Bernieshoot

Blog Webzine Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Prendre le large

« Prendre le large » est une expression d’origine maritime qui exprime la volonté de rejoindre ce qui est loin. Aujourd’hui « prendre le charge » est devenu un rêve, une volonté de changer de vie ou de profession.

trois mats stockholm suede

trois mats stockholm suede

Prendre le large

Chambardement

Il est des moments dans la vie où nous ressentons le besoin de prendre un nouveau départ. Retrouvez la morosité du lundi, recommencer une semaine dans une vie qui ne nous convient pas devient au fil du temps un poids difficile à supporter.

Souvent face à cette situation nous entendons souvent «  je n’ai pas le choix ». Pourtant, aujourd’hui nous devons considérer qu’une vie sera une succession d’étapes dans le domaine privé et professionnel.

Dans d’autres pays, je pense aux Etats-Unis par exemple, il est naturel de changer régulièrement de profession.

Bifurcation

Lorsque vous saturez dans votre secteur d’activité ou lorsque vous estimez, à tort ou à raison, que vous êtes à la croisée des chemins, il est alors temps pour vous de bifurquer. Ceci doit bien sûr se préparer et il n’est pas question ici de tout plaquer du jour au lendemain.

Vous devez prendre un maximum de renseignements sur la nouvelle profession que vous voulez exercer. Des recherches sur Google vous permettront de commencer à faire un premier tri, à la fois pour comprendre les contours de ce nouveau métier, mais aussi pour lister les possibilités de formation.

Ensuite, il est essentiel  et ce sera mon conseil majeur, rencontrez des personnes qui exercent déjà ce métier pour avoir un retour du vécu. Ceci vous évitera d’idéaliser ce rêve et d’avoir les pieds sur terre pour réaliser votre projet.

Mutation

Que ce soit dans le privé ou la fonction publique, vous pouvez postuler à des postes vacants au sein de votre entreprise ou de votre administration. Cette solution nécessite parfois un changement géographique.

Déménager ou même s’expatrier donnent des expériences de vie très riches à tous les niveaux. Mais, il est important que vous sachiez que vous ne laisserez pas vos problèmes ou vos soucis dans une consigne à la gare.

Non, bien au contraire, problèmes et soucis seront les premiers dans vos valises et vous les retrouverez intact à l’arrivée.

La mobilité n’a jamais réglé les problèmes.

 

Réinsertion

Derrière une réinsertion  se cache une conation de contrainte d’obligation. Par exemple et c’est très souvent le cas en ce moment, si une entreprise ferme les employés sont amenés à chercher du travail dans une autre branche. Il n’est en effet pas naturel de tout abandonner après un licenciement. Ce qui a été construit au niveau familial ne peut être rayé d’un trait.

C’est une situation très complexe, car aujourd’hui les possibilités de réinsertion proposées sont extrêmement limitées. Pour la grande majorité ce seront des activités de service (aide à la personne par exemple) souvent très mal rémunérées.

Pourquoi ne serait-il pas possible à 50 ans (ou avant) de devenir architecte, avocat, juriste par une voie d’apprentissage ?

Aiguillage

Notre vie est une suite de croisée de chemins qui sont comme des aiguillages. Elle peut être une ligne droite comme un long fleuve tranquille ou bien être une suite de bifurcation pour avoir des lundis différents.

Cet article ne contient pas de recette miracle, il a vocation à pointer certains pièges, mais également vous accompagner si vous souhaitez prendre le large.

Aiguillage

Notre vie est une suite de croisée de chemins qui sont comme des aiguillages. Elle peut être une ligne droite comme un long fleuve tranquille ou bien être une suite de bifurcation pour avoir des lundis différents.

Cet article ne contient pas de recette miracle, il a vocation à pointer certains pièges, mais également vous accompagner si vous souhaitez prendre le large.

Coup de cœur Parme

Je n’ai pas oublié que je devais publier un article pour annoncer mon coup de cœur parme suite à vos publications de la semaine dernière. J’ai voulu prendre le temps de découvrir vos articles. Parfois je suis revenu, comme un livre que l’on relit. Mon choix est désormais arrêté et il vous sera dévoilé ce mercredi.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

amal 09/02/2016 21:02

Mon blog a été le changement que j'ai effectué, j'adore partagez mes recettes et assistez à des ateliers de cuisine, cela me tiens occupé et je fais ce que j'aime faire depuis des années. je voyage souvent et apprends beaucoup de nouvelles choses.

