La France par Jean-Paul Gaultier

la france vu par jean paul gaultier

L’UNIVERS DE JEAN PAUL GAULTIER IMMORTALISÉ DANS LE MÉTAL PRÉCIEUX

Entre le virtuose de la haute couture et les ateliers de la Monnaie de Paris où les artisans perpétuent des savoir-faire d’exception depuis douze siècles, l’entente fut immédiate. De cette compréhension entière et spontanée naît une série de dessins magnifiques qui pérennisent dans le métal précieux l’univers foisonnant de Jean Paul Gaultier. Chaque silhouette, fidèlement reprise de l’une de ses créations, se pare de décors évocateurs des régions de France. Revisitée avec humour par le créateur expert en détournements (marinière) et réhabilitations (corset), chacune de ces régions reçoit un éclairage inédit, drôle et séduisant.

Le Roussillon dansant

11 roussillon dansant

Monnaie « N°11 Le Roussillon dansant »

Conservant son look de sirène, une séductrice à longues nattes entame une sardane au son de la cobla, l’orchestre formé de onze instruments à vent. Son partenaire, un marin en sandales et ceinture traditionnelles, les vigatanes et la faixe, ne la lâche pas des yeux. A l’arrière-plan se dresse les tours du Castillet, symbole de la capitale du Roussillon, Perpignan. La scène est soulignée du titre de la série, « LA FRANCE par Jean Paul Gaultier » rythmé par l’alliance de majuscules et de minuscules.

Au dos des pièces, deux branches, l’une de chêne, l’autre de laurier, évoquent le sigle de l’euro, tandis qu’un assemblage de traits représente l’Hexagone.

Le Languedoc enchanteur

12 le languedoc enchanté

Monnaie « N°12 Le Languedoc enchanteur »

A peine a-t-elle quitté le podium du défilé, la danseuse s’élance sur le pont Saint-Bénézet, plus connu sous le nom de pont d’Avignon. Irrésistible dans son fourreau de denim à franges de plumes, elle et son marin seront ovationnés dans quelques heures dans l’arène en liesse. La scène est soulignée du titre de la série, « LA FRANCE par Jean Paul Gaultier » rythmé par l’alliance de majuscules et de minuscules.

Au dos des pièces, deux branches, l’une de chêne, l’autre de laurier, évoquent le sigle de l’euro, tandis qu’un assemblage de traits représente l’Hexagone.

UN CRÉATEUR QUI A RÉVOLUTIONNÉ LA MODE

Dès son premier défilé, en 1976, Jean Paul Gaultier bouscule le monde de la mode en libérant la silhouette. Loin d’une provocation gratuite, ses collections iconoclastes prônent la liberté dans un monde qui plonge dans le stéréotype.

Très grand couturier - Yves Saint Laurent le considérait comme son héritier – Jean Paul Gaultier est aussi un humaniste, spectateur assidu de son époque qu’il regarde avec acuité et bienveillance. Complice de Madonna et Rihanna, il travaille aussi facilement avec Luc Besson qu’Angelin Prejlocaj. L’exposition que lui a consacrée le Musée des Beaux-Arts de Montréal a tourné durant cinq ans dans douze pays, réunissant plus de 2 millions de visiteurs, ce qui représente un record absolu dans l’histoire de la mode.

Une collection à retrouver :

  1. À la Monnaie de Paris :
  2. Dans une sélection de bureaux de poste*.
  3. Auprès des revendeurs numismatiques.

*Liste des bureaux de poste participants à l’opération disponible sur monnaiedeparis.fr et laposte.fr.

la france par jean paul gaultier

 

Tag(s) : #Occitanie

Partager cet article

Repost 0