La vue et le toucher sont deux de nos cinq sens. Devons-nous opposer le regard au toucher, ou avons-nous ainsi une complémentarité qui nous permet de choisir le bon sens au bon moment ? Avez-vous besoin de toucher pour vous faire un avis ?

Regarder ou toucher ?

Regarder ou toucher ?

Regarder ou toucher ?

Mitaine pour toucher

Une mitaine, ce n’est pas tout à un gant, car elle laisse les doigts découverts. Une mitaine en laine permet à la fois d’avoir chaud aux mains, mais dans le même temps de pouvoir garder le contact avec ses doigts.

Le toucher, un de nos cinq sens

En y réfléchissant bien, le toucher est peut-être le plus important de nos cinq sens. Il permet le contact avec le monde extérieur. Avec le toucher nous savons si le milieu est hostile ou accueillant.

Les nombreux récepteurs et corpuscules placés sous notre peau ont des tâches spécifiques. Nous pouvons ainsi déceler le chaud, le froid. Ils servent également d’alarme en déclenchant la sensation de douleur.

Pour découvrir, les conventions font qu’il n’est pas forcément bienvenu de toucher une autre personne pour la connaitre mieux.

Regarder

Le plaisir des yeux se substitue avec élégance au toucher inapproprié. Nos yeux sont l’appareil photo le plus perfectionné au monde. Notre cerveau enregistre au fur et à mesure les images et si comme moi vous avez une mémoire photographique, vous reconnaîtrez immédiatement une personne que vous avez déjà croisée et le contexte vous reviendra en mémoire. Pour autant, vous ne serez pas forcément capable de lui associer un nom ou un prénom.

Notre regard évolue avec l’âge, il est aussi différent la nuit.

Parfois notre regard n’est pas assez attentif, avez-vous vu le parme dans la photo de couverture ?

lundi soleil parme fevrier

Tag(s) : #Chronique, #SunnyMonday

Partager cet article

Repost 0