Pour 5 euros ou plus soutenez le projet « Adoptez un pied de vigne en biodynamie ! » en participant au sociofinancement.  Finançons la transition agricole avec Blue Bees

Adoptez un pied de vigne en biodynamie !

Adoptez un pied de vigne en biodynamie !

Le Château de Bachelards

Préambule

Je vous invite à (re) découvrir l’article sur Finançons la transition agricole avec Blue Bees  où tout vous est expliqué sur cette plateforme de finance participative. La transition agricole est un véritable enjeu sociétal. Pour ce projet la participation est possible dès 5 euros et  vous saurez exactement à quoi servira votre don.

En participant vous soutiendrez le projet « Adoptez un pied de vigne en biodynamie ! » (cliquez sur le lien).

Attention il reste 15 jours pour participer à ce projet, ne tardez pas.

Un domaine viticole en agriculture biologique et en biodynamie !

Le Château des Bachelards à Fleurie dans le Rhône a été créé par les moines de Cluny vers l'an 1100. Alexandra de Vazeilles a acquis ce vignoble en 2014.

Le domaine de 11 hectares est certifié en agriculture biologique par Ecocert. Depuis son arrivée, Alexandra a converti le vignoble à la biodynamie ce qui lui a permis d'être le premier domaine certifié Demeter de l'ensemble des 852 hectares de l'appellation Fleurie (6 hectares à Fleurie, 2 hectares à Saint-Amour, 1,5 hectares à Moulin-à-Vent et 2 hectares à Lancié). 

Biodynamie

C'est quoi la biodynamie ?

  • La philosophie anthroposophique (Rudolf Steiner) appliquée à la vigne et au vin,
  • Désherbage des vignes à la binette, ou grâce aux moutons l'hiver, travail des sols à la main
  • Compost maison, tisanes, recherche de la vie des sols
  • Vendanges manuelles, réception des vendanges par gravité pour ne pas abimer le raisin
  • Cuvaison longue (3 à 4 semaines) sans levure artificielle, sans macération, et sans thermovinification
  • 18 mois d'élevage des vins dans le chais et mise en bouteille en fonction du calendrier biodynamique (lune, alignement des planètes!).

Mais la biodynamie c'est avant tout une recherche permanente d'harmonie dans la nature. Les haies tout autour des vignes permettent d'avoir plus d'auxiliaires de culture. La biodiversité est très présente sur le domaine avec beaucoup de chauves-souris, et d'hirondelles qui mangent les insectes volants. Du coup, Alexandra n'a presque pas de maladies dans ses vignes contrairement à si elle pratiquait une viticulture conventionnelle. 

Le projet : planter 1 hectare de vigne suite aux aléas climatiques qui ont détruit 80% de son millésime 2016

La trésorerie est rare et donc précieuse dans le métier d'Alexandra. En effet, elle réalise des élevages longs donc il faut porter le stock de vin qui dort tranquillement dans les barriques pendant 18 mois. A cette contrainte de macération longue viennent se rajouter les aléas climatiques. Entre mai et juin 2016, le gel et la grêle ont détruit 80% de son millésime 2016. La récolte sera moindre mais les coûts ne changent pas. C'est ainsi dans ce métier et on ne peut augmenter le prix des bouteilles pour autant. 

A quoi servira l’argent ?

Le coût total de la plantation est de 40 000€ pour 10 000 ceps (ou pieds de vigne) pour 1 hectare. Cela signifie qu'il faut compter 4€ pour chaque cep planté (qui comprend préparation de la parcelle, drainage, prix du pied, prix de la plantation à la main, mise en place des tuteurs pour chaque pied). 

  • Avec 7 500€, elle pourra planter 1 875 ceps.
  • Avec 15 000€, elle pourra planter 3750 ceps.
  • Avec 25 000€, elle pourra planter 6250 ceps.
  • Avec 40 000€, elle pourra acheter les 10 000 ceps nécessaires à la production de son millésime bio et collaboratif !

3 bonnes raisons de participer à son projet 

  • Aider la seule femme viticultrice en agriculture biologique et biodynamique certifiée de Fleurie !
  • Soutenir la première cuvée bio et collaborative
  • Préserver la biodiversité dans une région où l'utilisation de produits chimiques est monnaie courante

Pour en savoir plus 

Source : Blue Bees

Bernieshoot Webzine

Tag(s) : #Crowdfunding, #Ecologie

Partager cet article