Le Bilan 2016 a été présenté aux médias le jeudi 12 janvier par Jean-Michel Vernhes, président du directoire d’Aéroport Toulouse-Blagnac. En 2016, l’Aéroport de Toulouse Blagnac a franchi pour la première fois de son histoire le cap des 8 millions de passagers annuels (+ 5,4 %). Une forte hausse consécutive à la montée en puissance de l’offre low cost sur la plateforme.

Jean-Michel Vernhes, président du directoire d’Aéroport Toulouse-Blagnac : © ATB/Guillaume Serpault

Jean-Michel Vernhes, président du directoire d’Aéroport Toulouse-Blagnac : © ATB/Guillaume Serpault

Aéroport Toulouse Blagnac : Bilan 2016

La part de l’offre low cost a bondi de 17,6 % en 2016, principalement grâce à l’arrivée de l’irlandais Ryanair. easyJet n’est pas en reste, affichant de très bonnes fréquentations, en particulier sur les lignes ouvertes cette année.

L’espagnol Volotea, qui a ouvert en 2016 une base sur Toulouse-Blagnac et affiche des courbes de progression conséquentes, complète ce trio moteur de la croissance.

Dans ce contexte, le trafic international est en forte hausse (+9,5 %) et le national progresse de 2,6 %. Malgré le contexte sécuritaire et les nombreuses grèves qui ont émaillé l’année 2016, la destination Paris attire toujours plus de passagers (+1,4 %).

L’augmentation du trafic aérien se sera inscrite dans un cadre maîtrisé des mouvements d’avions. En utilisant des aéronefs de plus grande capacité, les compagnies aériennes ont contenu le nombre de décollages et d’atterrissages sur la plateforme (+3,5 %, 95 192 mouvements), tout en répondant à la demande d’habitants qui plébiscitent toujours plus l’avion pour leurs déplacements.

Les résultats du trafic

TRAFIC PASSAGERS : + 5,4 %

Le trafic annuel 2016 de l’aéroport est en hausse de 5,4 % par rapport 2015, avec 8 081 179 passagers.

Le national progresse de 2,6 %, l’international de 9,5 %.

  • TRAFIC RÉGULIER : 7 855 474 PASSAGERS (+ 5,8 %)
  • TRAFIC CHARTER : 192 938 PASSAGERS (- 5,4 %)
  • TRANSIT : 32 767 PASSAGERS (- 16,5 %)

TRAFIC NATIONAL (+ 2,6 %)

  • Les échanges avec les deux aéroports parisiens représentent 41,4 % du trafic total et 71,3 % du trafic national (3 250 303 passagers).
  • La ligne Paris-Orly est en hausse (+ 1,8 %) avec 2 358 852 passagers ; la ligne Paris-CDG affiche une légère croissance (+ 0,5 %, 891 451 passagers).
  • En région, la ligne la plus fréquentée reste Toulouse-Lyon, avec 370 937 passagers

TRAFIC INTERNATIONAL RÉGULIER (+ 10,5 %)

• Le trafic international régulier est en hausse de 10,5 %, avec 3 296 186 passagers.

• Dans l’espace Schengen, le trafic enregistre une croissance de 16 %, avec 2 030 353 passagers.

Toulouse-Amsterdam est la ligne la plus fréquentée avec 272 327 passagers.

• La plus forte progression est enregistrée sur la ligne Toulouse-Porto (+ 73,2 %), Héraklion (+ 66,5 %) et Malaga (+ 45,7 %).

• Hors Schengen, le trafic international régulier est en hausse de 8,4 %, avec 751 813 passagers.

• L’Afrique du Nord, pour sa part, affiche un repli de 4,8 % (412 741 passagers), malgré les hausses de trafic sur Alger (+ 7,2 %) et Tunis (+ 4,4 %).

TRAFIC INTERNATIONAL CHARTER - 6 %

• Le nombre de vols affrétés recule une nouvelle fois en 2016, en raison de l’arrivée des compagnies low cost sur les mêmes destinations (184 364 passagers).

• La destination charter qui a le plus attiré de voyageurs en 2016 est Fuerteventura, avec 13 713 passagers, suivie de près par Lanzarote avec 13 445 passagers.

TRAFIC LOW COST (+ 17,6 %)

• Le segment low cost porte cette année encore la croissance du trafic. En 2016, il représente

32,2 % du trafic total de la plateforme, avec 2 600 709 passagers.

easyJet est la 1ère compagnie à bas coût de Toulouse-Blagnac, avec 2 116 962 passagers.

• La 2e compagnie aérienne est Volotea, avec 181 704 passagers enregistrés sur les vingt destinations au départ de Toulouse.

