Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Le Géant : un fabuleux polar sociologique

Le Géant est un polar sociologique écrit par Michel Lebrun, le pape du polar, et réédité aux Éditions French Pulp. Un regard cinglant sur la société de consommation et l’arrivée des grandes surfaces qui transforme les petites villes en poudrière.

Le Géant : un fabuleux polar sociologique

Le Géant : un fabuleux polar sociologique

Le Géant

Un fabuleux polar sociologique

Ecrit en 1979, et c’est une excellente idée que ce monument du polar soit réédité aux Éditions French Pulp, cette intrigue nous plonge dans une période où l’arrivée des grandes surfaces est encore récente.

La construction de ce polar est aussi titanesque que la taille des hypermarchés. Ne vous attendez pas à trouver des crimes à toutes les fins des chapitres. Non, ici le mal est larvé, telle une pieuvre « Le géant » envahit la ville et s’invite dans tous les foyers.

Personne ne peut l’oublier, son enseigne rouge est là pour rappeler sa présence jour et nuit. On finit par le voir plus que le clocher du village.

Nous sommes face à un regard cinglant sur les frustrations contemporaines et à un décryptage méthodique du fonctionnement des hypermarchés :

  • Le directeur véritable capitaine dictateur du paquebot
  • Les employés qui reversent leurs salaires en achetant les produits qui vont se perdre
  • Le service de sécurité qui se sent intouchable
  • Les clients, le samedi c’est monsieur qui décide quand on fait les courses en famille
  • Les voleurs occasionnels ou organisés

Ce regard nous amène à réfléchir et à comprendre comment les centres-villes ont été désertés et comment les liens sociaux ont petit à petit disparu face à cette gangrène, ce cancer urbain.

Ce livre est un pur bijou et mon seul regret est de ne pas l’avoir lu plus tôt.

Foncez vous le procurer.

Résumé de l’éditeur

Y-a-t-il une vie possible au sein de la grande distribution ?

Dans ce polar sociologique, Michel Lebrun dissèque la misère sentimentale et existentielle des petites villes que l'arrivée d'une grande surface transforme en poudrière.

Une chronique cinglante des frustrations contemporaines. Montescourt est le directeur du Géant, un hypermarché titanesque implanté au cœur d'une commune de la banlieue parisienne.

Il n'a pas de vie de famille, peu de plaisirs, et une unique obsession : le Géant.

Mais le jour où il tombe sous le charme d'une voleuse à l'étalage, il se rend compte que la population de la commune, frustrée par ce déballage de marchandises mirobolantes, est sur le point d'entrer en ébullition... et qu'il se pourrait bien qu'il la rejoigne !

Michel Lebrun

La vie de Michel Lebrun (1930-1996) est étroitement liée à celui du polar à la française. Les dizaines de romans qu'il a publiés ont reçu des multiples prix et lui ont valu le surnom de « Pape du Polar », ainsi qu'un prix à son nom.

Décernée chaque année au Mans, cette récompense a permis de faire émerger un grand nombre de talents, dont Fred Vargas ou encore Maurice G. Dantec.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

zazy 09/12/2016 19:22

Je vais suivre ton conseil

cauvin 09/12/2016 15:15

Malheureusement, cela ne s'est pas arrangé... Une livre qui me tente pour le sujet qui me rappel des articles paru dans l'Hum de l'époque.
@mitié

Renee 09/12/2016 14:51

livre a retenir donc merci de le signaler.amitiés

jill bill 09/12/2016 07:54

La couverture est belle et le sujet m'a l'air bien aussi, merci Bernie

Fany 09/12/2016 07:48

Si seulement en ce moment j'avais le temps de lire, ça serait avec plaisir ! Je te souhaite une bonne fin de semaine ! Biz

trublion 09/12/2016 07:48

Une chose est certaine, les propriétaires de ces hypers sont milliardaires, pas les employés !
et on ne peut nier qu' ils sont responsables de la désertification des centres-ville
Un livre intéressant
Passe une bonne journée
Amitié

celine 09/12/2016 07:31

je ne connais pas ce livre, je regarderai

Kévin 09/12/2016 07:03

Bonjour Bernie
Je sais que si je commence a le lire je ne pourrais plus m'arrêter;
@bientôt