Etre en permanence dans le virtuel des réseaux sociaux c’est être un peu déconnecté de la réalité et ne pas avoir les pieds sur terre. Pourtant, avoir la tête dans les nuages apporte une part de rêve où la poésie si nous prenons le temps de connaître les nuages.

Avoir la tête dans les nuages

Avoir la tête dans les nuages

La tête dans les nuages

Plus réel que le virtuel

Quoi de plus visible qu’un nuage qui est une masse visible constituée initialement d'une immense quantité de gouttelettes d’eau. La vapeur d’eau se condense dans l’air et tels les mots d’un poème elle prend différentes formes dans l’atmosphère.

Observons les nuages

Le stratus

Ils effleurent la surface de la Terre sans la toucher sous peine de se transformer en brouillard. Le stratus a une forme qui se modifie en continue. Sa couleur grise rend l’atmosphère un peu triste avec un soupçon de nostalgie.

Le stratus a son grand dame est devenu le symbole de la pollution des villes.

Le Cumulus

Il annonce avec sa pure blancheur le beau temps. Il s’impose dans le ciel et son sommet d’un blanc éclatant bourgeonne parfois. Il sait prendre une multitude de forme et fait fleurir l’imagination de celui qui prend le temps de les admirer. Il ne va jamais très haut, préférant rester sous les 2000 mètres.

Le Cumulonimbus

Il a pour petit nom « CB », mais c’est peut-être le plus grand et le plus terrible de tous. Sa forme d’enclume est caractéristique et il s’élève très haut. Il est redouté des pilotes qui préfèrent le contourner plutôt que de le pénétrer. C’est le nuage porteur d’avers, de grêles ou d’orages.

En situation orageuse, tout devient plus complexe et la situation aérienne presque imprévisible. Imaginez un trajet Strasbourg - Paris qui survole Dijon, la sécurité valait le détour ce jour-là.

Nuage du dimanche

la photo du dimancheC’est avec la tête dans les nuages que j’illustre le thème météo de la Photo du Dimanche. Bien sûr, la liste des nuages de cet article est bien incomplète et ne se veut pas scientifique. Au-delà des noms, observons les formes toujours inattendues de ces formes que la nature nous offre. Avec un brin de poésie et d’imagination, cela peut suffire à notre bonheur.

 

 

 

nuage et poésie

 

Tag(s) : #Photos, #Chronique

Partager cet article