Le Fonds d'Action Sociale du travail temporaire (Fastt) a signé une convention de partenariat avec 5 réseaux de crèches présents sur la région : BébéBiz, Babilou, Les petits Chaperons Rouges, People and Baby et Crèche de France. Cette nouvelle collaboration permet à tous les salariés intérimaires de la région de trouver une place dans l'une des quarante crèches de ces réseaux.

Le FASTT s'associe à 5 réseaux de crèches de la région pour la garde d'enfants des intérimaires

Le FASTT s'associe à 5 réseaux de crèches de la région pour la garde d'enfants des intérimaires

Fonds d'Action Sociale du travail temporaire (Fastt)

Il y a en tout une vingtaine de crèches en Languedoc-Roussillon et encore vingt en Midi-Pyrénées. Le partenariat couvre 8 départements avec : l'Aude (11), le Gard (30), la Haute-Garonne (31), l'Hérault (34), les Hautes-Pyrénées (65), les Pyrénées-Orientales (66), Le Tarn (81) et le Tarn-et-Garonne (82).

Pour le Languedoc-Roussillon

Pour le Languedoc-Roussillon, il y a 5 crèches sur la commune de Montpellier mais aussi une à Baillargues, Grabels, Vendargues, Saint Aunes, Boujan sur Libron dans l'Hérault, et également une à Narbonne dans l'Aude et à Aimargues dans le Gard. Il y aussi deux crèches à Perpignan, une à Baixas et Le Boulou pour les Pyrénées-Orientales.

En Midi-Pyrénées

En Midi-Pyrénées, il y a douze crèches en Haute-Garonne avec quatre à Toulouse, deux à Blagnac, une à Roques-sur-Garonne, Labège, Brugières, Colomiers, Muret, Castelnau d'Estretefonds et Balma. Et quatre crèches en Haute-Pyrénnées : deux à Tarbes, une à Laloubère et Lannemezan. Plus une crèche à Castres et Lavaur dans le Tarn et encore une à Escatalens dans le Tarn-et-Garonne.

La garde d'enfant, lorsqu'on est intérimaire, peut parfois se transformer en véritable casse-tête.

D'autant plus lorsqu'une opportunité de mission se présente la veille pour le lendemain…

Avec ce partenariat les 40 crèches de ces réseaux proposent aux parents intérimaires de leur confier leurs enfants (de 7h30 à 19h en fonction des crèches) pendant les premières semaines de leurs missions, leur laissant ainsi le temps de s'organiser pour trouver ensuite une solution plus pérenne.

Un accès pratique, simple et rapide

Un accès pratique, simple et rapide est mis en place par le Fastt pour réserver sa place en crèche. Il suffit d'appeler le numéro vert du Fastt : 0800 28 08 28 (appel gratuit)

« Concrètement, lorsqu'un intérimaire part en mission, il n'a qu'à effectuer une demande de crèche au Fastt par téléphone ou sur internet. Nous validons son justificatif de mission avant de solliciter les crèches pour connaitre les disponibilités. Nous recevons toujours une réponse dans la journée même. Ensuite, les parents reçoivent les coordonnées de la crèche pour les rencontrer et remplir le dossier d'inscription. La démarche est simple et rapide. » explique Nicolas Huot, chargé de mission région Sud-Ouest du Fastt.

« Le travail intérimaire concerne près de 40 000 salariés sur la région. »

Les intérimaires de l'ensemble des agences d'emploi (anciennement agence de travail temporaire) ont ainsi accès à un mode de garde (190 heures par an, 380 heures si les deux conjoints sont intérimaires). Le tarif horaire de 19 centimes à 2,91 euros de l'heure (repas compris) est défini par la prestation de service unique (PSU) de la Caisse d'allocations familiales en fonction des ressources et de la composition de la famille.

Et si l'enfant a plus de 4 ans ou que la crèche n'est pas accessible ?

Une offre de service complémentaire est proposée par le Fastt avec une garde à domicile pour 1 euro de l'heure, (jusqu'à 50 heures par an) quel que soit l'âge de l'enfant et son lieu de domicile.

Le Fastt propose également aux intérimaires (partout en France) des solutions à la mobilité (location de voiture…) au logement, d'accès au crédit et même les vacances...

Ce sont autant de services qui facilitent la vie au quotidien et permettent aux intérimaires d'accéder à des avantages très pratiques.

En savoir plus I FASTT I www.fastt.org I 0 800 28 08 28 (appel gratuit)

A propos du Fastt :

Le Fastt (Fonds d'Action Sociale du Travail Temporaire), association loi de 1901 à but non lucratif créée en 1992, propose à l'ensemble des salariés intérimaires une gamme de prestations pour faciliter leur vie quotidienne.

Financé, au travers d'un accord de branche, par les entreprises de travail temporaire et géré par les partenaires sociaux (Prism'emploi, organisation représentant les professionnels du recrutement et de l'intérim, et les organisations syndicales représentatives des salariés intérimaires : CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, CGT-FO), le Fastt contribue à la consolidation du statut professionnel des salariés intérimaires.

Les actions du Fastt soutiennent les salariés intérimaires au travers de services et de prestations facilitant l'accès au logement, l'accès au crédit, et l'accès à l'emploi. www.fastt.org

Le FASTT en chiffres :

En 2015, le Fonds d'action sociale du travail temporaire (Fastt) a répondu à 230 000 demandes d'information, délivré plus de 65 000 prestations pour accompagner et faciliter la vie et l'emploi des intérimaires, incluant notamment plus de 14 000 prestations pour sécuriser l'accès à l'emploi et 16 000 prestations pour faciliter l'accès au logement.

Tag(s) : #Occitanie, #Interim, #FASTT

Partager cet article

Repost 0