Un, deux, trois, sommeil ! est un roman policier écrit par Gilles Vincent et publié aux éditions CAIRN dans la collection Noir au Sud. Un étrange cliché. Le corps chez lui  d'un homme sans vie. L'été s'annonce suffocant dans la cité Paloise. Et le commissaire Holtan ignore encore que le jeu ne fait que commencer...1, 2, 3 sommeil!

Un, deux, trois, sommeil !

Un, deux, trois, sommeil !

Efficace et prenant

Voici un roman policier qui a un format « poche » (12x18) et qui compte 168 pages, ceci en fait un « petit » polar. Les guillemets ne sont pas de trop car voilà une intrigue très bien construite et d’une efficacité redoutable.

Avec un style prenant et précis Gilles Vincent nous entraîne dans la région paloise dans une histoire où les scènes s’enchaînent sans interruption. Des scènes qui sont ponctuées par des clichés qui sont un des ressorts de la qualité de l’histoire.

L’autre ressort pour moi ce sont les relations entre le commissaire et sa jeune lieutenant où nous découvrons comment l’arrivée d’une nouvelle peut modifier les comportements.

Les personnages secondaires, mais le sont-ils vraiment, tiennent une place intéressante et tout s’assemble à grande vitesse.

Dire que j’ai lu ce roman policier rapidement est à la fois dû à mon appétit littéraire, mais aussi au rythme imposé avec justesse par l’écriture.

C’est pour moi une excellente découverte et vous pouvez prendre ce livre avec vous lors d’un voyage, vous ne verrez pas le temps passé.

Il pourrait être facilement porté à l’écran et je ne serai pas surpris que Jens et Inès deviennent les héros de plusieurs raisons ou intrigues. Seul l’auteur sait si sa plume va recroiser ses deux héros.

 

Résumé de l’éditeur

Dans son bureau du commissariat central de la rue O'Quin à Pau, le commissaire Jens Holtan peine à sortir de sa longue hibernation. Les affaires se suivent et se ressemblent, maussades et ennuyeuses comme les après-midi de pluie sur le Béarn.

Ce qu'il ne peut deviner, c'est que dans moins d'une minute, le lieutenant Inès Nieves va surgir dans son bureau.

Dans l'enveloppe qu'elle déposera, l'attend la photographie d'un corps inerte. Un notable du coin. Sans vie.

Un corps allongé dans une posture étrange, à même le cuir fauve de son canapé de standing.

Et s'il n'était que le premier de la liste...

Sur la ville prête à sombrer dans la torpeur de l'été, un vent de panique s'apprête à tout balayer.

 

Gilles Vincent

Après 33 ans dans le Nord et onze ans à Marseille, Gilles Vincent décide, en 2003, de poser valises et stylos dans le Béarn. Depuis  quinze ans, il consacre le plus dense de sa vie à l’écriture. Il est aussi l’animateur d’ateliers d’écriture en milieu scolaire, en prison, à l’hôpital...

Les pages lues, écrites sont ses poumons, les mots, tout le sang qui l’habite... Auteur de polars connu et reconnu, il a plusieurs fois été récompensé : prix Europolar 2014 pour Djebel, prix Cezam Inter-CE 2014 pour Beso de la Muerte et prix du Mauvais Genre 2015 du Val Vert du Clain pour Trois heures avant l’aube.

bernieshoot blogger photographe chroniqueur

Tag(s) : #Policier, #VendrediLecture

Partager cet article