Décryptage d’une élimination sans gloire

PSG élimé de la champions league

En quart ça coince

J’avais un peu rangé ma plume de rédacteur sportif même si ma passion pour le sport (Foot, tennis, rugby) est intacte. Le supporter que je suis du PSG, depuis sa création, a eu envie de vous livrer son analyse après l’élimination du PSG en quart de finale de la Ligue des Champions. Les années se suivent et se répètent puisque cette élimination se répète ainsi depuis 4 ans quelque soit l’adversaire.

Sans gloire

Mon esprit n’est pas de tirer sur les joueurs, le coach, le staff les dirigeants, mais plus d’amener une réflexion pour l’avenir des clubs français, et le PSG bien évidemment, en coupe d’Europe. Il est inutile de s’abriter derrière les blessés ou les suspendus, les raisons sont ailleurs.

Tant au match aller qu’au match retour, l’équipe du PSG n’a à aucun moment dégagé une volonté farouche de gagner. Perdre est un chose, mais sans panache c’est autre chose. Des quatre défaites à ce stade la compétition c’est sans doute celle qui marque le plus les limites du PSG actuel.

L’argent ne fait pas tout et face à Manchester City qui n’était pas sur le papier un grand d’Europe, l’envie était du côté des mancuniens.

Une ligue 1 trop faible

Depuis l’arrivée des qataris, nous entendons très souvent qu’il y a PSG et les autres clubs. Cette saison les deux défaites du PSG en championnat sont anecdotiques. L’opposition est trop faible et finalement la question est plus de savoir qui sera deuxième ou troisième.

Pour que PSG grandisse il est essentiel d’avoir des clubs français avec de réelles ambitions européennes. Je pense à Lyon, Marseille, Monaco et pourquoi pas un second club phare dans la capitale.

Avec un championnat qui aurait 4 ou 5 très grandes équipes, au sens reconnue en Europe, attirer des joueurs de dimension européenne et leurs permettre de s’épanouir deviendrait une réalité.

Aucun des joueurs actuels du PSG n’a acquis, sauf Marco Verratti, une véritable aura incontestée  à  son poste. Il manque une réelle opposition qui implique un football total pendant les 90 minutes d’un match.

Sans un tel changement nous nous retrouverons l’an prochain pour les même constatations.  PSG va devoir reconstruire une équipe de manière intelligente, mais l’argent ne suffit pas pour faire venir des stars capables de changer le cours d’un match en Ligue des champions.

Finir en beauté

Le PSG est déjà champion et est encore en lice en coupe de la Ligue et en coupe de France. Les deux titres lui sont promis, sous réserve que les joueurs digèrent ce nouvel échec et se motivent pour ces deux titres nationaux dont le PSG est le tenant des deux titres.

Supporter un jour, supporter toujours

Même après cette élimination, que j’ai sentie venir dès les premières minutes du match aller, je reste fidèle à mon club de cœur.

Vivement la prochaine Ligue des champions pour que PSG nous fasse rêver encore plus grand.

bernieshoot blogger photographe chroniqueur
Tag(s) : #PSG

Partager cet article