Une exposition inédite dans un lieu insolite : PICASSO PLEIN SOLEIL, à l'aéroport Paris-Charles de Gaulle du 21 janvier au 15 juin 2017 ! Pensée par le Musée national Picasso-Paris, scénographiée parHubert Le Gall, l'exposition PICASSO PLEIN SOLEIL, vise à restituer, le lien profond et joyeux que Picasso retrouve lors de son installation définitive sur la Côte d'Azur, entre sa nouvelle région d'adoption et la Méditerranée antique. C'est une période heureuse pour Picasso, qui y retrouvera le plein soleil méditerranéen et sa mythologie

 PICASSO PLEIN SOLEIL, à l'aéroport Paris-Charles de Gaulle du 21 janvier au 15 juin 2017

PICASSO PLEIN SOLEIL, à l'aéroport Paris-Charles de Gaulle du 21 janvier au 15 juin 2017

PICASSO PLEIN SOLEIL

Espace Musées

La 7ème exposition qu’Espace Musées organise en collaboration avec les plus grandes institutions françaises, est sans doute l’une des plus attendues. En effet, le seul musée d’aéroport au monde avec une programmation aussi dynamique, montrera 35 oeuvres d’un des plus imposants créateurs artistiques du XXème siècle, Pablo Picasso.

L’exposition PICASSO PLEIN SOLEIL, pensée par le Musée national Picasso-Paris (MnPP) pour Espace Musées, et accessible aux 6 000 passagers qui transitent chaque jour dans ce terminal international, est absolument inédite.

A travers 35 œuvres originales, elle vise à restituer le lien profond et joyeux que Picasso retrouve lors de son installation définitive sur la Côte d’Azur, entre sa nouvelle région d’adoption et la Méditerranée antique. Après la seconde guerre mondiale, Picasso s’installe dans le Midi de la France. Il y retrouvera le plein soleil méditerranéen et sa mythologie.

Commissariat et textes:

Emilie Bouvard, Conservatrice du patrimoine, chargée des peintures (1938-1973), de la recherche et de l’art contemporain.

Sous la direction de Laurent Lebon, Président du Musée national Picasso-Paris

Depuis les années 1920, Pablo Picasso séjourne régulièrement sur la Côte d’Azur. À l’automne 1946, il installe son atelier au musée-château d’Antibes, et confie à son conservateur : « chaque fois que je viens à Antibes, je suis repris par l’antiquité*».

C’est peut-être pour s’imprégner de ce sentiment qu’il s’installe avec Françoise Gilot à Vallauris en mai 1948, auprès des potiers qui pratiquent l’art ancien de la céramique. Les motifs de la bacchanale et de l’Âge d’Or s’épanouissent dans ses œuvres. Pendant ces deux décennies, où il s’est installé dans le sud après les horreurs de la guerre, il retrouve ses origines méditerranéennes.

* Pierre Daix, « Picasso et la Méditerranée », Picasso. La Joie de vivre, 1945-48, exposition à Venise, Palazzo Grassi et Antibes, Musée Picasso, Paris, Skira, 2006, p.65.

Jeux antiques à Vallauris

La première partie de l’exposition présente une vingtaine d’œuvres qui illustrent la diversité des thèmes et techniques que la vie à Vallauris inspire à Pablo Picasso.

Picasso a eu une influence considérable sur l’œuvre des céramistes des années 1950 à 1970, mais il est aussi un des premiers à inscrire la céramique dans le langage artistique de la deuxième partie du XXe siècle.

« À Vallauris, Pablo Picasso pratique la céramique de manière collaborative, auprès des potiers de l’atelier Madoura. Ce retour à une forme d’art des origines, la céramique, est loin d’être un travail purement formel. C’est aussi un jeu, un rite artistique, une manière de revivre une pratique venue du fond des âges. Le potier, cinéaste et photographe Robert Picault, voisin de Picasso, témoigne dans son Album de moments où l’artiste reconstitue des saynètes avec les objets et personnages en terre cuite évoquant des scènes antiques » explique Emilie Bouvard, commissaire de l’exposition.

La chèvre peinte à Vallauris

Sujet de prédilection et récurrent dans l’œuvre de Pablo Picasso, la chèvre exposée dans PICASSO PLEIN SOLEIL a été peinte à Vallauris en 1950.

Dans les années 1950, l’artiste accueille une chèvre, Esméralda, dans sa villa « La Californie » à Cannes. Symbole de luxure accompagnée du bouc, ou de folie dans l’expression espagnole « estar como una cabra » (littéralement « être comme une chèvre », que l’on peut traduire par « avoir l’esprit qui bat la campagne »), la chèvre est aussi Amalthée, qui nourrit Zeus, le dieu des dieux.

La bacchanale et l’Âge d’Or

Toujours inspirée par les retrouvailles de Pablo Picasso avec le climat méditerranéen, la deuxième partie de l’exposition est composée d’œuvres en lien avec la bacchanale, illustrant le plus souvent des scènes de plein air. Comme Titien avant lui pour ses Vénus aux musiciens (fin des années 1540), comme Manet et son Déjeuner sur l’herbe (1862), Picasso revisite le thème du concert champêtre, de la scène amoureuse de plein air : « l’idylle ». Il mêle ainsi les différentes époques dans une peinture dont la caractéristique est une touche plus expressive. La rêverie antique et bucolique se mêle à une exploration de l’art du passé.

