Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Eléphant Paname expose les photos mythiques de SIPA Press

Du 16 décembre 2016 au 16 janvier 2017, Eléphant Paname invite SIPA Press pour une exposition-hommage au fondateur de l’agence photo, Göksin Sipahioglu, grande figure du photojournalisme, à l’occasion du cinquième anniversaire de sa disparition.

Eléphant Paname expose les photos mythiques de SIPA Press

Eléphant Paname expose les photos mythiques de SIPA Press

Eléphant Paname

SIPA Press

L’exposition retrace le parcours exceptionnel de ce grand photographe en réunissant 40 photographies d’actualité mythiques qui ont marqué l’histoire de la presse pendant la deuxième moitié du XXème siècle.

A travers cette exposition et ce photojournaliste d’exception, ce sont à tous les journalistes qu’Eléphant Paname souhaite rendre hommage pendant un mois.

Photographies de Göksin Sipahioglu

Le jeune centre d’art et de danse Éléphant Paname et SIPA proposent, pour cette fin d’année 2016, une exposition-hommage à une des grandes figures du monde de la photographie, Monsieur Göksin Sipahioglu à l’occasion du cinquième anniversaire de sa disparition.

Du 16 décembre 2016 au 16 janvier 2017, le visiteur est invité à devenir partie prenante du parcours exceptionnel de ce grand photographe, de ce "personnage", dont la vie rocambolesque aurait mérité un film. En réunissant ses plus grandes photographies, c’est toute une partie de l’Histoire de la deuxième moitié du XXème siècle qui se laisse redécouvrir. 

Experts et novices peuvent découvrir à travers cette rétrospective plus de 40 photographies de l’artiste et mesurer l’ampleur de ses œuvres dans lesquelles le don du «scoop», tant recherché par les photographes d’actualité, alterne avec un regard attentif sur des contemporains côtoyés dans le monde entier, à l’ombre de l’événement.

Göksin Sipahioglu

À propos de Sipa Press

Créée en 1973, Sipa Press est aujourd’hui l’une des principales agences de presse photographique dans le monde qui couvre l’ensemble de l’actualité mondiale grâce à un réseau international de correspondants et des accords de distribution exclusifs avec des agences étrangères. Sipa Press dispose d’un fonds d’archives exceptionnel de 25 millions de photos. La conservation, la gestion et la diffusion des remarquables photographies de Göksin Sipahioglu (datant de la période 1956-1973) sont confiées à Sipa Press.

Göksin Sipahioglu, né en 1926 à Izmir en Turquie, est un artiste reconnu et admiré dans le milieu comme étant l’un des derniers grands personnages romantiques du photojournalisme en France.

Après des études secondaires au lycée français Saint-Joseph d’Istanbul puis à l’Université d’Istanbul en journalisme, il intègre l’équipe du quotidien du soir Istanbul Ekspress en qualité de photographe de la rubrique sportive. Il devient rédacteur en chef du journal en seulement deux ans et fait son premier grand reportage sur le conflit du Sinaï en 1956.

 Il fonde en 1957 le quotidien « Yeni Gazete » dans lequel il ouvre de larges pages à l'illustration. Il quitte ses fonctions après trois ans suite à sa nomination comme directeur de la publication du grand quotidien Vatan dont il rénove la formule et parvient à tripler les ventes. Son goût de l'indépendance suffit à décider Göksin Sipahioglu à tenter l'aventure du statut de reporter free-lance. La même année, son reportage sur l'arrivée en Albanie des premiers conseillers chinois succédant à leurs homologues soviétiques lui vaut la reconnaissance de la presse internationale.

 Göksin Sipahioglu n'a dès lors de cesse de relever le défi de reportages réputés impossibles, développant un génie particulier pour franchir les enceintes les plus verrouillées. Ce qui lui vaut la proposition du quotidien turc Hürriyet d'accéder au poste de Grand Reporter. Göksin Sipahioglu conserve ce titre pendant quatre années qui le voit opérer dans quatre-vingts pays du monde.

 En 1969, avec sa compagne, la journaliste américaine Phyllis Springer, Göksin Sipahioglu fonde sa propre agence, Sipa Press dont le développement lui fait abandonner son métier de photographe. Entre la création de Sipa Press et son rachat en 2001 par le groupe Sud Communications, plus de trente années se sont écoulées qui ont vu passer de jeunes reporters devenus eux-mêmes de grandes signatures du photojournalisme actuel...

 L'arrêt de ses activités en tant que patron d’agence en décembre 2003 lui permet un retour sur ses archives, notamment avec l'aide de Ferit Düzyol, son collaborateur et commissaire des expositions, donnant matière à plusieurs expositions personnelles. En avril 2006, il est élevé par le président Jacques Chirac au grade de Chevalier dans l'Ordre de la légion d'honneur.

 Göksin Sipahioglu s’éteint  à Paris le 5 octobre 2011, quelques semaines après sa dernière exposition dans la ville croate de Split.

Informations Pratiques

Du 16 décembre 2016 au 16 janvier 2017

Entrée libre

Tous les jours de 11h à 19h

ÉLÉPHANT PANAME

10, rue Volney, 75002 PARIS

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Isa Marie 09/12/2016 09:01

Je note, ca vaut le coup d'aller voir cette exposition !
Amitiés
Isa Marie

trublion 08/12/2016 07:32

une exposition qui ne manque pas d' intérêt pour le photographe amateur !

cauvin 07/12/2016 23:48

Une belle découverte et c'est un bel hommage qui lui est rendu.
@mitié