Les épreuves d’un concours comprennent des épreuves écrites et pour les candidats admissibles des épreuves orales. Cet article, basé sur une expérience de plus de dix ans en tant que membre d’un jury à l’oral de plusieurs concours d’écoles d’ingénieurs, vous livre les clés pour aborder les épreuves orales avec un maximum de chance de réussite.

Conseils pour réussir l’oral d’un concours

Conseils pour réussir l’oral d’un concours

Avertissement préalable

Conseils sont le fruit de mon expérience en tant que membre du jury  des épreuves orales à plusieurs concours de grandes écoles. Ils ne s’appliquent pas forcément aux épreuves orales du baccalauréat (où je n’ai pas d’expérience en tant que membre d’un jury) ou d’un entretien pour un recrutement (qui est un exercice totalement différent).

Il est essentiel pour les candidats que pour un concours l’objectif du jury est de les classer les uns par rapport aux autres en s’assurant qu’ils aient le niveau minimal requis (d’où l’importance de ne pas avoir de note éliminatoire).

Pour réussir un concours il faut donc être bon, mais surtout meilleur que les autres candidats. Il va s’en dire que mes conseils ne dispensent pas les candidats d’avoir des excellentes connaissances. Pas de magie au moment des épreuves, sans préparation tout au long de l’année, vous ne pourrez pas réussir.

Le Jury

Qui sont les membres du jury ?

Pour de nombreux concours la liste des membres du jury est publiée de manière officielle. Une réunion de coordination est normalement organisée avant les épreuves pour avoir les consignes tant sur l’organisation, que sur la notation. Ceci étant n’oubliez pas que les membres du jury sont des personnes comme vous et moi, qui n’ont rien contre vous et qui ne sont pas là pour vous piéger.

Le jury ne sait rien

Vous devez avoir en tête que durant l’épreuve le jury va vouloir que vous lui expliquiez vos raisonnements ou votre argumentation comme si les membres ne connaissaient pas la réponse. Ne considérez pas que certains points sont évidents, soyez précis et développer un raisonnement construit.

Le jury sait tout

Le jury ne sait rien, mais il sait tout et surtout il en sait plus que vous. Il s’agit donc de ne pas prendre les personnes que vous avez en face de vous pour des imbéciles par exemple en essayant de les amener vers un sujet que vous dominez. Ils ne seront pas dupes et reviendront à leurs questions. D’ailleurs c’est le jury qui pose des questions, pas vous !

L’épreuve orale

Renseignez vous !

Même si beaucoup s’en défendront chaque concours a sa culture et ses habitudes Je vous conseille de vous procurer des annales ou pour les épreuves orales de contacter des élèves qui ont réussi le concours pour savoir comment se sont déroulées les épreuves. Il ne s’agit absolument pas de tricher, mais au contraire de mettre tous les atouts de votre côté. Il est bien sûr indélicat de tenter de rentrer en contact avec un membre du jury.

Ecouter les consignes

Avec le stress de l’épreuve, ou en pensant savoir ce qui va vous être demandé vous risquez de ne pas écouter attentivement les consignes du jury, c’est pourtant à ce moment là que commence l’épreuve. Si par exemple vous avez le choix entre deux textes et que le jury vous dit que vous n’avez pas à justifier votre choix, alors ne commencez pas votre épreuve avec la phrase « J’ai choisi ce texte parce que … »

Donnez une image positive

Je ne parle pas ici de votre tenue qui n’a jamais influencée ma notation, cravate ou mini-jupe si vous voulez, mais c’est surtout votre attitude qui va comptez. Regardez dans les yeux tous les membres du jury tour à tour. Tenez-vous droit, parlez distinctement et suffisamment fort sans pour autant hurler, tout est une question de mesure.

Si vous ne connaissez pas une réponse dîtes le plutôt que d’essayer d’inventer quelque chose, de toutes les façons le jury s’en rendra compte.

Plus que votre avis c’est votre argumentation qui compte

Une des grandes questions est de savoir si vous devez ou non donnez votre avis. Ma réponse va être très claire, vous devez donner votre avis car ce qui compte ce n’est pas votre avis (dont le jury se contrefout), mais le développement de votre argumentaire. Expliquez pourquoi vous avez cette position. Détaillez les plus et les avis contraires.

L’argumentaire doit être le votre et non celui apprit en cours. Je me souviens des élèves d’un lycée qui avaient tous le même discours, nous étions capable des les identifier très vite. Certes les réponses étaient justes, mais dans le classement le manque d’appropriation du sujet pouvait peser sur la note pour marquer les différences.

J’ai bien sûr écarté de mon discours les positions extrémistes.

Ne cherchez pas à connaître votre note

La journée d’un jury est parfois longue. Les candidats s’enchaînent et le jury dispose de très peu de temps pour délibérer. Aussi lorsque le jury vous dit que l’épreuve est terminée, ramassez vous affaires, dîtes « au revoir au jury » et ne vous incrustez pas plus longtemps. Il est très désagréable de voir des candidats tenter d’avoir un avis du jury sur leur prestation, c’est même une attitude négative qui peut tourner à votre désavantage.

En conclusion

L’épreuve orale d’un concours est un exercice très particulier auquel il faut vous préparez avec justesse. Bonne chance à tous les candidats qui me liront et si vous avez des questions particulières utiliser le formulaire de contact.

 

bernieshoot blogger photographe chroniqueur

Tag(s) : #Coaching, #concours

Partager cet article