Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Exposition Marco Del Re - Invitation au voyage - 20 avril - 24 juin 2017

La Galerie Maeght est heureuse de présenter une exposition personnelle de Marco Del Re, intitulée Invitation au voyage, du 20 avril au 24 juin 2017. Plus d’une trentaine d’œuvres sont proposées, principalement des huiles sur toile et des linogravures rehaussées.

exposition marco del re invitation voyage galerie maeght paris

Exposition Marco Del Re

Invitation au voyage

L’exposition est accompagnée d’un ouvrage au titre éponyme, dont les textes sont signés par Vénus Ghoury-Ghata et sa fille Yasmine Ghata. Paraît également, à l’occasion de cette exposition, un livre de bibliophilie, Poème maltais, écrit par Ivan Alechine et pour lequel Marco Del Re a réalisé treize lithographies originales.

« Jouer avec l’histoire de l’art… Je n’arrive pas à penser à autre chose, c’est obsessionnel. »

L’œuvre de Marco Del Re permet à l’esprit de se nourrir et se remémorer. Chaque toile s’offre comme un voyage à travers le temps et à travers les grands mouvements artistiques. Une ode à l’architecture, à la peinture, la poésie, la musique et au théâtre. Dans Invitation au voyage, les périodes s’enchevêtrent.

Chaque détail a son importance et sa signification. L’œil parcourt la toile, l’analyse, en cherche le sens caché. Il n’y a pas de lecture imposée, l’artiste ouvre l’univers des possibles où l’expérience et les références de chacun influencent les ressentis et l’interprétation.

Un Grand Tour de l’histoire de l’Art

Les voyages d’éducation du XVIIe siècle étaient une pratique courante de la grande noblesse européenne. Suite à leurs études, les jeunes hommes partaient visiter l’Europe pour parfaire leur connaissance de l’humanité et des arts. Le tour d’Italie était l’incontournable.

Par cette nouvelle série, Marco Del Re nous mène au cœur de l’Italie, de ses villes bâties sur des ruines, de ses artistes, et rend hommage à tous ceux qui ont puisé leurs sources créatives dans les vestiges de la civilisation gréco-romaine.

Un nom se détache particulièrement : celui de Goethe qui a dédié ses célèbres élégies à Rome et dont le peintre allemand Tischbein a laissé un étonnant portrait, Goethe assis parmi les ruines dans la campagne romaine. Le visage du philosophe allemand ponctue régulièrement les toiles d’Invitation au voyage.

Intérieurs, éclipses, nocturnes et capricci

A la manière des capricci, Marco Del Re nous transpose dans un univers romantique et fantasmé. Une réalité contée où les structures et les ornements convergent. « Des paysages dans lesquels les personnages posent leurs empreintes », précisent Vénus Khoury-Ghata et Yasmine Ghata.

Il n’y a aucun lien, aucun jugement de valeur, simplement des interactions entre l’être et son environnement. Dans les Intérieurs, la figure féminine, souvent dévêtue, entraîne notre regard vers les paysages de genre Antique. A contrario, l’Homme impose sa présence dans la série Capriccio où il prend l’emphase sur les scènes.

Le plaisir de peindre

Au-delà de l’exercice de style, Marco Del Re rend hommage à la tradition de la peinture italienne. Les techniques employées par l’artiste ont ici toute leur importance. Tel le contraste des Nocturnes où la ligne blanche tranchante et glaciale, sur fond noir de la linogravure, est agressée par la violence de la peinture à l’huile venant comme une lame de lumière qui balaie la nuit.

À propos de Marco Del Re

Marco Del Re réinscrit à sa manière distanciée et ironique, l’histoire de l’art dans son travail. Il peint des architectures, des paysages industriels en ruines, des villes, des places italiennes, des intérieurs. Son oeuvre s’élabore en référence à la mémoire de certaines périodes de la peinture ou de l’architecture.

Plus récemment, il reprend les grands thèmes de la peinture : figures féminines (ensembles de Muses, de Grands nus), primitives (Lascaux, 2011), ateliers, intérieurs, natures mortes (Tools, 2005), bestiaire, paysages méditerranéens, atelier du peintre…

Marco Del Re aime également travailler avec des artisans pour créer de nouvelles formes d’expression. Il expérimente divers matériaux et techniques. Il peint sur bois et grave la surface enduite, exécute des bas-reliefs sur ardoise, en plâtre gravé, des peintures sur marbre, dessine sur différents papiers.

Qu’il s’agisse de créations sur papier népalais, de kilims, de tapisseries pour le Mobilier National, de porcelaines de Limoges, du piano qu’il a dessiné pour Pleyel ou de la gamme de bijoux spécialement créée pour la Galerie Maeght, la liberté, l’imagination et la poésie sont au coeur de son oeuvre.

À propos de la Galerie Maeght

La Galerie Maeght est inaugurée avec l’exposition Henri Matisse en décembre 1945 à Paris. Dès

1946, Bonnard, Braque, Marchand, Rouault, Baya exposent pour la première fois à la galerie parisienne.

En 1956, Paule et Adrien Maeght ouvrent leur propre galerie au 42 ruedu Bac à Paris, avec une exposition d’Alberto Giacometti. La nouvelle génération d’artistes « Maeght » y est exposée : Kelly, Cortot, Bazaine, Derain, Tal-Coat, Palazuelo, Chillida, Ubac, Fiedler. Ils sont rejoints dès 1966 par Bacon, Riopelle, Tàpies, Rebeyrolle, Bury, Adami, Monory.

En 1964, Adrien Maeght crée l’imprimerie ARTE en plein Paris où sont réalisées depuis toutes les éditions Maeght. Avec plus de 12 000 titres publiés, Maeght Éditeur est reconnu comme le plus important éditeur de lithographies et de gravures au monde.

Aujourd’hui, la galerie et la librairie Maeght sont dirigées par Isabelle Maeght. Les expositions permettent aux visiteurs et aux collectionneurs de retrouver les œuvres d’artistes historiques tels Miró, Calder, Braque, Matisse, Chagall, Tàpies, Chillida... et de découvrir les œuvres de Gasiorowski, Rebeyrolle, Monory, Del Re, Depin, Doerflinger, Couturier, Levy.

« Avec tous les amateurs d’art, nous formons une chaîne d’amitié et de passion qui n’a que faire des générations. C’est la force de la Galerie Maeght et sa raison d’être : puiser dans les ressources de son histoire pour aider les talents d’aujourd’hui et les confronter dans leur diversité », précise Isabelle Maeght.

Informations pratiques

Découvrez plus d’information sur le site de la Galerie Maeght.

Adresse : 42 Rue du Bac, 75007 Paris

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

covix 03/04/2017 17:38

Une expo qui est tentante.
@mitié