A propos d’Espace Musées

Espace Musées et Café Cubiste - Terminal 2E hall M Aéroport Paris-Charles de Gaulle

Espace Musées et Café Cubiste - Terminal 2E hall M Aéroport Paris-Charles de Gaulle

Le hall M du terminal 2E, qui peut accueillir à lui seul jusqu’à 7,8 millions de passagers par an dont 60% d’étrangers, est le vaisseau amiral du Hub de l‘aéroport Paris-Charles de Gaulle. Les passagers en correspondance ou au départ de Paris, y passent en moyenne deux heures, qui resteront les derniers souvenirs qu’ils garderont de Paris. De ce constat est née l’idée d’y créer un véritable musée, libre d’accès et gratuit, et même d’y associer un restaurant contemporain, à l’image des grandes institutions culturelles parisiennes.

Au milieu des boutiques de luxe, Espace Musées et Café Cubiste, signés Wilmotte et ouverts en décembre 2012, sont une formidable opportunité de signaler au monde entier que l’art et la culture rayonnent absolument partout dans notre ville. À Paris, même l’aéroport a son musée.

Depuis 2012 et sous l’oeil bienveillant de son conseiller culturel et scientifique, Serge Lemoine, Espace Musées a déjà fait découvrir à des milliers de voyageurs le Musée Rodin, la Fondation Dubuffet, le Musée des Arts Décoratifs, le Mobilier National, le Petit Palais, Sèvres-Cité de la céramique. Grâce à la mobilisation des plus grandes institutions qui montent des expositions dédiées à ce musée hors du commun, l’excellence du patrimoine culturel et artistique français s’aventure à la rencontre d’un public de voyageurs résolument international.

« Avec Picasso Plein Soleil, c’est le génie de la modernité que nous célébrons cette année à l’Espace Musées: sa rupture, son inventivité et sa capacité à renouveler son regard encore et encore, inlassablement.

Vive Paris. Vive Picasso ».

Francis Briest, Président d’Espace Musées

Un projet rendu possible grâce à de nombreux partenaires

Musée national Picasso-Paris

musee picasso paris

Inauguré en 1985, le Musée national Picasso-Paris abrite le plus riche ensemble au monde d’oeuvres de Pablo Picasso. Installé au coeur de Paris, dans le quartier du Marais, au sein de l’hôtel Salé, bâti entre 1656 et 1660 et protégé au titre des monuments historiques depuis 1968, la collection du Musée national Picasso-Paris est issue de deux dations, successivement consenties à l’État par les héritiers de Pablo Picasso en 1979 puis par ceux de Jacqueline Picasso en 1990. Elle a été complétée notamment par les donations de la collection particulière et des archives de Picasso.

Traversant toutes les périodes et tous les domaines de la création de Picasso, la collection permet aussi l’évocation du processus créatif de l’artiste, à travers esquisses, études, croquis, carnets de dessins, gravures, photographies, livres illustrés, films…

Le concept de « moviment»*, contraction des mots « mouvement » et « monument» définit le nouveau projet culturel du musée, qui souhaite offrir à ses visiteurs une programmation dynamique afin de rendre compte du caractère foisonnant de l’oeuvre de Picasso comme de la diversité de la collection et de son histoire.

Dans la continuité de cette dynamique, le Musée national Picasso-Paris a par ailleurs initié un grand projet « Picasso-Méditerranée », une manifestation culturelle internationale qui se tiendra du printemps 2017 au printemps 2019. Plus de soixante institutions ont imaginé ensemble une programmation autour de l’oeuvre « obstinément méditerranéenne » de Pablo Picasso. À l’initiative du Musée national Picasso-Paris, ce parcours dans la création de l’artiste et dans les lieux qui l’ont inspiré offre une expérience culturelle inédite, souhaitant resserrer les liens entre toutes les rives.

*Francis Ponge, L’Ecrit Beaubourg, 1979.

Groupe ADP

groupe adp paris aeroport

Le Groupe ADP construit, aménage et exploite des plates-formes aéroportuaires parmi lesquelles Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly et Paris-Le Bourget.

Le Groupe ADP a créé la marque Paris Aéroport, dédiée aux voyageurs et traduit ainsi l'ambition du groupe de créer une préférence parisienne forte ainsi que son engagement en faveur de l'attractivité de Paris.

Dans ce cadre, Paris Aéroport s'engage à ce que le meilleur de la culture parisienne et français s'invite partout dans ses aéroports pour que l'art fasse aussi partie du voyage. La démarche culturelle est déployée dans l'ensemble des terminaux : œuvres originales dans le cadre des expositions déployées à l'Espace Musées, et aussi sculptures, initiatives musicales, … rythment ainsi le parcours passagers.

Café Cubiste

cafe cubiste

Marque du groupe Be Gourmet, le Café Cubiste recrée pour les voyageurs « le café du musée », dans un décor contemporain et aux bibliothèques remplies de livres d’art. Le Café Cubiste soutient la mission d’Espace Musées au quotidien, en formant et mettant à disposition des équipes pour l’ouverture et la fermeture du musée.

Agence Artcurial Culture

agence artcurial culture

L’Agence Artcurial Culture, fondée par Francis Briest et dirigée par Anne de Turenne, assure la production déléguée des expositions d’Espace Musées.

Informations Pratiques

Accès:

Du 21 janvier au 15 juin 2017

Exposition accessible à l’ensemble des voyageurs munis d’une carte d’embarquement du Terminal 2 E, hall M, ainsi qu’à l’ensemble des salariés de la plateforme ADP accrédités à pénétrer en zone réservée.

Entrée gratuite.

Tag(s) : #Exposition, #Paris, #ADP

Partager cet article

Repost 0