• La compagnie aérienne Ryanair s’est implantée sur l’aéroport en septembre 2016 avec un premier vol sur Berlin, avant l’ouverture de six autres destinations au mois de novembre. La compagnie irlandaise a enregistré 108 810 passagers sur ses quatre premiers mois de présence à Toulouse.

TRAFIC FRET ET POSTE + 10 %

Le trafic fret et poste a augmenté en 2016, avec 67 312 tonnes traitées. Cette hausse résulte d’une forte croissance du fret constructeur (+13,5 %) combinée avec celle du fret express (+3,7 %) ; en revanche, le trafic postal est en retrait (-6,9 %).

MOUVEMENTS D’AVIONS + 3,5 %

Le nombre de mouvements d’avions a légèrement progressé en 2016 (95 192 mouvements). Ce chiffre est toutefois à mettre en perspective avec le trafic, qui a progressé de 5,4 %.

Le nombre de mouvements d’avions 2016 est pratiquement équivalent à celui de l’année 2007, alors que le trafic était seulement de 6,16 millions de passagers, cette année-là.

L’utilisation d’avions de plus grande capacité explique cette évolution maîtrisée du nombre de mouvements d’avions sur la plateforme.

LES FAITS MAJEURS

LE PLAN STRATÉGIQUE GRAND CIEL +, POUR LA PÉRIODE 2016-2018

L’aéroport de Toulouse-Blagnac a fait évoluer sa stratégie d’entreprise, sur la base du projet porté par Casil Europe à son entrée dans l’actionnariat d’ATB.

Validé par l’ensemble des actionnaires, ce projet s’inscrit dans le plan stratégique Grand Ciel +, qui porte sur la période 2016-2018. Grand Ciel +, c’est une vision - « La performance et l’excellence au service du territoire, des clients et des parties prenantes » - déclinée en trois axes de développement :

  • AMÉLIORER LA PERFORMANCE ÉCONOMIQUE,
  • OPTIMISER LES SERVICES ET LES INFRASTRUCTURES,
  • ÊTRE UN AÉROPORT RESPONSABLE STRUCTURANT POUR SON TERRITOIRE

FINANCEMENT DU PROGRAMME D’INVESTISSEMENT : L’ACCORD DES BANQUES

Le financement du programme d’investissements 2016-2020 proposé par Casil Europe et voté par le

Conseil de surveillance de l’aéroport a été finalisé en août avec Natixis, AG Insurance, la Caisse

d’Epargne de Midi-Pyrénées et la Banque Populaire Occitane.

Ce prêt de 102 millions d’euros remboursable sur 15 ans, qui couvre l’ensemble des investissements sur la période 2016-2020, financera le réaménagement du Hall D et la construction d’une jetée connectée au Hall A, pour le traitement des compagnies low cost et régionales.

Outre ces deux projets, l’emprunt permettra de moderniser l’aérogare, les infrastructures aéronautiques ou les parcs autos. Le financement par emprunt a été choisi, notamment

en raison des taux d’intérêt très bas.

Cet accord traduit la confiance des acteurs bancaires locaux dans le projet d’ATB ; il confirme également la volonté des actionnaires de l’aéroport d’impliquer les acteurs économiques locaux dans le développement de l’aéroport.

ATB ET NH HOTEL GROUPE OFFICIALISENT L’OUVERTURE D’UN HÔTEL EN 2018

En juillet, le groupe Aéroport Toulouse-Blagnac et NH Hotel Group ont confirmé l’ouverture d’un

hôtel 4* à l’aéroport, au 3e trimestre 2018, avec la signature d’un bail d’exploitation longue durée.

Aéroport Toulouse-Blagnac est l’investisseur et le propriétaire des murs.

La conception et la réalisation seront confiées à un groupement régional d’entreprises piloté par la société SOCOTRAP, assistée des sociétés GBMP, Giesper, des cabinets d’architecte Patriarche & Co et Cardete & Huet, ainsi que des sociétés d’ingénierie Betem MP, Etudes et Coordination et Gleize Energie Service et Gamba Acoustique.

Cette opération de diversification immobilière s’inscrit dans une logique de valorisation des fonciers de la concession, pour développer une source de revenus non directement liés au trafic aérien.

RYANAIR S’IMPLANTE À TOULOUSE-BLAGNAC

En septembre, Ryanair a fait son arrivée à l’aéroport de Toulouse-Blagnac, avec une première ligne

vers Berlin. En novembre, six autres lignes ont été lancées par la compagnie irlandaise vers Bruxelles

Charleroi, Fès, Londres Stansted, Madrid, Malte et Varsovie.