Bernieshoot 09/02/2016 21:06

Et tu nous offres de très belles recettes.

Mimi 09/02/2016 14:37

J'ai repris des études et changé de profession entre 40 et 45 ans. Ce fut une belle expérience de se retrouver sur les mêmes bancs que les jeunes de 20, 25 ans. J'ai largué les amarres, j'ai voyagé, j'ai connu beau temps et ciel d'orage mais je suis ravie de l'avoir fait...

Bernieshoot 09/02/2016 21:06

une vie riche en évènements

sissistronnelle 09/02/2016 14:36

Existe aussi l'expression "mettre le cap sur". Au moment où on prend le large? ;)

Cap, c'est le nom que j'ai choisi pour ce blog qui est pour moi un peu tout ce que tu évoques dans ton article par les rencontres que j'y relate.
https://capsnz.wordpress.com/

Bernieshoot 09/02/2016 21:07

j'ai hésité entre les deux titres, j'ai donné beaucoup de caps dans ma vie ...

Onvqf 09/02/2016 10:42

Bonjour Bernie,
La mer, cet univers si attirant et énigmatique en même temps...
Une belle journée à toi,
A bientôt,
David,

Maria-Lina 09/02/2016 03:18

Quelle belle photo Bernard, elle est magnifique, ici aussi on dot cet expression! Bise et bon mardi tout doux!

London Caller 08/02/2016 22:49

Oh I can see the Cutty Sark from my apartment every day!

lemenuisiart 08/02/2016 19:38

Pas encore pour moi question santé

rosa 08/02/2016 19:32

"Prendre le largue" une expresion que je ne connaissais pas, maintenant je sais un peu plus..
il fait avoir courage pour changer de vie..
Bonne semaine
bises
Rosa

Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage 08/02/2016 18:43

je rêve d'avoir le courage de me lancer dans une nouvelle vie!

Patrizia M. 08/02/2016 17:53

Bello il linguaggio marittimo. A volte toglierei le vele molto volentieri, magari per isole dove c'è solo pace e tranquillità.
Un caro saluto, Pat

crise de trentenaire 08/02/2016 17:33

Coucou Bernie ! J'aime beaucoup ce langage maritime et ce que tu associes... On a tous besoin de prendre le large parfois.., juste en mots ou en réalité ! Avoir de nouveaux projets permet de redynamiser sa vie aussi sans penser que l'herbe est plus verte ailleurs !

zazy 08/02/2016 17:13

Pourquoi ma participation sur FB lundi au soleil ne parait pas ?

dam72 08/02/2016 16:44

Oui pourquoi pas mais c'est un peu tard!
Bises

Renee 08/02/2016 15:27

ravie d'avoir découvert toutes ces participations. Amitiés

covix 08/02/2016 15:11

Bonjour Bernies,
j'ai eu cette chance de pouvoir travailler en clientèle, sortir des ateliers, la mutation à Lyon, ce qui m'a fait découvrir une belle région, l'Auvergne, les savoies, là je connaissais un peu, la Loire, Dijon etc. Faire du "tourisme" en travaillant c'est du bonheur.
Nos jeunes sont programmés pour changer 5 fois de métier en moyenne!
Un défaut ed plus pour nos concitoyens, bouger! il ne faut pas avoir peur de bouger!
Bonne journée
@mitié

trousse cadette 08/02/2016 14:17

Bonjour Bernard

j'ai la chance de pouvoir prendre le large tous les jours, étant conseillère en évolution professionnelle, l'accompagnement et le changement font partie de mon quotidien
bonne journée

