"Froid comme la Mort" (La Costola i Adamo) est un roman policier écrit par Antonio Manzini, traduit de l’italien par Anaïs Bouteille-Bokobza et publié aux éditions Denoël dans la collection Sueurs Froides.

Froid comme la mort

Froid comme la mort

Mi piacciono i libri che iniziano così.

C’est pour moi une très belle rencontre avec  le vice-préfet Rocco Schiavone. Si comme moi vous connaissez Rome et Aoste, vous comprendrez très vite l’état d’esprit de Rocco, sinon c’est très simple, Rome rime avec soleil, amour, animation, vie alors qu’Aoste c’est la grisaille, le froid, l’ennui.

Dans cette deuxième enquête nous retrouvons l’humour cinglant de ce vice-préfet qui est râleur et macho (sans tomber dans la caricature de l’italien).

Ce style grinçant nous plonge dans une ambiance des polars italiens et cette lecture est aussi un voyage dans la culture et les coutumes de vie de ce pays. Le décryptage de la société italienne a de la pertinence.

L’intrigue semble banale et pourrait être sans intérêt majeur. L’enquête de voisinage confirme rapidement qu’Ester est une femme tranquille sans histoire.

L’auteur nous entraîne avec habileté dans l’idée que rien ne va pouvoir permettre de découvrir un début d’indice.

Mais les petits cailloux sont là au milieu d’une ambiance italienne tant dans son atmosphère que dans les relations humaines.

Une excellente intrigue avec un suspense qui se tient jusqu’aux dernières lignes et le sentiment d’avoir été dans le pays de mes racines en font une excellente lecture pour les amoureux de la littérature policière ou simplement de l’Italie.

Résumé de l’éditeur

Rocco Schiavone a une nouvelle affaire sur les bras, et il est bien décidé à la régler presto.

Ester Baudo est retrouvée morte dans son salon, pendue. Le reste de l’appartement a été saccagé, et ce qui semble à première vue être un suicide se révèle vite un meurtre.

On fait appel à Rocco Schiavone, ce drôle d’inspecteur, amateur de joints matinaux et de jolies femmes.

Dans la petite ville grise et froide d’Aoste, il croise et interroge les proches de la victime. Il y a Patrizio le mari, Irina, la femme de ménage biélorusse à l’origine de la découverte du cadavre, ou encore celle qui semble avoir été la seule amie de la défunte, Adalgisa.

 Si la vie de la victime se dessine peu à peu, le mystère reste entier.

Qui pouvait bien en vouloir à la calme et tranquille Ester Baudo?

Antonio Manzini

Antonio Manzini, né le 7 août 1964 à Rome, est un acteur, un réalisateur, un scénariste et un écrivain italien. Comme auteur de roman policier, il est notamment connu pour sa série de romans consacrés au commissaire Rocco Schiavone. Source wikipédia

Anaïs Bouteille-Bokobza

Sociologue de formation (thèse de doctorat soutenue en 2004), Anaïs Bouteille-Bokobza  a travailléau CNRS sur des projets en sociologie de la traduction.

 En 2006 elle a débuté  une transition qui l'a amenée à devenir traductrice littéraire à temps plein, elle est également  rédactrice et coordinatrice de livres.

 

Ce livre est disponible au format numérique.

bernieshoot blogger photographe chroniqueur

Tag(s) : #Lecture, #Policier, #Etranger

Partager cet article