Bernieshoot

Blog Webzine Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Cancer : sans tabou ni trompette

A l’heure de la mobilisation d’OCTOBRE ROSE contre le cancer du sein se déroule en France comme à l’étranger, «Cancer : sans tabou ni trompette», écrit par Valérie Sugg, publié aux éditions Kawa, s’adresse aux personnes directement touchées par l’épreuve du cancer, mais aussi leurs proches (conjoints, enfants, parents, amis, collègues de travail ….) ainsi que les soignants (dans leurs capacités et parfois leurs limites face à la personne malade).

Cancer : sans tabou ni trompette Valérie Sugg éditions Kawa

Cancer : sans tabou ni trompette Valérie Sugg éditions Kawa

Cancer : sans tabou ni trompette

Mettre des mots sur vos maux

Valérie Sugg, accompagne depuis près de vingt ans les personnes atteintes de cancers ainsi que leurs proches, au sein d’un service de cancérologie hospitalier.

Dès que le mot cancer apparaît dans la bouche d’un soignant ou d’un proche, un silence gêné s’établit, comme si en parler pouvait le faire progresser.

Et pourtant, les paroles échangées entre les soignants et le malade, entre les proches et celui à qui on vient d’annoncer un cancer, oui les paroles sont indispensables. Pour avoir le courage d’affronter en connaissance de cause le combat qui s’annonce, le courage de le vaincre, ou le courage d’accepter la défaite.

Et c’est dans ces moments où le dialogue est parfois complexe, difficile, où les maux prennent la place des mots, que la psycho- oncologue a sa place. Son écoute active accompagne la personne malade dans son cheminement.

Tout le monde est concerné de près ou de loin par le cancer

Certains ne pensaient pas que c’était possible et pourtant, le gars en blouse blanche s’est agité tel un sémaphore tout en prononçant les mots tant redoutés : « c’est un cancer » !

Cette première consultation a marqué le début des pérégrinations de Marie, Sophie, Roland, Pierre, et tant d’autres au cours de ce trek sur le chemin de la guérison, tant espérée.

Valérie Sugg raconte la période des bilans qui précède l’annonce, le choc des mots et le poids des radios, les angoisses qui prospèrent, les doutes que l’on pourchasse, les questionnements qui tournent en boucle comme un vieux vinyl rayé.

Après il y a les traitements proposés presque comme un catalogue de voyages mais cette fois c’est pour le pays du cancer. On est loin d’une destination de rêve. Le cancer ne donne pas vraiment le choix, se soigner est la priorité.

Heureusement, ce chemin est aussi ponctué de rires, de rencontres, de joies, de victoires aussi. Les équipes soignantes sont là, telles des poissons-sherpas tentant de faciliter la progression de chacun avec finesse… ou pas !

Des sujets qui gênent

Il y a aussi toutes ces choses vécues mais non dites, certains sujets niés ou pas toujours entendus tels que la sexualité, la peur de l’avenir, la perte de son travail, les douleurs et leurs seuils d’acceptation ou non, l’inquiétude de redevenir ou pas comme avant, de ces émotions extrêmes que chacun ressent.

Par exemple, ces petites phrases que vous vous répétez du genre "c'est évident... il va comprendre... elle va bien voir que.... il m'en parlera bien à un moment... le médecin va bien voir que je souffre trop.... l'infirmière va comprendre que cette chimio me fait peur...", désolée mais ça ne marche pas. On est hélas pas dans un conte de fées mais dans la vraie vie face à de réelles difficultés alors le mieux, dans ces cas là, c'est d'oser parler.

Osez dire à untel que si vous ne voulez pas faire les magasins parce qu'après une chimio le repos est votre objectif principal. Osez dire qu'aujourd'hui ça va mais qu'hier ça n'allait pas et que ça ne vous empêchera pas de guérir mais que c'est important que vos proches l'entendent. Osez dire à votre conjoint que vous n'avez pas forcément envie de faire l'amour après vos séances de rayons mais que ça ne vous empêche pas de l'aimer fort.

Osez dire au médecin que ça fait mal et que les antalgiques ne suffisent pas. Osez dire à ceux qui vous parlent de Mme Truc ou de Monsieur Toc qui lui ne s'en est pas sorti que vous n'avez pas besoin qu'on vous raconte tous les malheurs des autres parce que déjà pour vous c'est assez difficile comme ça.