Janachète 08/02/2016 13:57

Prendre le large ?
Oui il m'arrive d'y penser, mais cette fois je vais le prendre quelques jours en mars , mais pas en bateau , en avion .
C'est un moyen quand même de s'évader du quotidien !
Bonne journée !
Bises

pascalou59 08/02/2016 13:54

bonjour et bonne semaine a toi très jolie a plus de te lire gros bisous avec mon amitiépascalou59

la nonna 08/02/2016 12:54

je ne reçois plus tes parutions....j aime ta photo ..le bleu j adore

Sophie 08/02/2016 11:51

Je réfléchis ce moment à une bifurcation dans ma vie professionnelle mais à mon âge et étant dans le fonctionnariat depuis presque toujours ce n'est pas évident de prendre la décision.
Oups Bernie, je crois que tu as fait un double dans les paragraphes de ton article :)

pat2811 08/02/2016 11:38

j'aime beaucoup cette photo

Eki eder 08/02/2016 11:30

J'ai bifurqué plusieurs fois dans ma vie professionnelle et toujours avec une pointe de stress au départ mais plein de belles perspectives après.
Excellent cadrage lumineux!
bon lundi fleuri

erato 08/02/2016 10:29

Ce n'est pas évident de prendre le large , parfois c'est salutaire , parfois , comme tu le dis , c'est retrouver les mêmes ennuis et parfois c'est primordial . Il faut beaucoup de courage car même si on le désire , il reste les impondérables .
Belle journée Bernie

Lolo 08/02/2016 09:53

la vie a fait que pour moi, il fallait une situation stable, sans changement, mais des fois j'aurai bien aimé prendre le large et laisser les soucis derrière, mais on ne fait pas toujours ce qu'on veut ....
en tout cas ta photo fait rêver !!!
bizzz et bon lundi, très très venteux chez moi .... de quoi gonfler les voiles, ça y est je suis partie lol !!!

trublion 08/02/2016 09:07

surtout, lorsqu' on a une famille à charge, le plus important est la sécurité.
Il est certes plus facile de trouver un emploi, lorsqu' on se présente avec déjà un emploi, mais comme on dit, il ne faut pas lâcher la proie pour l' ombre
Passe une bonne journée
Amitié

jean 08/02/2016 08:53

Oui changer de vie n'ai pas si facile que ça.... Pour ma part quand j'ai quitté la paroisse de Châtellerautl que j'avais fondée pour arriver à Troyes une vieille paroisse, ce n'était pas pourtant changer de vie, mais j'ai vraiment déprimé... j'ai vécu comme une perte d'identité..;et pourtant c'était aussi mon choix...
Bonne semaine
Jean

danièle.b 08/02/2016 07:24

j'ai souvent eu envie de "prendre le large" , de changer de situation, de pays, mais toutes les contraintes de la vie ont fait que je n'ai jamais sauté le pas, je ne le regrette pas , j'ai eu et je continue d'avoir une belle vie.
très bonne journée
danièle

clara65 08/02/2016 06:45

Tu t'es trompé ou non quand tu écris "prendre le charge" ? car je ne connais pas cette expression.
Prendre le large, je crois qu'il y a environ 10000 personnes par an en France qui le font sans laisser d'adresse.
Ce doit être terrible pour l'entourage.
Sinon, la mobilité pour le travail est bien souvent nécessaire.
Bon début de semaine.

Lucia 08/02/2016 06:42

Bon et bien moi je peux dire que je l'ai souvent pris le large une vingtaine de déménagements et pas encore terminé .
Bonne journée Bizzz Lucia

celine 08/02/2016 06:33

j'ai déjà usé certains de ces mots et des situations qui vont avec, pas toujours par choix, par obligation certaines fois, mais je ne regrette pas; bel article. bises. celine

Elena800 08/02/2016 05:56

Bonjour, depuis que je suis retraitée je prends le large avec ma liseuse ou un DVD mais j'ai eu la chance de monter sur un voilier avec mon fils deux fois où il en avait loué un et mon mari aussi et ce fut formidable ! Bon lundi

jill bill 08/02/2016 05:29

De nos jours quand on a un boulot on le garde, bien précieux, mais dit hier à la télé une personne sur trois rêve de changer d'horizon professionnelle... certains le font, souvent d'employé à manuel, chapeau.... merci Bernie...

dom 08/02/2016 05:01

J'ai changé d'aiguillage il y a tout juste 30 ans et ... excellent choix !
Je te souhaite un bon début de semaine,
dans la tempête et avant que le courant ne parte encore ...
Avec des bisoux qui s'envolent.

Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥ dom ♥ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