Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Toujours plus d'affluence à DDESSINPARIS

Toujours plus d'affluence à DDESSINPARIS

paris drawing fair dessin

 

5ème édition DDESSINPARIS

Depuis sa création en 2013, DDESSINPARIS accueille chaque année de plus en plus de visiteurs : plus de 6000 en 2016, et pour sa 5ème édition, près de 6500. Ce salon, qui a pour mission de soutenir, de promouvoir et d’accompagner la jeune scène artistique travaillant le dessin sous toutes ses formes aux côtés d’artistes plus établis, reçoit un public très éclectique : des professionnels parmi lesquels notamment des galeristes, des directeurs de centres d’art, des commissaires d’exposition, des artistes, et également des particuliers de tout âge comptant des collectionneurs, des amateurs ou des curieux faisant, pour certains, leur premier achat. C’est un public dans tous les cas majoritairement avisé qui a déambulé cette année sous les verrières de l’Atelier Richelieu.

Le plus jeune des salons parisiens de la Semaine du dessin

Le plus jeune des salons parisiens de la Semaine du dessin passe avec dynamisme le cap des cinq ans, et confirme sa place et son originalité auprès de ses aînés. Des collectionneurs habitués du Salon du dessin, qui se tient au Palais Brongniart à deux pas de l’Atelier Richelieu, ont découvert avec enthousiasme DDESSINPARIS, et l’ont qualifié de « salon de découvertes pour les collectionneurs ».

Edition ouverte sur l’international

Des collectionneurs français mais également étrangers ont arpenté cette édition anniversaire, elle aussi ouverte sur l’international. Le Creative Growth Art Center (Oakland) présentait par exemple le travail de l’américain Dan Miller, présent depuis 3 ans à DDESSINPARIS et sélectionné cette année pour la 57ème Biennale de Venise. Anna Reverdy (Paris) permettait aux visiteurs de découvrir des œuvres de Nelson Makamo, jeune artiste très reconnu en Afrique du Sud.

Le travail de l’artiste tunisien Othmane Taleb, défendu par La Maison de la plage (Tunis), a été particulièrement remarqué. La GALLERY MAISON D’ART (Osaka) avait sélectionné, pour sa quatrième participation, des artistes japonais et français travaillant autour de la culture japonaise…

Dans l’ensemble, les exposants ont relevé une hausse de la moyenne d’âge des acheteurs par rapport aux éditions précédentes : beaucoup de quinquagénaires ont quitté le salon, une œuvre sous le bras. Cependant, les quelque 90 artistes exposés cette année ont attiré des acheteurs âgés de 30 à 70 ans, professionnels, collectionneurs ou néophytes ayant un coup de cœur.

 

DDESSINPARIS vous invite à redécouvrir cette édition à travers une visite virtuelle en ligne sur le site du salon : www.ddessinparis.com

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

trublion 01/04/2017 07:33

un salon qui intéresse aussi bien l' artiste que l' amateur
bonne journée
Amitié

London Caller 01/04/2017 00:56

There will be lots of fairs like this in London in the summer. :)