Inspirer, expirer l’air sont les deux phases naturelles de la respiration. Inspiration et rédaction d’un article sont deux phases du blogging. Sans inspiration l’aliénation arrive rapidement.

Et si l’inspiration rimait avec aliénation ?

Inspiration

Conseil

Puisqu’il faut toujours rendre à César ce qui est à Jules c’est en lisant l’article « L’inspiration pour rédiger des articles de blog au quotidien » que m’est venue l’idée de cet article avec comme toile de fond que l’inspiration est un phénomène complexe que seuls quelques érudits possèdent.

Je n’en fais pas partie et c’est surtout le mot inspiration qui m’a interpellé, les conseils contenus dans l’article cité ayant du sens et pouvant permettre au blogueur ne pas se retrouver face à un écran noir ou une page blanche. Au passage nous pourrons noter que nous ne parlons pas de page noire ni d’écran blanc, mais c’est un autre sujet.

Science infuse

Je ne possède pas la science infuse pour trouver le sujet de mes articles. Ma ligne éditoriale étant volontairement éclectique, elle me donne une étendue de sujets très large au risque de décevoir et ne pas fidéliser tous les lecteurs.

Par exemple lorsque j’aborde une thématique sur le football, je sais pertinent que la plupart de mes abonnés ne s’y intéressent pas.

Pourtant je ne conçois pas de me priver d’écrire sur ce sujet qui m’intéresse et même me passionne. J’écris pour être lu, mais je n’écris pas pour faire plaisir aux lecteurs et surfer sur une ligne qui finalement ne me correspondrait pas.

La qualité c’est aussi rester vrai et ne pas se fourvoyer dans une chasse sans fin aux visiteurs ou penser aux moteurs de recherche avant de penser au contenu

Des idées pour s’inspirer pas pour copier

Rebondir sur la lecture d’un post sur un blog comme je le fais aujourd’hui c’est trouver un sujet du jour. J’ai du mal d’ailleurs à considérer et à parler d’inspiration car il s’agit d’une écriture en réaction à une publication pour apporter un angle très différent.

C’est d’ailleurs ce qui fait la richesse des blogs de qualité qui sont de vraies courroies de transmission de l’information.

La fausse bonne idée, que vous comme moi voyons régulièrement sur la blogosphère c’est de reprendre l’idée première de l’article à son compte et d’en faire une pâle copie, un plagiat insipide. Si vous tournez sur le web vous aurez sûrement en tête quelques blogs qui d’ailleurs, peuvent être des blogs populaires.

Ce mode de fonctionnement est assez navrant mais comme disait mon ami Bonbala ou ma voisine batanpi il faut de tout pour faire un monde mon brave monsieur.

toulouse ville rose

Divagation

C’est en divagant de bon matin dans les rue toulousaines, que la trouvaille d’une rue presque déserte est devenue, par instinct, source d’imagination pour ma participation à la photo du dimanche, un projet photo que je vous invite à découvrir en cliquant sur le logo  ci-dessous.

La photo du dimanche

Aliénation danger

L’inspiration est en fait un flux d’idées personnelles qui vont stimuler votre imagination. Lorsque tout se met à foisonner dans votre tête, enfin c’est comme ça que ça se passe dans la mienne, la créativité peut se mettre en marche et conduire à un écrit. Pour un peintre cela se traduirait par une toile et pour un auteur un livre.

La différence pour le blogueur est sans doute qu’il doit produire beaucoup plus souvent d’articles qu’un auteur n’écrit un roman. Cette notion de quantité n’est pas étrangère à la montée d’une pression irrationnelle qui conduit à une angoisse de ne pas publier ou d’être en retard.

Cette obligation, qui ne repose sur rien, puisque finalement vous ne recevrez pas des milliers d’emails si vous ne publiez rien, conduit à tartiner des mots sans inspiration.

Il est d’ailleurs possible d’appliquer le principe bien connu de la confiture « Moins on en a plus on l’étale ».

Sans inspiration le blogueur devient-il un aliéné 2.0 ?

musée des augustins à Toulouse

bernieshoot blogger photographe chroniqueur

Tag(s) : #Toulouse, #Inspiration, #Coaching

Partager cet article