Bernieshoot

Blog Webzine Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Artips lance « Mes antisèches Artips »

Artips lance « Mes antisèches Artips » et modernise l’accès à la culture générale, mais aussi son apprentissage. Artips est déjà connu dans le paysage de la culture et de l’histoire de l’art en ligne, notamment grâce à ses newsletters gratuites, aux anecdotes originales et mémorables. Il lance aujourd’hui des modules ludiques de microlearning pour améliorer sa culture générale.

Artips lance « Mes antisèches Artips »

Artips lance « Mes antisèches Artips »

Mes antisèches Artips

ARTIPS, le média culturel aux 500 000 abonnés, se diversifie et propose des modules  de rattrapage culturel en e-learning.

Mes antisèches d’Artips – des modules comme « concentrés de culture »

En s’appuyant sur une interface esthétique et personnalisable, et des emails quotidiens sur-mesure, les modules de rattrapage culturel répondent à la volonté première d’Artips : démocratiser l’accès à l’art et à la culture.

 D’un artiste à un courant artistique ou musical, en passant par une période historique, les modules proposés par Mes antisèches Artips sont extrêmement variés. On y trouve par exemple : l’histoire du cinéma ou de la mode, l’Antiquité, la gastronomie, les impressionnistes, la musique classique, l’introduction à la culture chinoise etc.

 Chaque module est créé et rédigé par des professeurs enseignant dans de grandes universités (SciencesPo, Sorbonne, École du Louvre, université de Paris Ouest…), et mêle pédagogie et histoire.

« Nous souhaitons que la culture générale retrouve une vraie place dans le quotidien des gens, que ce soit dans leur vie personnelle ou professionnelle.

Nous pensons vraiment que des outils qui offrent une approche simplifiée, sur-mesure et non coercitive comme Mes antisèches d’Artips permettent de tisser un lien fort et addictif. Cela aide à retenir durablement les concepts que l’on souhaite apprendre »,

explique Coline Debayle, cofondatrice d’ARTIPS.

« Rien n’est plus facile que de retenir une belle histoire ou une bonne anecdote. »

La personnalisation comme clé de l’apprentissage

Mes antisèches Artips se revendiquent comme une réelle alternative aux MOOC. Ici, pas de cours magistraux de 20 minutes mais de courtes leçons de quelques minutes durant lesquelles l’apprenant reste toujours actif. Les modules demandent un investissement « temps » minimal et permettent d’apprendre sans s’en apercevoir, à n’importe quel moment de la journée.

  • Pour chaque module, Mes antisèches Artips proposent 100 notions essentielles à retenir, présentées en 16 leçons de moins de 8 minutes par jour. Le module est conçu comme un véritable parcours pédagogique, intégrant les leçons et les repères clés (biographies, techniques, contexte, vocabulaire…), 5 fiches de révisions et quiz personnalisés, un mindmapping, des fiches mémo imprimables, ainsi qu’un chat pour poser ses questions à des experts (historiens de l’art, de la musique et du cinéma).
  • Chacun avance à son rythme :chaque apprenant définit lors de son inscription les jours et l’heure auxquels il souhaite recevoir ses leçons. Il a en outre accès à un espace personnel qui lui permet de voir sa progression.
  • Il s’agit d’un apprentissage à la carte. L’apprenant est acteur de sa formation etindique les notions dont il veut se souvenir. Les révisions et les quiz ne porteront que sur ces éléments.

 

Proposer à ses salariés un accès à la culture, pertinent et de qualité

Ces modules s’adressent aux grandes écoles et aux entreprises, qui peuvent définir le nombre d’accès voulu pour leurs étudiants et collaborateurs : les abonnements, annuels et nominatifs, permettent à chaque apprenant de disposer d’un accès illimité à toutes les thématiques. Artips peut également créer des modules sur-mesure sur des sujets au choix.

Côté suivi, un back-office permet de gérer les inscriptions et de suivre la progression de chacun. Des outils de communication clés en main sont également proposés et des rapports statistiques trimestriels peuvent être édités (fréquence d’utilisation, nombre d’utilisateurs, nombre de modules effectués…).

Enfin, un service client estdisponible 7j/7, 24h/24. Tout comme avec ses newsletters, Artips atteint un taux d’ouverture et de complétion de plus de 80 %.

La culture générale, soft power qui encourage l’innovation et brise les plafonds de verre

Artips est convaincu des bienfaits et de l’intérêt, pour les entreprises, de faciliter l’accès de leurs salariés à la culture. Alors qu’elles cherchent de plus en plus à remettre en question les différents "plafonds de verre" pouvant entraver la progression de leurs collaborateurs, la culture générale apparaît comme la clé de voûte du changement à opérer. En effet, la maîtrise des codes sociaux, fondamentale en entreprise, peut parfois s’avérer discriminante.

 C’est grâce à la culture générale, qui permet entre autres aux individus de se sentir plus en confiance et donc, de s’adresser plus facilement à toutes sortes d’interlocuteurs, que certaines barrières seront levées.

De plus, la société de communication actuelle nous contraint à traiter et intégrer toujours plus de données, toujours plus vite. Dans ce contexte, aider à enrichir ses connaissances permet d’inciter à développer une pensée subtile et une intelligence émotionnelle.

À terme, cela stimule la créativité, les réflexions originales, l’autonomie, la prise d’initiatives et donc, la performance. « C’est une démarche gagnante pour tout le monde », conclut Coline Debayle.

À propos d’Artips :

Créé en 2013 par Coline Debayle et Jean Perret, Artips est le média culturel en ligne qui parie sur une culture générale accessible à tous. Pour cela, Artips propose un rendez-vous original entre l’art et le public, au moyen d’une sélection de contenus décalés et mémorables, mais aussi en facilitant l’accès du public à la connaissance. Les deux premières newsletters « Artips », consacrées à l’histoire de l’art, et « Musiktips », son pendant musical, ont déjà convaincu à ce jour plus de 500 000 abonnés.

www.artips.fr

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

covix 16/12/2016 14:32

Bonjour,
Une idée originale et bien utile.
Bonne fin de semaine
@mitié

jill bill 16/12/2016 09:01

Ah ça change du papier qu'on glissait dans sa paume à l'école... ;-) Merci Bernie, je découvre...

trublion 16/12/2016 09:00

C' est une très bonne idée, d' autant que la culture générale laisse à désirer en France
Bonne journée
Amitié

Elena800 16/12/2016 08:59

C'est intéressant surtout pour ceux qui n'ont pas l'occasion ou la possibilité de visiter les musées !