Au total, 38 vols hebdomadaires et une offre adaptée autant à la clientèle loisirs qu’à la clientèle affaires. L’arrivée de Ryanair conforte les orientations stratégiques d’ATB, qui mise sur la croissance du trafic low cost. Ryanair est le poids lourd du secteur low cost qui manquait jusqu’alors à Toulouse

VOLOTEA OUVRE UNE BASE OPÉRATIONNELLE SUR L’AÉROPORT

La compagnie espagnole, en forte croissance depuis son arrivée à Toulouse-Blagnac en 2012, a conforté sa présence en ouvrant, au mois de mars, une base opérationnelle sur l’aéroport.

Une implantation qui s’est accompagnée de quatre nouvelles lignes.

À l’été 2016, Volotea proposait 12 destinations au départ de Toulouse (+120 % de passagers transportés par rapport à l’été 2015).

LE TOUR OPÉRATEUR TUI DEVIENT LE PREMIER AFFRÉTEUR DE LA PLATEFORME

TUI, le tour opérateur leader du tourisme sur le marché français, a renforcé son offre voyages au départ de Toulouse, avec 8 nouvelles destinations au programme Eté.

Avec cette offre, TUI est désormais le premier affréteur de la plateforme (14 destinations).

Pour assurer ce programme, le groupe TUI a basé un Boeing 737-700 d’une des compagnies aériennes du groupe : JetairFly.

TUI regroupe les marques Nouvelles Frontières, Marmara, Passion des îles et Aventuria.

L’ACTUALITÉ DE L’ANNÉE 2016

SERVICES AUX PASSAGERS : PRIORITÉ AU CONFORT

En 2016, le développement de l’offre de services s’est accéléré avec un objectif majeur : offrir plus de confort aux passagers.

La restauration : les terrasses de Paul et du Café Stade Toulousain ont été agrandies, en zone coté ville ; les produits ont été diversifiés et de nouveaux automates ont été implantés, comme la première machine Kusmi Tea en aéroport, installée en salle d’embarquement.

Les commerces : les passagers ont désormais la possibilité de récupérer, à leur retour de voyage,

un achat réalisé dans les commerces duty free avec le service « Shop and Collect ». Ils peuvent aussi bénéficier d’un service bien-être avec l’ouverture d’un bar à ongle Mademoiselle Vernis, en salle d’embarquement.

Pour les automobilistes : de nouveaux services de voituriers ont fait leur apparition dans les parcs autos, avec prise en main du véhicule sans avoir à se garer. En complément, un nouveau loueur, Goldcar, est venu élargir l’offre de location de voitures.

De la culture en salle d’embarquement : lancement de l’épisode 3 dans l’espace culturel Terminal temporaire. L’exposition de l’artiste Miquel Barceló a créé une parenthèse hors du temps dans le parcours passager.

Pour les internautes : un nouveau site internet ATB a été lancé, avec un accès plus simple aux e-services et aux nouvelles destinations. L’offre wifi en aérogare a également évolué.

LE PARCOURS PASSAGERS SIMPLIFIÉ

• Pour fluidifier le parcours des passagers frequent flyers, l’aéroport a affecté systématiquement les navettes Air France vers Paris dans le Hall B.

• Autre innovation en 2016, la mise en place de portes automatiques « self boarding » en salle d’embarquement du Hall B, qui offrent un gain de temps aux passagers.

• Enfin, une signalétique modernisée, plus lisible, basée sur les pictogrammes emoticons, a été mise en place aux abords et à l’intérieur de l’aérogare.

ATB MILITE POUR LA 3E LIGNE DE MÉTRO À L’AÉROPORT

L’aéroport, qui soutient le projet Tisseo de 3e ligne de métro, a décidé de contribuer au débat public en faveur d’une connexion directe entre l’aéroport et la gare Matabiau.

En effet, la ligne TAE désenclaverait la zone aéroportuaire et soutiendrait le développement du pôle aéronautique ; une liaison rapide entre l’aéroport et la gare Matabiau offrirait également une intermodalité efficace entre l’avion et le train, pour tous les voyageurs ; enfin, le raccordement de l’aéroport serait la seule réponse à la congestion du trafic routier sur la zone aéroportuaire.

UNE ÉLECTRICITÉ 100 % RENOUVELABLE

Depuis début 2016, l’approvisionnement de l’aéroport en électricité est assuré par EDF, avec un contrat garantissant l’origine 100 % renouvelable de l’électricité fournie.

Cette décision a été prise dans le cadre du plan d’action de l’Accréditation carbone. Cet achat d’électricité « propre » aura un impact majeur sur les émissions de gaz à effet de serre d’ATB, l’électricité étant est sa première source d’émissions.

 

aeroport toulouse blagnac atb

Tag(s) : #AvGeek

Partager cet article

Repost 0