Le relevé du compteur « EDF » va-t-il entrer dans le musée de l’histoire pour laisser la place à un compteur communicant de tous les dangers. Du célèbre compteur bleu à Linky, l’utilisation des nouvelles technologies est loin d’être sans danger  pour la santé.

Linky compteur de tous les dangers

Les dangers de Linky

Pollution électrique

Compteur bleu

C’est un tract papier sur le marché qui a attiré mon attention sur les dangers de ce nouveau compteur électrique Linky  dont j’avais entendu parler sans trop y prêter attention.

Lorsque vous avez encore un compteur bleu (qui a déjà traversé des décennies) et que vous entendez parler d’un compteur communiquant, cela semble être à des années lumières comme la fibre ou même l’ADSL.

Aujourd’hui un agent d’une société de sous-traitance vient faire le relevé une fois par an. Ce n’est pas une vraie contrainte et c’est aussi un lien social humain à l’heure où la volonté est de tout dématérialiser.

Signal par impulsions

Le compteur Linky fonctionne en injectant un signal par impulsions et le corps humain ne s’y habitue pas, c’est une pollution électrique couramment appelée électricité sale (Dirty Electricity).

Ce courant porteur en ligne (CPL) est au départ prévu pour des câbles blindés et c’est là que les craintes peuvent être justifiées. Les installations électriques des habitations n’utilisent pas des câbles blindés ce qui fait que toute votre installation électrique et vos appareils électriques émettront des radiations nocives pour la santé à plus de deux mètres. Concrètement cela veut dire dans toute la maison.

Pollution de concentrateurs

Pour pouvoir transmettre les consommations  et donc supprimer les emplois de ceux qui relèvent aujourd’hui nos compteurs, il va être nécessaire d’installer des centaines de milliers de concentrateurs, antennes-relais dans les rues, dans les campagnes avec des émissions d’onde encore plus fortes.

Des contre-exemples  dans le monde

Québec (Canada)

Les plaintes de la population ont obligé Hydro-Québec à proposer une option de retrait alors que neuf millions de compteurs ont été installés.

Californie (Etats-Unis)

Suite à une décision de justice des compteurs communicants sont démontés. Les effets sur la santé ont imposé à la compagnie ce démontage.

Ontario (Canada)

Hydro-one renonce  à installer les compteurs communicants en zone rurale, car après 5 ans d’essais infructueux, la transmission micro-onde des relevés ne fonctionne pas

En Europe

L’Allemagne, l’Autriche, la Belgique ont refusé le déploiement de ce type de compteurs en raison du surcoût du renouvellement et de l’augmentation de facture des usagers.

Refuser le compteur communicant

Aucune pénalité n’est prévue en cas de refus (sauf compteurs d’eau chaude concernant les immeubles collectifs) vous pouvez donc le refuser.  Certaines communes refusent déjà ces compteurs.

Protégez vos compteurs actuels et envoyez vos avis de refus à temoignagesetrefuslinky@gmail.com

 

Source : Collectif « Touche pas à mon compteur- 09 »

bernieshoot blogger photographe chroniqueur

version anglaise sous-titrée en français

Tag(s) : #Tribune, #Webzine

Partager cet article