Osez!

Pour Valérie Sugg ce livre est aussi un hommage à tous ceux qui traversent ou ont traversé cette épreuve, un hymne à leur vie, à la vie.

Les éditions Kawa, c’est un éditeur différent et qui le prouve!

Ce sont les Editions Kawa à Paris qui ont encouragé et pris le pari d’éditer Valérie Sugg. Après avoir donné sa chance à Sonia Bellouti avec son titre inattendu  « Les tétons flingueurs, le cancer ça change la vie », le livre de Valérie Sugg apporte un éclairage non abordé dans le livre de Sonia : celui du dialogue si important entre les soignants, les malades et leur famille.

Depuis sa création en 2010 par Xavier Wargnier, les Editions Kawa se sont spécialisées sur les livres de Marketing et sur la révolution du numérique avec plus de 130 titres dont certains incontournables et primés. Pourquoi Kawa? C’est le duo gagnant, la contraction de Kaufman (Henri) et de Wargnier (Xavier), respectivement directeur éditorial et directeur fondateur.

Depuis 2 ans, les Editions Kawa publient également des livres-thérapies et des livres coup de cœur permettant d’aborder des thèmes grand public. Cependant, cette volontaire « dispersion » n’efface pas la marque de fabrique numéro 1: la sincérité pour des livres qui ont du sens!

 « En effet, nos auteurs partagent nos valeurs et notre ambition de partager nos retours d’expériences, notre savoir-faire ou nos émotions ». C’est dans le même esprit que les Editions Kawa organisent régulièrement et participent à  des événements pour que les auteurs rencontrent leurs lecteurs, comme les salons du livre, de conférences surtout « Les Sommets du Digital ( www.les-sommets-du-digital.com ). Et puis les Editions Kawa c’est aussi une réactivité exceptionnelle tant avec ses auteurs qu’avec ses lecteurs.

A propos de Valérie Sugg

Valérie Sugg, psycho-oncologue lyonnaise travaillant au Centre Hospitalier Lyon-Sud, spécialisée en cancérologie.

C’est aussi une passionnée de voyages au bout du monde à la rencontre d’autres cultures, mais aussi de photographies mettant en exergue la beauté du monde.

 

Bernieshoot Webzine

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cristina 03/11/2016 21:38

Merci Bernard pour ce partage

Renee 20/10/2016 17:42

ça concerne tous même ceux qui n'ont jamais été touché de près ou de loin parce que justement ça n'arrive pas qu'au autres alors je vais le prendre celui-là...Merci d'en avoir parlé. Amitiés

themetis 20/10/2016 17:20

Au Québec il y a eu une polémique la semaine dernière lors de la sortie d'un livre sur les méthodes naturelles dans la gestion du cancer... Tu as raison, c'est mal qui concerne tout le monde.

covix 20/10/2016 12:31

C'est une des saloperies que le monde sait nous offrir, nous sommes pas tous égaux avec elle.
Un livre bien utile.
@mitié

jill bill 20/10/2016 08:40

Il y en a eu dans ma famille, des à l'issue fatale, d'autres heureuses... une maladie dont nul n'est à l'abri de nos jours...

marizou 20/10/2016 08:38

Les mentalités ont changé. Dans les années 50, on n'en parlait qu'à mots couverts.

marizou 20/10/2016 08:30

Les mentalités ont changé. Dans les années 50, le cancer était à peine évoqué et encore à mots couverts.

trublion 20/10/2016 08:02

un mot qui fait peur, et c' est logique, parce que ce n' est pas une maladie anodine !
Je pense aussi qu' il est utile de lire ce genre de livre pour se prémunir en quelque sorte.
Bonne journée
Amitié

Clara65 20/10/2016 07:04

Un beau et bon livre pour tous ceux qui souffrent que ce soit les malades ou l'entourage.
Amitié

dom 20/10/2016 07:00

J'ai affronté mon cancer de l'utérus sans tabou et sans trompette, personne ne l'a su ...
Bon jeudi, en profitant des dernières longues soirées ...
Bisoux, bernie