2666 d’après Roberto Bolaño, traduction Robert Amutio, adaptation et mise en scène Julien Gosselin. Un spectacle de Si vous pouviez lécher mon cœur 26 novembre - 8 décembre au Théâtre National de Toulouse.

2666 au Théâtre National de Toulouse

2666 au Théâtre National de Toulouse

2666

« Un cimetière de l’année 2666 »

Résumé des parties

Première partie / Les critiques

À la fin des années 90, quatre universitaires trentenaires, une Anglaise, un Français, un Espagnol et un Italien, partent à la recherche de celui qu’ils considèrent comme le plus grand écrivain allemand du vingtième siècle, Benno von Archimboldi.

Très peu de gens l’ont déjà rencontré, et personne ne semble connaître sa véritable identité. Leur quête les mènera à Santa Teresa, ville à la frontière du Mexique et des États-Unis.

Deuxième partie / Amalfitano

À Santa Teresa, un autre universitaire les accueille. Il s’appelle Amalfitano. Il a quitté l’Espagne et la femme qu’il aimait, devenue folle. Il s’est installé au Mexique, avec sa fille Rosa. De plus en plus souvent, il entend une voix à l’intérieur de lui-même. Il dessine depuis peu, de manière automatique, des schémas complexes mettant en relation des grands penseurs de manière hasardeuse.

Il regarde par la fenêtre voler le livre de Marcel Duchamp qu’il a accroché à un fil à linge.

Troisième partie / Fate

À Harlem, un jeune journaliste afro-américain vient de perdre sa mère. Son rédacteur en chef l’appelle pour aller couvrir un combat de boxe qui se déroule à Santa Teresa.

Là-bas, entre les fêtes et les bagarres, il rencontre la jeune Rosa Amalfitano et débute en secret une enquête sur une série de meurtres qui se déroule dans la ville.

Quatrième partie / Les crimes

À Santa Teresa, plusieurs centaines de jeunes filles sont retrouvées mortes dans les terrains vagues. Les journaux annoncent tous les jours de nouvelles morts, toutes plus violentes les unes que les autres.

Dans le même temps, un homme profane des églises, la mafia locale cherche à se protéger. La police recherche le meurtrier. Elle suit la piste d’un allemand, gérant d’un magasin d’informatique : Klaus Reiter.

Cinquième partie / Archimboldi

Hans Reiter naît en Allemagne en 1920. Il s’engage dans l’armée allemande au cours de la Seconde Guerre mondiale, déserte, mène une vie de bohème, rencontre plusieurs femmes, et commence à écrire.

Sa vie est longue, dense, toujours cachée. Un jour, Reiter prend un billet d’avion et s’envole pour le Mexique.

2666 au TNT

26 novembre - 8 décembre

Intégrale de 11 h 05 (entractes compris)

ou trois soirées de 3 h environ

Réservations

Réserver une place.

Tag(s) : #Toulouse, #Theâtre

Partager cet article