Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Un amour sous emprise de Sarah Mostrel aux éditions Guy Trédaniel

Un amour sous emprise, Le jeu destructeur d’un manipulateur est un roman de Sarah Mostrel publié aux éditions Guy Trédaniel. Ce roman décrit le mécanisme d’une manipulation intensément dangereuse, un jeu dans lequel on entre sans le savoir.

Un amour sous emprise de Sarah Mostrel aux éditions Guy Trédaniel

Un amour sous emprise de Sarah Mostrel aux éditions Guy Trédaniel

Un amour sous emprise

Le jeu destructeur d’un manipulateur

Ce fut une belle histoire dans son intensité. Comme tu l'imagines, elle m'a beaucoup éprouvée. À 23 ans, ce n'est pas aisé de déceler un monstre. Ai-je été muse, révélé un génie ou alimenté le narcissisme de l'artiste ?

Je rêvais d'une relation d'une autre dimension, dans le partage et la communication. Dans l'amour et le désir. Or les données de base, l'égard, la considération, le respect étaient défaillantes. Ma fragilité m'a joué des tours. Et puis ces horribles personnages aiment les gens sensibles. Le prédateur avait bien choisi sa proie !

Le piège du Don Juan

Elle est jeune, fragile, idéaliste. Quand elle rencontre Jacques, de vingt ans son aîné, Sophie s’empresse d’expérimenter ce grand amour qu’elle a toujours attendu. L’homme est séduisant, volubile, brillant, il la subjugue.

Elle ne détecte pas le piège que le don Juan va lui tendre. Sous l’emprise du charmeur qui joue avec l’absence et le silence entre d’intenses déclarations, Sophie perd ses repères. Elle se plaint des frustrations de l’amour non consommé, le prédateur se dérobe à ses avances.

Elle lui demande d’être clair, le maître del’illusion entretient l’ambiguïté. Ignorant la stratégie du manipulateur faussement extraverti, Sophie tombe dans les excès.

Parviendra-t-elle à éviter le pire ?

Perversion narcissique

Ce roman décrit le mécanisme d’une manipulation intensément dangereuse, un jeu dans lequel on entre sans le savoir.

Il dénonce une maladie du siècle encore mal connue : la perversion narcissique. Le pervers narcissique a cette particularité d’installer une forte dépendance en sa conquête et de faire de sa victime une marionnette dont il actionne allègrement les fils.

Ce phénomène touche aujourd’hui un couple sur cinq.

Sarah Mostrel

Sarah Mostrel, journaliste et auteure du célèbre essai Osez dire je t’aime (Grancher), nous emmène ici dans les vibrations intenses du sentiment au sein duquel la pathologie va trouver son nid, déchaînant désir et désillusion.

Entre lyrisme passionné et réalisme, la romancière parvient à dépeindre avec puissance, éloquence et poésie, l’amour fou, quasi divin, qui révélera son lot d’émerveillements et de douleurs.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Esthelle 29/12/2016 13:13

un livre que je lirai ; je ne suis pas concernée par le sujet mais on n'en parle tellement que j'aimerais bien en savoir plus!

Marie Kléber 29/12/2016 12:23

Un roman qui risque de m'intéresser fortement alors même que j'écris le mien sur un sujet identique... Merci pour la découverte Bernie.

Mimi 29/12/2016 11:29

J'aime ce genre de lecture dans laquelle on tisse (ou on défait) les fils qui sous-tendent une marionnette. On se demande souvent si on se laisserait prendre soi-même...

trublion 29/12/2016 06:50

et ce genre de manipulateur sévit aussi dans d' autres domaines, en politique par exemple
Bonne journée
Amitié

jill bill 29/12/2016 06:45

Pauvre de celle qui... ! Merci Bernie...