Hong Kong Noir est un thriller écrit par Chan Ho-kei, traduit du chinois par Alexis Brossolet et publié aux éditions Denoël. Un thriller audacieux et envoûtant, qui mêle honneur, rivalités, jalousie et vengeance, et retrace l’histoire de la ville, depuis la domination coloniale britannique jusqu’aux récentes émeutes, à travers six enquêtes très particulières menées par l’inspecteur Kwan Chun-dok.

Hong Kong Noir Chan Ho-kei

Hong Kong Noir Chan Ho-kei

Hong Kong Noir

Un thriller fascinant

Hong Kong est une des lieux les plus fascinants du monde de part son histoire. Ce thriller fascinant nous entraine dans cinq décennies où se mêlent amour, jalousie, honneur, vengeance.

L’inspecteur Lok remonte le temps au cours des six enquêtes, des purs bijoux, de 2013 à 1967. Chacune des enquêtes se suffit à elle-même, ce qui permet au lecteur de prendre et poser le livre pour se replonger un peu plus dans une atmosphère où le blanc et le noir se croisent en permanence.

Au final ce thriller très bien écrit, nous dresse une vision historique de Hong Kong au travers d’un regard sombre qui nous montre que quand le pouvoir change de mains, la corruption poursuit sa vie et les pauvres restent pauvres.

Ce livre nous montre aussi comment Lok, un policier intègre issu d’un milieu pauvre, sait aller, avec intelligence, dans le sens contraire où sa hiérarchie voudrait le conduire.

Les amateurs de polar noir vont se régaler et ce roman devrait être prochainement porté à l’écran au cinéma.

Résumé

C’est l’histoire d’un homme qui croyait qu’une justice était possible dans un pays en pleine mutation. C’est l’histoire de Hong KongHong Kong, 2013.

L’inspecteur Kwan Chun-dok, véritable légende de la police, surnommé par ses collègues «le Divin Détective», est mourant. Des années durant, il a traqué les criminels sans faire de vagues, indifférent aux nombreux bouleversements qui ont secoué le pays.

Et aujourd’hui son partenaire, l’inspecteur Lok, vient lui demander une dernière fois son aide pour une enquête particulièrement délicate.

Une enquête qui le ramène des années en arrière, à l’époque où il faisait ses armes au sein de la police hongkongaise et cherchait à mettre un des plus dangereux mafieux des triades derrière les verrous.

Chan Ho-kei

Chan Ho-Kei, informaticien, scénariste, concepteur de jeux vidéo hongkongais a commencé par écrire des nouvelles. Son premier roman non traduit en France a reçu le prix Shimada, le plus important de la littérature policière en langue chinoise en 2011.

Tag(s) : #Lecture, #Policier, #Chronique

Partager cet article