Depuis le début de sa carrière de peintre, Eliette Graf a participé à plus de soixante-dix expositions individuelles et collectives en Suisse et dans le monde entier. Elle présente aujourd’hui ses œuvres les plus marquantes sur son site internet, excellente porte d’entrée sur l’univers poétique et coloré de cette artiste contemporaine incontournable

 

La peintre Eliette Graf expose son univers poétique et coloré sur Internet

La peintre Eliette Graf expose son univers poétique et coloré sur Internet

Eliette Graf

 A la découverte de l’œuvre d’Eliette Graf

On la décrit souvent comme une artiste éprise de liberté, qui fait chanter la lumière de l’eau, de la terre, du feu et de l’air. Eliette Graf fait aujourd’hui escale sur le web, avec un site internet qui présente son travail en détail.

Sur ateliette.ch, les internautes peuvent ainsi découvrir trois portfolios différents, consacrés aux trois techniques privilégiées par l’artiste suisse : l’aquarelle, l’huile, et le pastel.

Pour les retrouver, il suffit de cliquer sur l’onglet « Peintures ». En tout, plus d’une centaine d’œuvres sont présentées, qui permettent de découvrir le parcours d’Eliette Graf et d’explorer ses sources d’inspiration.

Zoom sur quatre œuvres phares de la peintre suisse

Oiseau sacré de l’été

oiseau sacré Eliette Graf

Eliette Graf aime peindre les oiseaux, créatures aériennes en perpétuel mouvement.

Ici, l’Oiseau sacré de l’été prend son envol dans une explosion de couleurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

L’Oiseau bleu

L'oiseau bleu Eliette Graf

Dès le début, les aquarelles d’Eliette Graf prirent des dimensions de tableaux grand format.

C’est le cas avec cet Oiseau bleu, qui met à l’honneur la couleur qui, selon la peintre, est la plus profonde de toutes, car le regard s’y enfonce sans rencontrer d’obstacle et s’y perd à l’infini.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Mâsons

Les masons Eliette Graf

 

Les Mâsons, c’est l’histoire de deux maisons, deux vieilles amies qui rêvent et se racontent, côte à côte.

Eliette Graf manipule la peinture à l'huile de façon à ce que ses œuvres ressemblent à des aquarelles.

C'est notamment le cas ici.

 

 

 

 

 

 

 

Voix de femmes

Voix de femmes Eliette Graf

Ici, Eliette fait résonner la poésie sur la toile, mais cette fois-ci avec le pastel.

 

 

 

 

Les sources d'inspiration d'Eliette Graf

L’œuvre d’Eliette Graf s’articule autour des quatre éléments, l'air, la terre, le feu et l'eau. La peintre aime tout particulièrement explorer le rythme des saisons, les reflets entre terre, mer et ciel, la vie, la mort et la renaissance. Toutes ses œuvres ont un point commun : elles sont forcément structurées à partir d’une histoire, qui naît d’un jet de lumière, d’un mot, d’un instant ou d’une image.

L'artiste confie :

Mes sources d’inspiration sont variées : ce sont des rencontres, des lectures, les humains, la nature... A la base de mes peintures, il y a toujours une histoire dont je me fais la narratrice.

Une fois le point de départ capté, Eliette Graf travaille son sujet au travers d’une méditation intérieure qui peut durer des jours, des semaines ou des mois, et parfois même des années. Ensuite, elle peint avec voracité. Une fois celle-ci apaisée, la peintre observe son œuvre, la tourne et la retourne dans tous les sens : si la peinture tient toujours debout, dit-elle, c’est qu’elle est prête à parcourir le monde.

Du pastel à l’aquarelle : les techniques privilégiées d’Eliette Graf

L’huile

Pour moi, explique Eliette Graf, l’huile exprime le mystère, parce que la lumière dégagée par les couleurs à l’huile est aussi incalculable et miraculeuse qu’une énigme. Pour réaliser ses peintures à l’huile, l’artiste fixe une toile de lin sur une planche et trempe ses doigts dans la peinture avant de les passer sur la toile où ils laissent leur empreinte, dessinant de fines couches successives de couleurs : un processus lent, qui met la patience à l’épreuve.

L’aquarelle

L’aquarelle, c’est la rencontre de la peinture et de l’eau, si chère à la peintre. L’exercice n’est pas aisé, car tout tracé maladroit et toute retouche apparaissent comme des fautes irréparables : éprise de liberté, l’aquarelle ne supporte pas l’erreur.

Le pastel

Le pastel, pour Eliette Graf, est avant tout un théâtre d’ombres et de lumière. Il entraîne l’artiste dans un voyage imaginaire, où les formes révèlent les couleurs, et où les couleurs dessinent des formes inattendues. Eliette trace des lignes à la craie de pastel sur un papier noble, puis y applique des couleurs qu’elle estompe au doigt.

Portrait de l’artiste

Eliette Graf

Eliette Graf est née en 1941 dans une des cinq plus anciennes fermes des Franches Montagnes, dans le Jura suisse.

Elle découvre la peinture aux côtés de sa tante, qui pratiquait sa passion en secret.

Ce n’est toutefois qu’après une formation en économie familiale qu’Eliette commence l’apprentissage de la peinture et de ses techniques.

 

 

 

 

 

 

 

 

Un mariage et trois enfants plus tard, elle se rend à Saint-Malo avec sa petite famille : la rencontre avec l’océan transforme l’artiste, qui se met à peindre la mer, les oiseaux, le soleil et les hommes. Les choses s’enchaînent ensuite très vite, avec une première exposition collective en 1980 et une première exposition en solo en 1983.

Parallèlement à son travail de peintre, elle écrit et met en images des livres et contes pour enfants. En 2012, elle reçoit le 1er prix de l’originalité au Grand concours international d’art contemporain. Aujourd’hui, Eliette Graf vit à Montagny-la-Ville, en pays fribourgeois, après avoir passé plus de trente ans en pays germanophone.

Pour en savoir plus

Site internet : http://www.ateliette.ch

 

Bernieshoot Webzine

Tag(s) : #arts, #Peintre, #Suisse

Partager cet article