La région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées est issue de la  fusion des régions Languedoc -Roussillon et Midi Pyrénées suite à la réforme territoriale de 2014 visant à accroître l’action publique. Cette nouvelle région doit se trouver un nom. Un enjeu complexe, regard d’un simple habitant de cette région.

Donner un nom à notre région

Donner un nom à notre région

Naissance

La naissance de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées a donc déjà eu lieu et pour l’instant sa nomination est le simple regroupement de l’appellation des deux régions fusionnées.

Cette grande région regroupe les treize départements suivants :

  • Ariège,
  • Aude,
  • Aveyron,
  • Gard,
  • Haute-Garonne,
  • Gers,
  • Hérault,
  • Lot,
  • Lozère,
  • Hautes-Pyrénées,
  • Pyrénées-Orientales,
  • Tarn
  • Tarn-et-Garonne

Trouver un patronyme commun est loin d’être évident le découpage étant, c’est mon avis, plus administratif que géographique. Le dénominateur commun de 72 724 km2 et de 5 683 878 habitants (source Insee 2012) fait déjà couler beaucoup d’encre et les propositions commencent à alimenter les débats.

Blason

Ce nom qui sera choisi devra être le blason de notre région. Il devra la porter au plus avec une recherche de l’excellence qui en fera sa renommée.

Il est essentiel que dans chaque département qui la compose, une majorité des habitants se retrouve derrière son nom, mais aussi que sa dénomination la rendre identifiable géographiquement  et socialement de l’extérieur.

Nous devons avoir conscience qu’il ne s’agit pas de trouver un surnom ou un sobriquet pour notre territoire, mais bien de porter ses couleurs au plus haut. La communication passe par une désignation qui apportera une lecture efficace qui parlera en France et aussi à l’étranger (n’oublions pas que nous sommes une région touristique).

Exemple d’une réussite

Même si le contexte est différent il me semble que les enjeux sont comparables et l’exemple de l’aéroport de Lyon est à garder en mémoire, car son changement de nom est une réussite.

Historiquement l’aéroport de dénommait Lyon-Satolas puisque implanté pour partie dans le village de Satolas. Un bien joli village dont le nom ne signifie rien pour la plupart des Français et vous imaginez le résultat à l’étranger.

En le renommant « Lyon Saint Exupéry » utilise avec succès la renommée mondiale d’Antoine de Saint-Exupéry.

Cette nouvelle dénomination n’a pas fait l’unanimité, mais nous devons reconnaître qu’elle atteint les objectifs fixés.

Quelle identité ?

Cette identité est complexe à identifier. cette partie vise à poser les problématiques d’un choix qui s’annonce cornélien.

Occitanie

C’est le nom qui est arrivé en tête consultation engagée auprès des lecteurs par La Dépêche du Midi et les différents journaux partenaires. Ce qui est impressionnant c’est la mobilisation des lecteurs (plus de 200 000 votants).

En tant qu’habitant rapporté dans cette région, j’ai du mal à m’identifier à l’Occitanie. Sans doute me manque-t-il des racines pour m’y retrouver. Il me semble que ce choix ne serait pas le meilleur par égard par exemple au catalan.

Le point positif est de n’avoir qu’un seul mot comme nom, c’est une option que je retiens.

Pyrénéeum

Inutile de vous lancer dans une recherche,  ce nom est une de mes idées. Ma démarche était de me dire que les Pyrénées étaient un lien connu en France et à l’étranger qui permettait à chacun de localiser et de s’identifier.

Avant de lancer cette proposition sur mes réseaux,  je l’ai testé lors d’un repas entre amis. L’adhésion n’a pas été au rendez-vous avec des arguments pertinents :

« Vue des Cévennes, de Montpellier ou encore Bézier les Pyrénées ne font pas le lien »

J’ai donc rangé cette idée dans mes cartons.

Sud

C’est tout simple mais notre identité n’est-elle pas tout simplement le SUD. C’est un nom qui respire le soleil et qui nous positionne. Regardez sur carte, les treize départements sont au Sud de la France.

J’habite en Région Sud, ça sonne plutôt bien je trouve. Un logo avec du soleil, la mer, les montagnes donnerait une identité forte pour à une région qui doit viser haut pour continuer à amener touristes et entreprises.

Conseil Régional

Pour que mon article soit complet il est important de mentionner le Conseil Régional Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Il est rappelé sur le site que cette nouvelle région (il sera important de ne pas oublier de supprimer « nouvelle » rapidement pour que l’histoire des nouveaux et anciens francs ne se reproduisent pas) porte de manière provisoire le nom de  Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, simple association dans l’ordre alphabétique des noms des deux anciennes régions.

Carole Delga, présidente de la région, a annoncé que le futur nom de la région fera l'objet d'une consultation publique. Je n’ai pas connaissance à ce jour des modalités de cette consultation, mais la démarche me semble citoyenne.

Calendrier pour le nom définitif

L’assemblée régionale devra délibérer sur une proposition de nom définitif, qui sera soumise à l’État, avant le 1er juillet 2016.

C’est au final l’’Etat qui fixera par décret le nom définitif au plus tard le 1er octobre 2016.

Votre sentiment

  • Etes-vous sensible au choix du nom de votre région ?
  • Comment identifiez-vous la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées ?
  • Avez-vous un nom à proposer pour cette région ?

 

bernieshoot blogger photographe chroniqueur

Tag(s) : #Tribune, #Toulouse

Partager cet article