Ouverture du Printemps de Septembre à Toulouse le vendredi 23 septembre à 18h00. Premier épisode depuis que le Printemps de Septembre a pris la décision de devenir biennal. Du 23 septembre au 23 octobre.

credit photo Arnaud Labelle-Rojoux H5 L'Agence, 2016

credit photo Arnaud Labelle-Rojoux H5 L'Agence, 2016

Printemps de Septembre

Ouverture

Le Printemps de Septembre ouvrira officiellement le vendredi 23 septembre à 18h00. Un évènement qui a une dimension festivalière généreuse, exigeante, ludique, favorisant la création, les découvertes formelles, créant un véritable dialogue avec son territoire et ses acteurs divers, en prise avec le monde en mouvement.

Le retour du Printemps de septembre à la rentrée et sous son appellation ≪ Historique ≫ est aussi l’occasion de le redéployer à l’échelle de l’agglomération toulousaine.

Plus de vingt lieux partenaires accueillent ainsi ses expositions, ses concerts, ses projections, ses performances.

Cette constellation de manifestations rassemble plus de cinquante artistes invités par le festival et une douzaine de commissaires associes, pour ≪ affecter la ville ≫ quatre semaines durant.

Opéra en archipel, le prochain Printemps de septembre dissémine ses propositions visuelles et musicales selon différentes lignes de réflexion :

  • Sur le musée aujourd’hui, dans les musées des Augustins, des Abattoirs et Paul-Dupuy où des artistes (Aurélien Froment et Raphael Zarka) ou des conservateurs (Charles Esche et Grazia Quaroni) mettent en abîme ou en crise l’institution, les collections et leur exposition : trois ≪ jeux de musée ≫ ;
  • Sur les lieux et leur interprétation par les œuvres conçues pour eux (Hans Op de Beeck au réfectoire du couvent des Jacobins, Claudia Comte à l’Espace EDF Bazacle, Eva Kot’atkova à l’Hôtel-Dieu ou Dominik Lang au Château d’Eau) : quatre saisissements singuliers;
  • Sur la musique quand elle opère au cœur des œuvres de Stan Douglas, Ragnar Kjartansson, Vincent Meessen, David Shrigley, etc. : autant d’installations où se jouent les partitions de la bande originale du festival ;
  • Sur les formes faibles, légères, éphémères ou festives, dans les cours, les bars, les restaurants universitaires, sur la Garonne et partout en ville, des périphéries au centre historique : autant d’expériences de déplacement et de décentrement pour retrouver l’espace urbain, les flâneries nocturnes, les flux conviviaux qui font la marque du festival.
  • Sur la nouvelle géographie et la nouvelle histoire des mondes de l’art qu’explorent aussi bien le rituel civique imagine par Claire Tancons que l’exposition conçue par Christine Eyene ou les artistes kirghizes présentes par Karine Tissot.

En tout, sept expositions collectives, dix expositions personnelles, une vingtaine de concerts, performances, rencontres et autres propositions participatives conclues par un Grand Bal Dada dedie a Marc Dachy, pour explorer les interactions a l’œuvre dans la pluralité des mondes de l’art et de la culture, dans la multiplicité des mondes de pensée.

Les Amis du Printemps de Septembre

L’association Les amis du Printemps de septembre a été créée en 2008 à l’initiative de Marie-Thérèse Perrin, fondatrice et présidente du festival, pour l’accompagner dans son action en faveur de l’art contemporain et de son rayonnement auprès du public le plus large.

L’association organise des visites privées de galeries, d’ateliers, de collections en France et à l’étranger, des conférences et des voyages autour de l’art contemporain. Les amis du Printemps de septembre est une association Loi 1901 reconnue d’intérêt général.
CONTACT

2, quai de la Daurade

31000 Toulouse

T : +33 (0)6 13 08 32 86

amisduprintempsdeseptembre@gmail.com

amisduprintempsdeseptembre.com

Source : Association Le Printemps de septembre

Site Internet

Facebook

Twitter

Instagram

 

Bernieshoot Webzine

Tag(s) : #Toulouse, #Culture

Partager cet article