et mécanique
  • 1 000 litres d’eau potable à l’heure
  • Rend potable toutes les eaux de surface (eaux de rivières, mares, puits ou eaux saumâtres)
  • Qualité d’eau certifiée par huissier (selon les critères de l’OMS)
  • 5 étapes d’ultrafiltration non chimique permettent de stopper tous les virus et les bactéries à l’origine des maladies telles que le choléra, les dysenteries, maladies diarrhéiques, hépatites, sans détruire les minéraux contenus dans l’eau
  • Aucune maintenance, uniquement un nettoyage des filtres avec une brosse et du vinaigre blanc

Chiffres clés

  • 40 water cube installées depuis Août 2016
  • 40 000 personnes ont désormais accès à l'eau potables dans 7 pays grâce à la Safe Water Cube
  • Des fontaines Safe Water Cube sont installées à Haïti, au Maroc, en Inde, au Sri Lanka, au Bénin, au Sénégal, et au Burkina Faso
  • 1000 litres d'eau par heure rendues potables
  • 1 heure de nettoyage avec une brosse et du vinaigre

 

En 2017, des fontaines "Safe Water Cube" pour le Cameroun

Selon la Cameroon Water Utilities Corporation, « 65% de la population camerounaise n’a pas encore accès à l’eau potable ». Les habitants souffrent de maladies diarrhéiques, fièvre typhoïde, hépatites. Il est temps d’agir pour que ces personnes ne souffrent plus et ne soient plus malades à cause de l’eau qu’ils consomment.

Notre projet consiste à récolter des fonds pour financer 3 fontaines safe water cube pour la commune de Dschang, à 170 km au nord de Douala au Cameroun.

De l'eau pour 3000 camerounais

Permettre à 3000 camerounais d’avoir un accès illimité à de l’eau potable, sans bactéries et sans virus et en améliorant la santé de tous, en diminuant la prolifération des maladies dues à une mauvaise qualité de l’eau. L'objectif est aussi de leur donner la possibilité de suivre une scolarité en bonne santé. Nous avons conçu un projet solidaire et durable économiquement qui répond aux besoins des villages et permet un développement de l’économie locale. Nous formons les populations à l’utilisation de la fontaine safe water cube et nous les sensibilisons à l’importance de consommer de l’eau potable.

Et un projet éducatif

Nous avons imaginé un développement coopératif et éducatif à travers un échange pédagogique entre les enfants français et camerounais. Nous sommes en partenariat avec plusieurs écoles dans la région Nantaise (Ecole Saint Clair, Collège Le Loquidy, Centre de loisirs Linot). Ces écoles sont en relation avec des écoles à Dschang.

Nous montons des projets avec des écoles françaises, pour des enfants âgés entre 6 et 12 ans, où nous incitons l’équipe pédagogique à enseigner aux enfants les sujets suivants

  • La problématique de l’eau potable dans le monde
  • La qualité de l’eau en France et dans les pays en voie de développement
  • La migration des populations rurales vers les villes à cause de l’accès à l’eau, à l’assainissement,
  • Aux problématiques sociales et environnementales,
  • Le traitement des déchets,
  • La gestion des eaux usées.

A propos de Jean-Paul

Ingénieur en génie mécanique et électrique de formation, il a travaillé 4 ans pour l’entreprise Transtec (Distribution de matériel de transmission mécanique). A l’âge de 27 ans, il décide de créer sa 1ère entreprise d’impression photo sur cuir. 4 ans plus tard, il rachète une autre entreprise de sérigraphie textile. A 35 ans, il était toujours à la recherche de la performance et la pression quotidienne l’ont détourné de son chemin de vie.

Lors d’un voyage professionnel en Egypte, il a consommé une eau non potable et a contracté une septicémie. Il a dû subir une greffe humaine de sa valve aortique. Après cette intervention médicale, il a fait un burn-out. Après plusieurs années de coaching et la recherche de soit, il a souhaité redonner quelque chose au monde et se consacrer aux autres.

Il s’est attelé à concevoir un équipement simple, facile à mettre en œuvre et durable pour donner à boire au monde. Il conçoit d’abord des grosses machines à panneaux solaires. « Très rapidement, je me suis rendu compte qu’elles n’étaient pas toujours adaptées, notamment pour être installées dans des villages isolés. En travaillant sur place, je me suis aperçu qu’il fallait développer une machine plus simple et plus pratique. » C’est la naissance de la « safe water cube » et d’une belle aventure humaine, sociale, économique pour les populations rurales reculées.

4 bonnes raisons de contribuer à ce projet

  • Participer à un projet durable économiquement
  • Diminuer les chiffres accablants de l’accès à l’eau potable
  • Permettre l’échange entre les enfants du monde
  • Changer le monde en agissant par un acte qui a du sens : donner de l’eau potable au monde

Pour contribuer à ce projet rendez-vous sur « De l'eau potable pour tous » plateforme Bluebees

safe water cube

Site internet : www.safewatercube.com

bluebees

Plateforme Bluebees

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

la nonna 05/04/2017 15:54

c'est une chouette idée, esperons qu'elle s'etende

covix 05/04/2017 14:11

Bonjour,
un projet utile, l'eau c'est la vie.
Bonne journée
@mitié

Catherine 05/04/2017 12:57

C'est une belle initiative, simple et humaine ! Sans arrières pensées je pense. Il faut la soutenir.

Elle risque de déranger l'entreprise Nestlé qui rachète des terres partout dans le monde pour y pomper/spolier l'eau douce potable et la revendre en bouteilles au gens du cru et cela avec bénéfices bien sûr !!!

danièle 05/04/2017 07:51

L'eau si importante à la vie! bravo à toutes ces personnes qui s'investissent pour apporter l'eau dans les pays en souffrance, les projets sont beaux!
très belle journée
danièle

trublion 05/04/2017 07:22

L' eau est un problème qui va devenir de plus en plus crucial et même pourra générer de guerres.
L4 entreprise de cet homme mérite d' être soulignée !
Bonne journée
Amitié

dom 05/04/2017 06:16

Alors, là, c'est un truc que je suis à 200 % !!!
Le plus gros problème mondial, à mon avis : l'accès à l'eau potable pour tous.
Bon mercredi, avec un peu de pluie, mais ça ne dure pas ...
Et des bisoux !