Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Programme expositions du 1er semestre 2017 à la BnF

La Bibliothèque, la nuit. Bibliothèques mythiques en réalité virtuelle, Le monde selon Topor, Mozart. Une passion française, Messiaen. Un génie au travail, ... Découvrez les informations relatives à toutes les expositions de la Bibliothèque Nationalde de France (BnF) pour le premier semestre 2017

Programme expositions du 1er semestre 2017 à la BnF

Programme expositions du 1er semestre 2017 à la BnF

Programme expositions du 1er semestre 2017 à la BnF

La Bibliothèque, la nuit. Bibliothèques mythiques en réalité virtuelle

16 mai - 20 août 2017, BnF I François - Mitterrand, Galerie 2

© photo Stéphane Bourgeois

© photo Stéphane Bourgeois

En 2015, à l’initiative de BAnQ (Bibliothèque et Archives nationales du Québec), le metteur en scène Robert Lepage et sa compagnie Ex-Machina ont conçu une exposition inspirée de l’ouvrage d’Alberto

Manguel, La Bibliothèque, la nuit que la BnF accueille aujourd’hui.

« Comme la mémoire, une bibliothèque fonctionne différemment la  nuit. Le jour, vous avez le sentiment que chaque titre s’offre à vous  avec équité, démocratiquement [...]. Mais la nuit, certains volumes disparaissent tandis que d’autres s’affirment dans le halo de votre lumière», écrit Alberto Manguel.

La bibliothèque, la nuit devient une machine à rêves. Grâce à la réalité virtuelle, cette exposition propose un voyage onirique dans le temps et dans le monde, qui mène de Sarajevo à Mexico et d’Alexandrie jusqu’au fond des océans.

Invité à vivre une expérience d’immersion à la fois muséale et scénographique, le visiteur, au moyen de lunettes vidéo 3D, parcourt une forêt de dix bibliothèques réelles ou imaginaires. Le parcours commence par la présentation d’œuvres emblématiques des collections de la BnF sur le thème de l’imaginaire des bibliothèques.

Une découverte qui pourra se poursuivre matériellement en visitant le nouveau Richelieu !

Le monde selon Topor

28 mars - 16 juillet 2017, BnF I François -Mitterrand, Galerie 1

Roland Topor,  Histoire comme si, 1975  Collection Gérard Klein  © adagp, Paris, 2016

Roland Topor,Histoire comme si,1975 Collection Gérard Klein © adagp, Paris, 2016

Artiste inclassable, Roland Topor (1938 - 1997) est aujourd’hui considéré comme l’un des dessinateurs les plus importants du XXème siècle. Créateur insatiable, Roland Topor mit son crayon au service d’un imaginaire débridé : dessins d’humour, illustrations pour la presse et l’édition, affiches, films d’animation, émissions de télévision, décors et costumes de théâtre.

Topor fut en outre l’auteur de romans, de nouvelles, de pièces de théâtre, de chansons et de scénarii de films.

Son œuvre trouve son aboutissement dans l’édition, car il considérait que son public ne devait pas se limiter aux seuls collectionneurs et amateurs d’art.

Organisée vingt ans après sa disparition, cette exposition rétrospective propose de faire découvrir la variété de la production artistique de Topor, et montrera un grand nombre de dessins originaux, rarement exposés, car provenant de collections privées.

Elle rendra ainsi hommage à l’artiste hors-norme, au génie graphique et à l’homme d’esprit à l’humour subversif que fut Roland Topor.

Le Théâtre du Rond-Point rend par ailleurs hommage à Roland Topor en lui consacrant un festival du 12 au 17 décembre 2016

Mozart. Une passion française

20 juin - 24 septembre 2017, Bibliothèque-musée de l’Opéra (Palais Garnier)

La Flûte enchantée Opéra Bastille, 2014 © christophe Pelé - Opéra national de Paris

La Flûte enchantée Opéra Bastille, 2014 © christophe Pelé - Opéra national de Paris

Des premiers voyages de Mozart en France, jusqu’à sa gloire posthume sur les différentes scènes lyriques nationales, l’exposition retrace les grandes étapes de la réception du compositeur et de sa reconnaissance par le public français : fascination, d’abord, pour la précocité de l’enfant prodige ; adaptation, ensuite, de ses œuvres au goût français ; célébration, enfin, d’un génie musical à nul autre pareil.

Autour de l’œuvre culte Don Giovanni, l’exposition met l’accent sur les principaux opéras de Mozart, évoqués à travers une sélection de maquettes de costumes, d’esquisses de décors et de photos de scènes issues des productions les plus emblématiques, du XIXème siècle à nos jours.

Messiaen. Un génie au travail

17 janvier – 5 mars 2017, BnF I François - Mitterrand, Galerie des donateurs

Créateur audacieux et fécond de la seconde moitié du XXème siècle, Olivier Messiaen a mené une exceptionnelle carrière de pianiste, organiste, pédagogue, théoricien et compositeur. Grand défricheur de sonorités nouvelles, Messiaen a ouvert la musique à d’autres sources d’inspiration, qu’il a intégrées à son propre langage musical et qu’il a su transmettre avec passion aux générations d’élèves formés dans sa classe du Conservatoire.

En 2015, l’ensemble de ses archives a rejoint le département de la Musique de la BnF. Leur mise à disposition va permettre d’approcher au plus près l’atelier du créateur. Cette exposition fera donc découvrir l’environnement de travail si particulier de celui qui aimait à se définir aussi comme un ornithologue et un rythmicien.

Louise-Denise Germain (1870-1936). Reliures

6 avril – 7 mai 2017, Bibliothèque de l’Arsenal

Aquarelliste mais aussi artiste décorateur spécialisée dans le travail du cuir, Louise-Denise Germain fut une artiste discrète, dont l’œuvre reste méconnue.

Les accessoires de mode et le mobilier de la créatrice ont souvent disparu, accomplissant leur destin d’objets d’usage, et ses reliures sont conservées dans le secret des bibliothèques. Ce sont ces reliures qui constituent le fil conducteur de l’exposition, où sont présentés des documents de la BnF et de collections publiques mais aussi un choix exceptionnel de pièces provenant de fonds privés.

Le visiteur peut ainsi découvrir trois décennies d’un travail singulier, aussi fécond qu’original par son insistance à traiter le cuir dans sa matérialité.

Sciences pour tous. 1850 -1900

25 avril – 27 août 2017, BnF I François - Mitterrand, Allée Julien Cain

Astronomie, médecine, sciences naturelles, chimie, aéronautique... Au cours de la deuxième moitié du XIXème siècle, toutes les disciplines scientifiques sont mises en valeur et popularisées.

Si elle trouve ses racines dans le courant des Lumières, la vulgarisation scientifique prend toute son ampleur environ un siècle plus tard, alors que se développe la croyance dans le progrès et l’instruction. Périodiques, livres illustrés, dictionnaires, romans, conférences, expositions universelles, spectacles scientifiques : la multiplicité des moyens de diffusion, l’essor considérable de la presse et la prolifération de l’image, à partir de 1850 surtout, sont mis au service de l’initiation à la science, des enfants comme des adultes.

Eduardo Solá Franco, « Le journal de mes plaisirs » (1935 -1988)

4 avril – 17 mai 2017, BnF I François - Mitterrand, Galerie des donateurs

La BnF présente seize carnets de dessins et d’aquarelles légués par Eduardo Solá Franco peintre et illustrateur équatorien. En marge de son activité de peintre, illustrateur et décorateur de théâtre, Solá Franco (1915-1996) a consigné, depuis 1935 jusqu’en 1988, sa vie mondaine et amicale, ses voyages, dans seize carnets de dessins.

Ils nous font suivre pendant ces décennies la vie d’un homme cultivé, curieux, drôle, brillant, doué, qui parcourt le monde des grands hôtels, des villas, des événements mondains, des salles d’opéra...

On croise grâce à lui Lucienne Boyer, Jean Cocteau ou la duchesse de Windsor. Les milliers de croquis sont déjà consultables sur Gallica.

Théâtre du mouvement. L’aventure du geste

13 juin – 27 août 2017, Galerie des donateurs, BnF I François-Mitterrand

Fondée en 1975 par Claire Heggen et Yves Marc, la compagnie Théâtre du mouvement a joué un rôle majeur dans l’émergence d’un mime contemporain.

L’exposition se propose de reconstituer une démarche artistique à l’esthétique singulière qui fait appel à des techniques diverses et n’hésite pas à dialoguer avec la danse, la marionnette, le théâtre, le théâtre non verbal ou le nouveau cirque.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cauvin 15/12/2016 14:06

De quoi savoir où aller à Paris.
@mitié